Olivier Alleman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alleman.
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Olivier Allemane.
image illustrant la télévision en France
Cet article est une ébauche concernant la télévision en France.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (septembre 2008).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
La forme de cet article ou de cette section n’est pas encyclopédique et ressemble trop à un curriculum vitæ. (avril 2016).

Modifiez l'article pour aider à le transformer en article neutre et encyclopédique ou discutez-en.

Olivier Alleman
Naissance (41 ans)
Bayonne, (Drapeau de la France France)
Nationalité Drapeau : France Française
Profession

Olivier Alleman (né le à Bayonne) est un animateur de télévision français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Des études d'ingénieur en environnement à Strasbourg l'ont mené à exercer ce métier pendant plus de huit années, jusqu'en 2007, en parallèle avec l'animation d'émissions radio sur RFM Aquitaine.

Le , il participe à la rencontre Intervilles entre Dax et Bayonne, lors de laquelle il défend les couleurs de la ville basque, sur les jeux du chamelier et du roi Léon. Resté en contact ensuite avec Yves Launoy, l'un des producteurs de l'émission, il se retrouve assistant de production lors de la spéciale Paris - Pékin en 1999.

En 2003, Olivier débute dans l'arbitrage de l'émission sur la version portugaise du jeu ainsi que sur les Intervilles internationaux en Chine. L'année suivante, il termine dans les dix premiers d'une audition de nouveaux talents organisé par France Télévision, et devient l'assistant de Robert Wurtz lors du retour de l'émission sur France 2, tous les jours à 19 heures. Après trois étés passés aux côtés de l'ancien arbitre international de football, il devient arbitre officiel d'Intervilles depuis l'été 2007 aux côtés de Tex et Julien Lepers, puis à partir de 2009 aux côtés de Nelson Monfort et Philippe Candeloro. L'année 2009 marquera également son retour à la radio sur l'antenne de Sud Radio notamment.

On le retrouve dans « Intervilles Juniors » chaque week-end sur Gulli, de à .Il a également en tête d'autres projets qu'il propose à la chaîne, notamment dans les domaines des divertissements ou de l'environnement.[réf. nécessaire] En 2010, il devient un des animateurs phares de la chaine du mieux vivre Terre d'Infos TV où il anime un magazine sur le développement durable de 52 min « Écran Vert » toutes les semaines et l'année suivante toujours sur la même chaîne « Le Débat ». Du 20 au 23 mai 2011, il est au commande du festival Singe Germain au cœur de Saint-Germain-des-Prés à Paris, festival consacré à Antoine Blondin écrivain et chroniqueur du Tour de France.

Durant l'été 2011, il prend les commandes d'une nouvelle émission sur France 3 « Qui vient camper ?» où il emmène une personnalité passer 2 jours en camping en immersion dans une famille d'habitués. Ce divertissement permet de mettre en avant ses qualités humaines, de partage et son humour. Il permet de découvrir plusieurs régions françaises au détour des 9 numéros diffusés tous les samedis à 20h10.

En 2012, il devient rédacteur en chef de la chaîne Terre d'Infos TV et anime tous les débats de cette chaîne axée sur le développement durable et reçoit toutes les personnalités politiques du moment. D'autre part, il participe à la création de l'Énorme TV, chaîne communautaire consacrée à l'humour et à la musique. Il participe à l'animation du téléthon 2012 en compagnie de Sophie Davant et Cyril Feraud.

En 2013, il dirige les programmes de la nouvelles chaîne Campagnes TV sur la ruralité, les territoires et le développement durable. D'autre part, il incarne les nouveaux voyages d'Ulysse sur France 5, série documentaires sur le développement durable en Méditerranée. Cette même année est marquée par le retour de Intervilles qui fête ses 50 ans.

En 2014, il devient Directeur Général de Campagnes TV, tout en restant associé du Groupe LCTVI (Enorme TV, chaîne Théâtres…) et y présente le magazine hebdomadaire de décryptage "Terres D'infos".

Il met à l'antenne tour à tour Eric Jean Jean dans l'émission " Content d'être là", Diane Gouffrand dans "Restons Nature", Frédérique Courtadon dans " Du Champ au Fourneau et Jacques Legros dans "Terres de France"

En 2016, Campagnes TV arrive sur Canalsat et Olivier est décoré chevalier de l'ordre national du mérite agricole par Stéphane Le Foll et Didier Guillaume.