Franco Pellizotti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Franco Pellizotti
Denain - Grand Prix de Denain, le 17 avril 2014 (A068).JPG

Franco Pellizotti au Grand Prix de Denain 2014.

Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Spécialité
Grimpeur
Taille
176 cmVoir et modifier les données sur Wikidata
Équipes professionnelles
Principales victoires

1 championnat
MaillotItalia.svg Champion d'Italie sur route 2012
2 étapes sur les grands tours

Tour d'Italie (2 étapes)

Franco Pellizotti (né le à Latisana, dans la province d'Udine, dans le Frioul-Vénétie julienne) est un coureur cycliste italien, professionnel entre 2001 et 2010. Il a été suspendu jusqu'en mai 2012 avant de faire son retour dans la formation Androni Giocattoli-Sidermec.

Biographie[modifier | modifier le code]

Franco Pellizotti a fait ses débuts professionnels en 2001 dans l'équipe Alessio. Bon grimpeur, il a terminé à cinq reprises parmi les dix premiers du Giro. Après avoir terminé 4e et manqué la 3e place pour seulement quelques secondes en 2008, Pellizotti termine sur son premier podium d'un grand tour sur le Giro 2009. Depuis sa première victoire d'étape sur le Tour d'Italie en 2006, il a toujours remporté une étape sur les Tour d'Italie les années d'après. Il s'est ainsi imposé dans des étapes de montagne très difficiles : en 2008 dans le contre-la-montre de la terrible ascension du Plan de Corones et en 2009 dans l'étape en ligne la plus courte du Giro (83 km) mais difficile menant au Blockhaus.

Sur le Tour de France 2009, il remporte le maillot à pois et le prix de la combativité pour de nombreuses tentatives d'échappée, battu au sprint à Tarbes par Pierrick Fédrigo et ayant notamment attaqué au Chalet Reynard dans l'étape menant au sommet du mont Ventoux mais il a été repris dans le dernier kilomètre par le groupe maillot jaune.

Le 3 mai 2010, l'Union cycliste internationale demande l'ouverture d'une procédure disciplinaire à son encontre « pour violation apparente du règlement antidopage, sur la base des informations apportées par le profil sanguin inclus dans son passeport biologique »[1]. Il est retiré de l'équipe Liquigas qui doit participer au Tour d'Italie[2],[3]. Il est finalement disculpé le 21 octobre[4], mais il n'est pas conservé par l'équipe Liquigas pour 2011. L'UCI fait appel de la décision devant le Tribunal arbitral du sport qui prononce le 8 mars 2011 une suspension à son encontre jusqu'en mai 2012[5]. Dépité, il met un terme à sa carrière dans la foulée et doit rembourser la somme de 115 000 euros[6]. Il perd également le bénéfice de ses résultats obtenus depuis le 17 mai 2009, date de début de la constatation de données anormales[n 3].

Il revient sur sa décision de tout arrêter et s'engage avec la formation Androni Giocattoli, fin avril 2012. Pellizotti débute avec sa nouvelle équipe lors du Circuit de Lorraine[8]. Après une bonne prestation sur la Route du Sud, il remporte les Championnats d'Italie disputés à Varèse, devant Danilo Di Luca.

Alors qu'il s'était engagé avec l'équipe Astana en août 2013 pour la saison 2014[9], le manager de la formation kazakhe Alexandre Vinokourov annonce en décembre 2013 que Franco Pellizotti et l'équipe Astana ont trouvé un accord pour suspendre les négociations de contrat[10]. Le MPCC, dont est membre Astana, contraignait l'équipe à attendre le 2 mai 2014 pour concrétiser l'arrivée de Pellizotti[11].

Fin 2015 il prolonge le contrat qui le lie à l'équipe continentale professionnelle Androni Giocattoli-Sidermec[12].

Palmarès et résultats[modifier | modifier le code]

Pellizotti arborant le maillot à pois (17e étape du Tour de France 2009)

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

  • 2003 : 75e
  • 2005 : 46e
  • 2009 : disqualifié (initialement 37e, Leader du classement de la montagne vainqueur du classement de la montagne et Jersey red number.svg super-combatif)

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
Classement UCI 1372e 267e 78e 125e 44e
Classement ProTour 82e 72e 44e 21e
Classement mondial UCI 29e
UCI Europe Tour 97e[13]
UCI Oceania Tour 25e[14]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Du 1er janvier 2015 au 2 avril 2015
  2. Du 3 avril 2015
  3. Sa victoire d'étape et son podium sur le Tour d'Italie 2009 ainsi que ses titres de meilleur grimpeur et de super-combatif du Tour de France 2009, lui sont donc retirés[7].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Communiqué de presse - Ouverture de procédures disciplinaires sur la base du passeport biologique », sur uci.ch (consulté le 3 mai 2010)
  2. « Pellizotti privé de Giro », sur eurosport.fr,‎
  3. « Pellizotti ne comprend pas », sur eurosport.fr,‎
  4. « Dopage : Pellizotti disculpé ! », sur velochorono.fr,‎
  5. [PDF] Tribunal Arbitral du Sport  : communiqué de presse
  6. Pellizotti : « J’arrête tout » sur velochrono.fr
  7. (it) « Pellizotti, stop di 2 anni Cancellato il podio al Giro », sur gazzetta.it,‎
  8. (es) « Pellizotti correrá con el Androni Venezuela, que también renueva patrocinio », sur www.biciciclismo.com (consulté le 30 avril 2012)
  9. Renaud Breban, « Westra et Pellizotti rejoignent Astana », sur cyclismactu.net,‎
  10. Renaud Breban, « Franco Pellizotti ne courra pas à Astana », sur cyclismactu.net,‎
  11. Alexandre Mignot, « Le MPCC contre le transfert de Pellizotti », sur cyclismactu.net,‎
  12. « Le journal des transferts », sur velo101.com,‎ (consulté le 2 novembre 2015)
  13. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2014 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 31 décembre 2014)
  14. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2015 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 2 janvier 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :