En thérapie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
En thérapie

Type de série Série télévisée
Genre Drame
Création Éric Toledano
Olivier Nakache
Production Les Films du poisson
Arte
Federation Entertainment
Ten Films
Acteurs principaux Frédéric Pierrot
Mélanie Thierry
Reda Kateb
Céleste Brunnquell
Clémence Poésy
Pio Marmaï
Carole Bouquet
Musique Yuksek
Pays d'origine Drapeau de la France France
Chaîne d'origine Arte
Nb. de saisons 1
Nb. d'épisodes 35
Durée 21–30 minutes
Diff. originale en production

En thérapie est une série télévisée française, créée par Éric Toledano et Olivier Nakache, et diffusée depuis le sur Arte.

Il s’agit d’une libre adaptation de la série télévisée israélienne BeTipul (בטיפול), créée par Hagai Levi, et de son adaptation américaine, En analyse (In Treatment).

Synopsis[modifier | modifier le code]

Paris, automne 2015, au lendemain des attentats du , le Dr Philippe Dayan, un psychiatre et psychanalyste, reçoit chaque semaine cinq patients pour différentes raisons. Le vendredi soir, il consulte lui-même sa contrôleuse.

Les épisodes se succèdent par séries de cinq, représentant une semaine de rendez-vous : le lundi Ariane, la chirurgienne, le mardi Adel Chibane, policier de la BRI, le mercredi Camille, adolescente sportive de haut niveau et victime d'un accident à vélo et le jeudi Léonora et Damien, un couple en crise. Le vendredi, le psychanalyste fait le point sur ses propres doutes avec sa contrôleuse Esther, amie et veuve de son ancien mentor.

Distribution[modifier | modifier le code]

Rôles principaux[modifier | modifier le code]

Rôles secondaires[modifier | modifier le code]

  • Elsa Lepoivre : Charlotte Dayan, la femme de Philippe
  • Milo Machado Graner : Adam Dayan, le fils de Philippe
  • Louise Labèque : Lisa Dayan, la fille de Philippe
  • Arnaud Pépin : Nicolas, l'entraîneur de natation de Camille
  • Damien Zanoly : un patient
  • Altynay Tuganbek : la femme de ménage des Dayan
  • Sophie Cattani : la mère de Camille
  • Djemel Barek : Mohammed Chibane, le père d'Adel
  • Juliette Duret : la femme d'Adel
  • Bryan Polach : un ami d'Adel
  • Nathan Dellemme (ht) : un ami d'Adel
  • Vincent Deniard : un ami d'Adel
  • Jehan Renard : un ami d'Adel
  • Pascal Demolon : le père de Camille

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Épisodes[modifier | modifier le code]

Tous les épisodes sont en ligne sur le site arte.tv à partir du .

Saisons Nombre

d'épisodes

Drapeau de la France Diffusion originale
Début de saison Fin de saison
1 35
Liste des épisodes
Numéro Titre Date de 1re diffusion à la télévision
1 Ariane – lundi , h
2 Adel – mardi , 10 h
3 Camille – mercredi , 11 h
4 Léonora et Damien – jeudi , 17 h
5 Esther – vendredi , 19 h
6 Ariane – lundi , h
7 Adel – mardi , 10 h
8 Camille – mercredi , 11 h
9 Léonora et Damien – jeudi , 17 h
10 Esther – vendredi , 19 h
11 Ariane – lundi , h
12 Adel – mardi , 10 h
13 Camille – mercredi , 11 h
14 Léonora et Damien – jeudi , 17 h
15 Esther – vendredi , 19 h
16 Ariane – lundi , h
17 Adel – mardi , 10 h
18 Camille – mercredi , 11 h
19 Léonora et Damien – jeudi , 17 h
20 Esther – vendredi , 19 h
21 Ariane – lundi , h
22 Adel – mardi , 10 h
23 Camille – mercredi , 11 h
24 Léonora – jeudi , 17 h
25 Esther – vendredi , 15 h
26 Ariane – lundi , h
27 Adel – mardi , 10 h
28 Camille – mercredi , 11 h
29 Léonora et Damien – jeudi , 17 h
30 Ariane – samedi , 11 h
31 Mohammed Chibane – lundi , 10 h
32 Esther – mardi , h
33 Camille – mercredi , 11 h
34 Léonora et Damien – jeudi , 17 h
35 Esther – vendredi , 10 h

Production[modifier | modifier le code]

Écriture de l'adaptation[modifier | modifier le code]

En thérapie est l'adaptation la plus récente de la série télévisée israélienne BeTipul[1] — adaptée dans une quinzaine de pays entre 2009 et 2013 principalement — dont la version plus connue en France est la série américaine En analyse (In Treatment) interprétée par Gabriel Byrne dans le rôle principal de l'analyste[2]. La version québécoise, également intitulée En thérapie, date de 2012 avec François Papineau dans le rôle principal.

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage s'est déroulé de à , pendant 70 jours[3]. Pour le cabinet du psychanalyste, il a eu lieu au 16 avenue Foch à Paris[4]. La rue filmée en bas du cabinet est la rue Dupont-de-l'Eure, dans le 20e arrondissement de Paris. À la fin du 28e épisode de la première saison, la scène entre Camille et sa mère tournée à la terrasse du bar-restaurant Aux petits oignons situé no 11 de la rue.

Acteurs[modifier | modifier le code]

Le rôle principal du psychanalyste joué par Frédéric Pierrot a été refusé par Édouard Baer[5].

L'épisode 31 de la première saison contient un message d'hommage à Djemel Barek qui jouait Mohammed Chibane, le père d'Adel et qui est mort le .

Développement[modifier | modifier le code]

Une saison 2 est en cours de développement d'après les créateurs Éric Toledano et Olivier Nakache. Les deux scénaristes principaux Vincent Poymiro et David Elkaïm ont annoncé refuser de participer à l'écriture de cette deuxième saison à la suite d'un désaccord avec la production[6],[7].

Pour la deuxième saison, les personnages des patients de la saison 1 ne reviendront pas, à l'exception peut-être de celui joué par Mélanie Thierry. Le personnage du psychanalyste incarné par Frédéric Pierrot sera toujours présent ainsi que celui d'Esther, l'amie et contrôleuse psychanalytique jouée par Carole Bouquet[8].

Audiences[modifier | modifier le code]

La série connait un beau succès d'audience pour la chaine Arte, particulièrement lors de la diffusion des cinq premiers épisodes le . À cette occasion, elle réalise le deuxième meilleur score historique pour une série d’Arte ; un record qui reste détenu par la mini-série Dérapages diffusée en 2020[9].

Après six semaines de diffusion, la saison 1 de la série est devenue la plus vue de l'histoire du site arte.tv[10]. Elle cumule 36,5 millions de vues, principalement réalisées en France, uniquement sur sa plate-forme numérique[11].

Les audiences ci-dessous sont évaluées sur celles de la moyenne des cinq épisodes diffusés chaque soirée jusqu'à 23 h et non sur le pic d'audience traditionnel de première partie de soirée[12].

Titre Date de diffusion Drapeau de la France France Téléspectateurs Part d'audience
1-5 Épisodes 1 à 5 jeudi 2 085 000[13] 8,2 %[13]
6-10 Épisodes 6 à 10 jeudi 1 404 000[14] 5,5 %[14]
11-15 Épisodes 11 à 15 jeudi 1 293 000[12] 6 %[12]
16-20 Épisodes 16 à 20 jeudi 1 143 000[15] 4,8 %[15]
21-25 Épisodes 21 à 25 jeudi 1 338 000[16] 5,5 %[16]
26-30 Épisodes 26 à 30 jeudi 1 280 000[17] 5,2 %[17]
31-35 Épisodes 31 à 35 jeudi 1 279 000[18] 5,1 %[18]

Légende :

  • Les plus hauts chiffres d'audience
  • Les plus bas chiffres d'audience

Critiques[modifier | modifier le code]

Selon Audrey Fournier pour Le Monde « à mille lieues des numéros nombrilistes et bavards habituels, En thérapie met en scène avec élégance la mise à nu de patients confrontés à l’indicible », mais s'émousse lorsqu'elle colle trop à la réalité des attentats (qui cependant fait écho avec la pandémie de 2020) ; les rôles féminins sont les plus réussis[2].

Émilie Gavoille pour Télérama qualifie la série de « chef-d’œuvre »[19].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Clélia Cohen, « En thérapie, séances prenantes », Libération,‎ (lire en ligne).
  2. a et b Audrey Fournier, « En thérapie, une série à la subtile mise en scène d’un trauma personnel et collectif », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  3. « Début de tournage pour l'adaptation française de la série israélienne En analyse », Les Inrocks,‎ (lire en ligne).
  4. « En thérapie, sur Arte (3/5) : Au 16, avenue Foch, tournage à tous les étages », Télérama,‎ (lire en ligne).
  5. « “En thérapie” sur Arte (4/5) : des acteurs et des actrices sur le divan », Télérama,‎ (lire en ligne).
  6. « En thérapie : Les scénaristes quittent la série après un désaccord avec la production », sur Pure Médias, .
  7. « En thérapie : "D’autres scénaristes sont encore plus maltraités que nous" », Le Point,‎ (lire en ligne).
  8. « Trois choses à savoir sur la saison 2 de la série En Thérapie », Europe1,
  9. « Audiences : Quel bilan pour la série En thérapie sur Arte ? », PureMédias,
  10. Caroline Sallé, « En thérapie, le succès hors norme de la chaîne Arte », Le Figaro, 8 mars 2021.
  11. « En Thérapie : la série la plus vue de l'histoire d'Arte », France Inter,
  12. a b et c « Audiences : Section de recherches leader sur TF1 devant le film de M6, carton confirmé pour En thérapie sur Arte », sur PureMédias, .
  13. a et b « Audiences : Section de recherches leader devant F3 et M6, 2e meilleur score historique pour Arte avec En Thérapie », sur PureMédias, .
  14. a et b « Audiences : Section de recherches leader, Vous avez la parole sous les 2 millions, pas d'effet Mélenchon pour BTP », sur PureMédias, .
  15. a et b « Audiences : Section de recherches leader en hausse sur TF1 devant F3, M6 battue par Arte et W9 avec This Is Us », sur PureMédias, .
  16. a et b « Audiences : Section de recherches large leader en hausse sur TF1 devant F3, M6 derrière Arte et W9 avec This Is Us », sur PureMédias, .
  17. a et b « Audiences : Le final de Section de recherches en nette hausse sur TF1, M6 faible, petit score pour Loana sur C8 », sur PureMédias, .
  18. a et b « Audiences : Carton pour le début de Gloria sur TF1, F3 2e, En Thérapie en baisse, gros four pour France 2 », sur PureMédias, .
  19. Émilie Gavoille, « En thérapie : regardez les premiers épisodes de la nouvelle pépite d’Arte », Télérama,‎ (lire en ligne).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]