Nikias Arndt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Arndt.
Nikias Arndt
DM2015 Einhausen 5697.jpg
Nikias Arndt au championnat d'Allemagne sur route 2015.
Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Spécialité
Sprinteur, rouleur[1]
Équipes amateurs
Équipes professionnelles
Principales victoires
2 étapes de grands tours
Tour d'Italie (1 étape)
Tour d'Espagne (1 étape)
1 semi-classique
Cadel Evans Great Ocean Road Race (2017)

Nikias Arndt, né le à Buchholz in der Nordheide, est un coureur cycliste allemand membre de l'équipe Sunweb depuis 2013.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 2006, il remporte le titre de champion d'Allemagne de la course aux points dans la catégorie cadets (U16). L'année suivante, il s'impose lors de la poursuite lors des championnats d'Allemagne cadets. Il prend la troisième place du championnat d'Allemagne de poursuite (U18), pour sa première année chez les juniors. La saison suivante, il gagne au sprint quatre étapes sur le circuit juniors. Il termine quatrième du contre-la-montre au championnat du monde junior 2009, organisé à Moscou puis remporte la médaille de bronze de la poursuite par équipes avec l'Allemagne.

Il s'adjuge le 11 avril 2010 la quatrième étape du Cinturón a Mallorca. En 2011, il remporte la 4e étape du Tour de l'Avenir. En 2012 il remporte notamment le Tour de Berlin ainsi que deux étapes une étape au Tour de Thuringe et à l'Istrian Spring Trophy.

Il est recruté pour 2013 par l'équipe UCI World Tour Argos-Shimano. Deuxième et troisième d'étapes du Tour de Turquie au printemps, il est sixième du championnat d'Allemagne du contre-la-montre en juin. En août, il remporte une étape de l'Arctic Race of Norway[2],[3], puis prend la troisième place du classement général. Il dispute ensuite le Tour d'Espagne, son premier grand tour. Il est quatrième de la cinquième étape et troisième de la dernière. En 2014, il remporte au sprint sa première victoire sur le circuit World Tour lors de la 3e étape du Critérium du Dauphiné[4].

Arndt est sélectionné pour le contre-la-montre des championnats du monde de Richmond[5].

En 2017, il remporte la Cadel Evans Great Ocean Road Race, nouvellement promue à l’échelon World Tour.


En 2018 il termine huitième de l'EuroEyes Cyclassics[6].

Palmarès sur route et classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Palmarès par années[modifier | modifier le code]

Podium du championnat d'Allemagne sur route 2015 : Nikias Arndt (2e), Emanuel Buchmann (1er) et Marcus Burghardt (3e).

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

4 participations

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

2 participations

Tour de France[modifier | modifier le code]

3 participations

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2010 2011 2012 2013 2014 2015
UCI World Tour 166e[7] 166e[8] nc[9]
UCI America Tour 331e[10]
UCI Europe Tour 431e[11] 150e[12] 125e[13]
Légende : nc = non classé

Palmarès sur piste[modifier | modifier le code]

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

  • Apeldoorn 2011
    • 7e de la poursuite individuelle
    • 7e de la poursuite par équipes
  • Melbourne 2012
    • 9e de la poursuite par équipes
    • 14e de l'omnium

Championnats du monde juniors[modifier | modifier le code]

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Championnats nationaux[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Nikias Arndt », sur it4i.com (consulté le 28 décembre 2013)
  2. « L'Arctic Race révèle le talent de Nikias Arndt », sur letour.fr, (consulté le 28 décembre 2013)
  3. (en) « Arndt wins stage 3 of Arctic Tour of Norway », sur cyclingnews.com, (consulté le 28 décembre 2013)
  4. Dauphiné: victoire de l'Allemand Nikias Arndt dans la 3e étape sur liberation.fr
  5. (en) « Germany going for gold in the Worlds time trials », sur cyclingnews.com,
  6. Nicolas Horlait, « Cyclassics de Hambourg : Elia Viviani conserve son titre », sur cyclingpro.net, (consulté le 20 août 2018)
  7. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  8. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  9. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  10. (en) « UCI America Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  11. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2010 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  12. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  13. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :