Parti socialiste unifié du Venezuela

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Parti socialiste unifié du Venezuela
(es) Partido Socialista Unido de Venezuela
Image illustrative de l'article Parti socialiste unifié du Venezuela
Logotype officiel.
Présentation
Président Nicolás Maduro
Fondation
Siège Caracas, Venezuela
Organisation de jeunesse Jeunesse du Parti socialiste unifié du Venezuela
Positionnement Gauche à gauche radicale
Idéologie Socialisme[1]
Marxisme
Bolivarisme
Nationalisme de gauche
Anti-imperialisme
Populisme de gauche
Affiliation internationale COPPPAL
Adhérents 5,7 millions (2007)
Couleurs Rouge et blanc
Site web http://www.psuv.org.ve/
Représentation
Députés
53 / 165
Gouverneurs
20 / 23
Maires
254 / 335

Le Parti socialiste unifié du Venezuela (Partido Socialista Unido de Venezuela, PSUV) est le nom du parti politique vénézuélien créé en 2007 dans lequel se sont regroupées l'essentiel des forces politiques qui soutiennent la « Révolution bolivarienne » initiée par le président Hugo Chávez et poursuivie par son successeur Nicolas Maduro.

Description[modifier | modifier le code]

Les partis qui ont accepté de se fondre dans ce nouvel ensemble sont le Mouvement cinquième république, qui est majoritaire, le Mouvement électoral du peuple, le Movimiento Independiente Ganamos Todos, l'Unidad Popular Venezolana, le Movimiento Tupamaro de Venezuela et la Liga Socialista.

À l'inverse, Patria Para Todos, Podemos et le Parti communiste du Venezuela refusèrent de s'intégrer à ce mouvement bien qu'ils soutinrent la politique menée par le président vénézuélien.

Créé en 2007, le parti a connu ses premières élections internes le 9 mars 2008. À cette date furent élus les 30 membres de la direction permanente (15 permanents et 15 suppléants). Le parti comptait alors près de deux millions et demi de militants. En juillet 2009, le parti compterait quelque sept millions de membres dont 1 270 000 jeunes affiliés à la JPSUV (Juventud del Partido Socialista Unido de Venezuela ou Jeunesse du Parti socialiste unifié du Venezuela) [2].

Pour Germán Ferrer, député du PSUV et mari de Luisa Ortega Díaz, le parti est devenu une institution verticale où il n'y a pas de débat et ses membres agissent en tant que simples exécutants[3].

Les patrouilles[modifier | modifier le code]

À partir de 2009, une partie de ses membres ont formé des « patrouilles socialistes » de 20 à 30 personnes chacune ; celles-ci ont pour mission de quadriller la totalité du territoire. Début octobre 2009, plus de 100 000 patrouilles, comprenant un total de plus de 2 millions de membres, avaient ainsi été constituées[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Les élections législatives de 2015 sont une défaite pour le PSUV, une première depuis 1999.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Parti socialiste unifié du Venezuela.