Nesle-la-Reposte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nesle (homonymie).
Nesle-la-Reposte
Église Saint-Martin
Église Saint-Martin
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Marne
Arrondissement Épernay
Canton Sézanne-Brie et Champagne
Intercommunalité Communauté de communes des Portes de Champagne
Maire
Mandat
Jean-Pierre Le Corre
2014 – 2020
Code postal 51120
Code commune 51395
Démographie
Gentilé Nigellois, Nigelloises
Population
municipale
101 hab. (2015 en augmentation de 14,77 % par rapport à 2010)
Densité 9,5 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 37′ 57″ nord, 3° 33′ 15″ est
Superficie 10,64 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Champagne-Ardenne

Voir sur la carte administrative de Champagne-Ardenne
City locator 14.svg
Nesle-la-Reposte

Géolocalisation sur la carte : Marne

Voir sur la carte topographique de la Marne
City locator 14.svg
Nesle-la-Reposte

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Nesle-la-Reposte

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Nesle-la-Reposte

Nesle-la-Reposte est une commune française située dans le département de la Marne, en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Nesle-la-Reposte
Bouchy-Saint-Genest Les Essarts-le-Vicomte La Forestière
Louan-Villegruis-Fontaine Nesle-la-Reposte Bethon
Villenauxe-la-Grande Montgenost

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
    Paul Martin   Agriculteur
Les données manquantes sont à compléter.
2001 2014 Ghislain Legras[1]    
2014[2] en cours
(au 4 juillet 2014)
Jean-Pierre Le Corre    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[4].

En 2015, la commune comptait 101 habitants[Note 1], en augmentation de 14,77 % par rapport à 2010 (Marne : +1,24 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
160 220 218 163 250 289 287 300 275
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
279 297 303 294 309 288 305 284 268
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
231 225 232 243 202 193 184 170 176
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
164 139 110 105 102 111 97 88 101
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • La fontaine Saint-Blanchard, également appelée Saint-Alban, dont la construction remonte à 1878. La mémoire populaire y rapporte que l'eau qui y coule est bonne pour les reins, la fraîcheur du teint et pour soulager les rhumatismes. La légende ajoute que toute femme féconde qui boira de cette eau, se retrouvera enceinte et donnera naissance à un garçon.
  • Les ruines de l'ancienne abbaye, qui se trouvent sur la gauche en descendant sur Villenauxe-la-Grande, fondée sous Clovis Ier roi des Francs. L'église, dont il ne reste que les ruines imposantes date du XIe siècle. Les moines quittèrent l'abbaye en 1674 pour aller à Villenauxe-la-Grande.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Liste des maires au 1er août 2008, site de la préfecture de la Marne, consulté le 22 décembre 2008
  2. « Liste des maires du département de la Marne » [PDF], Renouvellement des exécutifs locaux, Préfecture de la Marne, (consulté le 2 septembre 2015).
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.