Catherine Corsini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Catherine Corsini
Description de cette image, également commentée ci-après
Catherine Corsini en 2014 au festival du film de Cabourg.
Naissance (65 ans)
Dreux, Eure-et-Loir
Nationalité française
Profession réalisatrice, scénariste, actrice

Catherine Corsini, née le à Dreux, est une réalisatrice, scénariste et actrice française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Catherine Corsini passe son enfance en Seine-et-Marne. Très tôt, elle décide de sa vocation pour le cinéma. Le métier d'actrice la passionne immédiatement. Elle choisit finalement la réalisation lors d'une rencontre avec des amis de l'IDHEC, et suit le cours de Serge Toubiana sur Godard à la faculté de Censier.

À 18 ans, elle part pour Paris et suit des cours de théâtre avec Antoine Vitez, se passionnant pour l'écriture[1].

Carrière de réalisatrice[modifier | modifier le code]

En 1987, elle signe son premier long métrage, Poker, avec Caroline Cellier[2]. Elle tourne ensuite pour la télévision Interdit d'amour, avec Nathalie Richard[3].

Plus tard, en 1999, elle revient au grand écran son troisième opus avec La Nouvelle Ève, avec Karin Viard dans le rôle principal[4]. Son quatrième film, La Répétition, est interprété Emmanuelle Béart et Pascale Bussières. Ce film fait partie de la sélection officielle du festival de Cannes 2001[5]. Elle tourne ensuite Les Ambitieux, tiré de son autobiographie[6].

Catherine Corsini traite notamment dans ses films des rapports amoureux et de la sexualité : Les Amoureux et La Répétition parlent de l'homosexualité[7], thème également présent au second plan dans La Nouvelle Ève, qui suit les hésitations sentimentales d'une jeune femme en perpétuelle hésitation[8].

En août 2015, en pleine montée en puissance du mouvement de La Manif pour tous s'opposant au mariage des personnes de même sexe, sort sa comédie dramatique La Belle Saison[9], plongée dans la France du début des années 1970 entre conservatisme paysan et lutte pour le droit à l'avortement[10]. Histoire d'amours lesbiens, qualifiée d'« hommage solaire aux militantes féministes » par L'Humanité[11], entre une militante et enseignante d'espagnol à Paris, jouée par Cécile de France, et une agricultrice creusoise, incarnée par Izïa Higelin, assumant seule le devenir de l'exploitation familiale[12], le film est produit par sa compagne Elizabeth Perez[13].

En 2018, elle transpose au cinéma le roman de Christine Angot Un amour impossible. L'adaptation, avec Virginie Efira en rôle principal, est nommée à quatre reprises aux Césars 2019[14].

Enseignement[modifier | modifier le code]

Elle enseigne à La Femis et y dirige le grand atelier « Film de 3e année »[15].

Jurys de festivals[modifier | modifier le code]

Elle a fait partie du jury du festival du court métrage européen en 2003[16] et du jury du festival de Cannes 2004 pour la section court métrage[17].

En 2014, elle préside le jury du festival Premiers Plans d'Angers[18],[19].

En 2016, elle est présidente du jury de la Caméra d'or au 69e festival de Cannes[20].

Engagements[modifier | modifier le code]

Catherine Corsini est engagée en faveur de diverses causes. En partenariat avec le Secours populaire, elle s'est investie dans la campagne contre les violences conjugales et le racisme en tournant un court métrage dans la série Pas d'histoires[21], à l'occasion de la Journée internationale contre les violences, promue par le ministre de l'Intérieur « campagne d’intérêt général sur les violences conjugales ». La réalisatrice s'est également engagée contre des projets de loi durcissant la situation des étrangers en situation irrégulière en France.

En 2007, elle appelle à voter pour Ségolène Royal, dans un texte publié dans Le Nouvel Observateur, « contre une droite d’arrogance », pour « une gauche d’espérance »[22].

Elle est membre du collectif 50/50 qui a pour but de promouvoir l’égalité des femmes et des hommes et la diversité dans le cinéma et l’audiovisuel[23],[24].

Décoration[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Actrice[modifier | modifier le code]

Réalisatrice[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Catherine Corsini », sur Vodkaster (consulté le ).
  2. « Poker - film 1986 - Catherine Corsini », sur cinetrafic.fr (consulté le ).
  3. AlloCine, « Interdit d'amour » (consulté le ).
  4. « Karin Viard, 33 ans, actrice. Brouille les genres du cinéma français. Elle rayonne dans La Nouvelle Ève. Pas crâneuse. », Libération.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  5. « Catherine Corsini », sur Festival de Cannes 2018 (consulté le ).
  6. « Catherine Corsini », sur Orange Tendances (consulté le ).
  7. « Catherine Corsini », Le journal des femmes - Loisirs,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  8. « Emmanuelle Béart et Pascale Bussières font l'évènement », ladepeche.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  9. « La Belle Saison de Catherine Corsini (2015) - Film - Drame », sur telerama.fr (consulté le ).
  10. « La Belle Saison, amour et liberté », sur lesnouvellesnews.fr (consulté le ).
  11. « Synthèse de l'actualité du 5 au 22 août 2015 par le ministère des Affaires sociales, de la Santé et Droits des femmes », sur egalite-femmes-hommes.gouv.fr/, (consulté le ).
  12. « La Belle Saison de Catherine Corsini avec Cécile de France et Izia Higelin -Interview de Catherine Corsini », sur journaldefrancois.fr (consulté le ).
  13. « Catherine Corsini : "La Belle Saison, c'est un peu mon Brokeback Mountain en Limousin" », Télérama.fr,‎ publié le 07/08/2015 ; mis à jour le 13/03/2017 (lire en ligne, consulté le ).
  14. « Un amour impossible de Catherine Corsini en avant-première au Monde festival », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  15. « Catherine Corsini », La Fémis,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  16. « Festival 2003 », Côte Ouest - Festival Européen du Film Court de Brest,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  17. D'après le site de l'UniFrance
  18. Composé de Maria de Medeiros, Christa Theret, Anne-Louise Trividic, Bruno Todeschini et Nadir Moknèche.
  19. « Le jury du Festival Premiers Plans 2014 sera présidé par Catherine Corsini », Angers Info,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  20. « Le Jury Caméra d'or 2016 », Festival de Cannes 2018,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  21. babajem, « Pas d'histoires ! 12 regards sur le racisme au quotidien » (consulté le ).
  22. « Avant qu'il ne soit trop tard », tempsreel.nouvelobs.com, 13 mars 2007.
  23. « Femmes dans le cinéma : "La parité n'est pas qu'un problème de nana !" », sur LExpress.fr, (consulté le ).
  24. « Le collectif 5050 », sur collectif5050.com (consulté le ).
  25. « Nominations ou promotions dans l'ordre des Arts et des Lettres juillet 2010 ».
  26. « Catherine Corsini reçoit le Prix Alice Guy 2019 », sur aliceguy, (consulté le ).
  27. « Cannes : La Fracture de Catherine Corsini Queer Palm 2021 », sur BFMTV (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Documentaire[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]