Ouvroir d'x potentiel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Ouxpo)
Aller à : navigation, rechercher

Un ouvroir d'x potentiel (Ouxpo) est un regroupement de groupes de recherche sur les créations possibles basées sur la contrainte volontaire.

L'Ouxpo regroupe l'Oulipo, l'Oubapo, l'Outrapo, etc. Le terme « ouvroir », recouvrant anciennement des œuvres de charité, a été réutilisé pour le rapprochement entre « ouvroir » et « œuvre », sur proposition d'Albert-Marie Schmidt, de l'Oulipo, et adopté dès sa deuxième réunion en remplacement de Sélitex (pour « séminaire de littérature expérimentale »). Le terme « potentiel » est utilisé dans le sens de ce qui est possible, réalisable si l'on suit certaines règles. Tous ces ouvroirs se donnent pour objet d'investigation le travail sous contrainte.

Historique[modifier | modifier le code]

Dans le giron du Collège de 'Pataphysique s'est créé en 1960 l'Oulipo (maintenant davantage connu que le Collège lui-même car l'Oulipo, ayant une certaine indépendance de l'administration collégiale, n'a pas été touché par l'occultation du Collège de Pataphysique).

Selon les vœux de François Le Lionnais et Raymond Queneau, à partir du creuset oulipien, d'autres Ouvroirs d'XPotentielle se sont formés pour l'ensemble des arts. Chaque ouvroir se consacre à un domaine « X ». Il analyse les contraintes préexistantes, et recherche de nouvelles formes de créations potentielles de ce domaine. La coordination des ouvroirs fut confiée d'abord à François Le Lionnais, Noël Arnaud puis Milie von Bariter.

Ouvroirs officiels[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (mars 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Les ouvroirs créés au sein du Collège de Pataphysique sont, par date de création :

  • l'Oulipo le  ;
  • l'Oulipopo (Roman policier) le  ;
  • l'Oupeinpo (Peinture) fin 1980 ;
  • l'Outrapo (Tragi-comédie) le  ;
  • l'Oubapo (Bande dessinée) le  ;
  • l'Ouhispo (Histoire) en -1993]- ;
  • l'Ouphopo (Photographie) au printemps -1995- ;
  • l'Oucipo (Cinéma) le  ; ;
  • l'Ou'inpo (Informatique) en -1997- ;
  • l'Oumapo (Marionnettes ;
  • l'Oucatapo (Catastrophe) en -1998] ;
  • l'Oupypo (Pygologie) en 1999 ;
  • l'Ouarchpo (Architecture) en 2001 ;
  • l'Oupolpot (Politique) en 2001 ;
  • l'Oujapo (Jardinage) en 2004 ;
  • l'Ourapo (Radiophonie) en 2004.
  • l'Ousonmupo (Sonore et Musical) en 2007

L'Oumupo et l'Oucipo (musique et cinématographie) sont créés très tôt mais les dates sont imprécises et sans doute ces ouvroirs ont-ils eu des naissances multiples. En fait, plusieurs Oumupo semblent coexister. D'autre part, un Oucinépo (Cinéma) a évolué en Ouvroir de cinématographie potentielle, prenant de ce fait une « x » féminine et n'utilisant qu'une seule syllabe par mot, comme tout Ou-X-Po (mis à part les exceptions). L'Oucuipo cuisine est créé en marge des pages oulipiennes.[pourquoi ?]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Oulipo Compendium (Londres, Atlas Press, 1998) avec des dossiers en anglais sur quelques-uns des Ouvroirs.
    • Réédition revue et augmentée de l’Oulipo Compendium en 2005.
  • Ouxpo sous Tipi (Centre Georges Pompidou, 1999) première séance de travail inter-ouvroir sur un sujet commun.
  • La Réunion (Carnet 19 du Collège de ’Pataphysique, 2005) réunion d'une dizaine d'ouvroirs sur une contrainte commune.