Olivier Supiot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Olivier Supiot
Utos180.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (51 ans)
AngersVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Olivier Supiot, né le à Angers, est un dessinateur et scénariste de bande dessinée français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Natif d'Angers[1], Olivier Supiot a fait des études d'Arts graphiques à Tours. En 2003, il obtient le Prix du meilleur dessin au Festival d'Angoulême pour l'album Le Dérisoire[1].

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • Les Aventures oubliées du baron de Münchhausen, scénario et dessins d'Olivier Supiot, Vents d'Ouest, collection Équinoxe
  1. Les Orientales, 2006 (ISBN 2-7493-0261-7)
  2. Les Amériques, 2007 (ISBN 978-2-7493-0393-2)
  3. Chinoiseries, 2008 (ISBN 978-2-7493-0451-9)
  1. L'Homme de fond, 2010 (ISBN 978-2-7234-7170-1)[2]
  2. Terrain vague, 2010 (ISBN 978-2-7234-7410-8)[3]
  • Tatoo, scénario et dessins d'Olivier Supiot, Milan Jeunesse, collection Petit Bonum
  1. Au zoo, 2008 (ISBN 978-2-7459-3417-8)
  2. À la ferme, 2009 (ISBN 978-2-7459-3882-4)
  1. Il est revenu le temps du muguet, 1999 (ISBN 2-7234-2903-2)
  2. Tombe la neige…, 2000 (ISBN 2-7234-3143-6)[7]
  3. Retiens la nuit…, 2001 (ISBN 2-7234-3489-3)
  4. Comme un ouragan, 2002 (ISBN 2-7234-4005-2)
  5. En rouge et noir, (ISBN 2-7234-4198-9)
  6. Je te survivrai [8], 2004 (ISBN 2-7234-4538-0)
  7. Nuit magique, 2005 (ISBN 2-7234-5115-1)
  • Les Petites Histoires de Mazé, scénario de Téhem, dessins de Lucie Durbiano, Téhem, Olivier Supiot, Gildo, Fañch, Dam, Johann Benoît, Ville de Mazé, 2012 (ISBN 978-2-9542049-0-1)
  • Même pas peur !, scénario collectif, dessins d'Olivier Supiot, École Auguste Renoir, 2008
  • Le Vaillant soldat de plomb[9], scénario d'Hélène Beney, Bamboo Édition (2013)
  • La Patrouille des invisibles, scénario et dessins d'Olivier Supiot, Glénat colection 1000 feuilles, 2014
  • Pieter et le lokken, scénario Olivier Ka, dessin & couleur Olivier Supiot, Éditions Delcourt, 2015
  • Le Cheval qui ne voulait plus être une œuvre d'art, Delcourt-Musée du Louvre, 2016

Récompenses[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Olivier Supiot », sur Ricochet (consulté le )
  2. L. Cirade, « Le narval 1. L'homme de fond », sur BD Gest,
  3. L. Boyer, « Le narval 2. Terrain vague », sur BD Gest,
  4. Thierry Bellefroid, « Attention coup de cœur ! "Le dérisoire" », sur BD Paradisio,
  5. JLM, « Le Dérisoire - Supiot et Omond - Glénat, Carrément BD », sur Actua BD,
  6. Fabien Tillon, « Omond batôôô ! », BoDoï, no 53,‎ , p. 18.
  7. Nicolas Pothiers, « La Petite Bête qui monte », BoDoï, no 36,‎ , p. 18.
  8. J. Léger, « Marie Frisson 6. Je te survivrai », sur BD Gest,
  9. Benoît Cassel, « Le Vaillant soldat de plomb », sur Planète BD,

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]