Aller au contenu

Palladio (Karl Jenkins)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Palladio
Image illustrative de l’article Palladio (Karl Jenkins)
Andrea Palladio (1508-1580)

Genre Musique classique, concerto grosso baroque
Nb. de mouvements 1. Allegretto
2. Largo
3. Vivace
Musique Karl Jenkins
Sources littéraires Palladianisme du XVIe siècle, de l’architecte italien Andrea Palladio, inspiré de Vitruve
Effectif 2 violons solistes et orchestre à cordes
Durée approximative 16 min
Dates de composition 1993 en musique classique
Partition autographe Boosey & Hawkes de Londres (1996)

Palladio est un concerto grosso dans le style baroque de 1995, pour deux violons solistes et orchestre à cordes, du compositeur gallois contemporain Karl Jenkins. L’œuvre est enregistrée sur son album Diamond Music de 1996[1],[2], interprétée par des membres de l'Orchestre philharmonique de Londres, dirigé par lui-même. Il s'agit de l'un de ses plus célèbres succès mondiaux[3].

Karl Jenkins compose avec succès cette musique publicitaire mondiale, en 1993, pour les diamants De Beers « A Diamond Is Forever » (un diamant est éternel)[4]. Il complète ensuite cette musique du premier mouvement Allegretto, sous forme de concerto grosso baroque en 3 mouvements de 16 min, pour deux violons et orchestre à cordes, en s'inspirant de compositeurs maestros baroques italiens tels que Vivaldi ou Albinoni, et de l’esthétique de l'œuvre architecturale Renaissance italienne palladienne du XVIe siècle, de l’architecte italien Andrea Palladio (1508-1580), qui incarne selon lui « la célébration de la Renaissance de l'harmonie et de l'ordre, inspiré par l'architecte de l'antiquité classique Vitruve »[5],[6],[7], qui inspire l'Homme de Vitruve de Léonard de Vinci.

  1. Allegretto
  2. Largo
  3. Vivace

Cette composition est reprise par de nombreux interprètes, dont :

Télévision et cinéma

[modifier | modifier le code]
  • 1993 : série de publicités pour les diamants De Beers « A Diamond Is Forever » (un diamant est éternel).
  • 2021 : publicité pour la coloration pour cheveux Préférence de L'Oréal Paris avec Kate Winslet.

Notes et références

[modifier | modifier le code]
  1. « Karl Jenkins – Palladio (1996) », sur www.discogs.com.
  2. « Palladio I Allegretto by The London Philharmonic Strings », sur secondhandsongs.com.
  3. [vidéo] Camille et Julie Berthollet - Palladio (2016) sur YouTube
  4. [vidéo] Palladio - De Beers (1992) sur YouTube
  5. « Karl Jenkins: Palladio », sur www.classicfm.com.
  6. « Karl Jenkins - Palladio (1995) », sur www.boosey.com.
  7. « Karl Jenkins: Palladio », sur classicalexburns.com.
  8. [vidéo] Palladio - Escala sur YouTube

Liens externes

[modifier | modifier le code]