Éric Omond

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Éric Omond est un scénariste et dessinateur de bande dessinée français vivant à Flers dans l'Orne. Il a également été professeur de bande dessinée à l'Ecole Pivaut, à Nantes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Cherbourg, le , fils de Louis Omond et de Colette Brune, instituteurs à Brix, il suit après son bac sa première année d'étude à l'École supérieure d'arts et médias de Caen - Cherbourg. Puis, après un passage d'un mois seulement à l'École supérieure de l'image d'Angoulême, il rentre à l'École supérieure des beaux-arts d'Angers, en option Art, où il finira ses études après avoir obtenu son DNAP, et son DNSEP, avec un album de bande dessinée abstraite.

Lors de ces études, il participe à des expositions organisées par la DRAC. Toujours à Angers, aux Beaux-arts, la bande dessinée ayant mauvaise réputation auprès des professeurs, et Éric Omond faisant un travail à mi-chemin entre la peinture et la bande dessinée, les professeurs l'incitent à abandonner la BD pour s'adonner exclusivement à la peinture. À partir de ce moment-là, Éric Omond ne fera plus que de la bande dessinée. Toutefois en essayant d'y appliquer un esprit de recherche et d'expérimentation propre aux beaux arts. (BD abstraites, BD au chalumeau, BD comportant des pages de plusieurs mètres de haut…) Selon lui, son travail sera tout de même boycotté par les professeurs.

Au cours de ces mêmes études, il fait la rencontre de Yoann Chivard avec qui il se lie d'amitié. Il fait avec lui ses premières publications dans la revue britannique Deadline.

Toujours avec Yoann, mais aussi avec Boris Beuzelin (également rencontré aux Beaux-arts d'Angers), Olivier Supiot et Nathalie Bodin, il crée en 1996 l'association La boîte qui fait beuh, un atelier de dessinateurs amateurs en phase de devenir professionnels.

Par la suite il devient professeur à l'École supérieure des beaux-arts d'Angers pendant un an et donnera des cours au centre socio-culturel des Ponts de Cé.

En 1997, il lance Toto l'ornithorynque avec Yoann, et en 2000 Mort Linden avec Lionel Marty.

De 1998 à 2002, il anime dans Spirou la série Inspecteur Zbu avec Borrini.

En 2002, il sort Le Dérisoire, avec Olivier Supiot au dessin. Cet album remporte le prix du dessin au FIBD d'Angoulême.

De 2003 à 2005, il est professeur de bande dessinée à l'École Pivaut.

Son film, "Loulou, l'incroyable secret" a remporté le César 2014 du Meilleur Film d'animation.

Publications[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]