Frédéric Pontarolo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Frédéric Pontarolo
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Frédéric Pontarolo est un auteur français de bande dessinée né le 10 février 1970 à Hayange.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômé de l'École des Arts Décoratifs de Strasbourg en 1994, il gagne l'Alph'Art "Graine de Pro" au festival d'Angoulême la même année[réf. nécessaire].

Sa première histoire, Bonheur virtuel sur un scénario de Luc Brunschwig est publiée en 1995 dans le collectif Nique la crise paru aux éditions Vents d'Ouest. En parallèle il travaille pour Arte en réalisant plusieurs bandes annonces animées pour les soirées Théma de la chaîne.

C'est en 1999 que son premier album Naciré et les machines (dessin, scénario, couleur) est publié chez Casterman.

Lors du 11e festival BD Des Planches et des Vaches en avril 2012, il a reçu le Veau d'Or pour l'ensemble de son œuvre, ce qui fit de lui le Président du 12e festival (avril 2013)[1]. Il succéda ainsi à Arnaud Floc'h.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Naciré et les machines (série chez Casterman)
    • Les larmes de rouille, tome1 (1999)
    • L'arche des déglingués, tome 2 (2000)
    • Le berceau aux étoiles, tome 3 (2000)
  • Akarus (diptyque chez Glénat)
  1. Rien ou presque, 2002[2].
  2. Dors petite sœur, 2003.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Frédéric Pontarolo, Freddy Nadolny Poustochkine et David Etien distingués au festival Des planches et des Vaches 2012 », sur Bande Dessinée Info, (consulté le )
  2. Nicolas Pothier, « Akarus, go ! », BoDoï, no 56,‎ , p. 12.
  3. T. Bisson, « Compadres », sur BD Gest, .
  4. Éric Adam, « L'Homme invisible t. 2 : fiction scientifique », dBD, no 138,‎ , p. 78.
  5. Yoann Debiais, « 1984 de Frederic Pontarolo, George Orwell », sur Comixtrip, .

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]