Bouchy-Saint-Genest

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bouchy-Saint-Genest
Bouchy-Saint-Genest
La route d'Ecarde au début du XXe siècle.
Blason de Bouchy-Saint-Genest
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Marne
Arrondissement Épernay
Canton Sézanne-Brie et Champagne
Intercommunalité Portes de Champagne
Maire
Mandat
Jean-Michel Collignon
2014-2020
Code postal 51310
Code commune 51071
Démographie
Gentilé Bouchyssois
Population
municipale
193 hab. (2015 en augmentation de 9,66 % par rapport à 2010)
Densité 9,8 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 39′ 00″ nord, 3° 30′ 33″ est
Altitude Min. 149 m
Max. 207 m
Superficie 19,69 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Marne

Voir sur la carte administrative de la Marne
City locator 14.svg
Bouchy-Saint-Genest

Géolocalisation sur la carte : Marne

Voir sur la carte topographique de la Marne
City locator 14.svg
Bouchy-Saint-Genest

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bouchy-Saint-Genest

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bouchy-Saint-Genest

Bouchy-Saint-Genest est une commune française, située dans le département de la Marne en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Bouchy-Saint-Genest
Saint-Bon
Villiers-Saint-Georges Bouchy-Saint-Genest Les Essarts-le-Vicomte
Louan-Villegruis-Fontaine Nesle-la-Reposte

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune de Bouchy-Saint-Genest est née de la fusion de Bouchy-le-Repos et de Saint-Genest en 1966[1].

Pendant la Révolution française Saint-Genest s'appelait Montgenest[2].

Le nom « Bouchy-le-Repos » provient de l'histoire de Bertrand II, seigneur de Bouchy. En l'an 1203, celui-ci partit pour la quatrième croisade et ce fut un grand soulagement dans la contrée, car Bertrand était un mauvais coucheur, toujours en procès avec ses voisins. Mais partir pour la croisade coûtait cher pour un seigneur et il fallait être accompagné d'hommes d'armes en rapport avec sa fortune. Aussi, quand il revint, après sept ans et demi d'absence, sa fortune était dissipée et les biens et le domaine vendus. Sa femme Clotilde était décédée trois ans après son départ et les enfants partis ou disparus. Comme il était malade, un de ses anciens fermiers eu pitié et lui offrit l'hospitalité. Il mourut un an et demi après son retour et la ferme prit le nom de Bouchy le Repos. C'est autour de cette ferme que le village de Bouchy-le-Repos s'est formé.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
2001 2007 Brigitte François[3]    
2007 2014 Denis Genisson[4]    
2014[5] en cours
(au 4 juillet 2014)
Jean-Michel Collignon    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[7].

En 2015, la commune comptait 193 habitants[Note 1], en augmentation de 9,66 % par rapport à 2010 (Marne : +1,24 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
146171182153196228235286304
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
302300300316300274284271284
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
228240245233194203184206182
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2015
151189149150157162159184193
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Bouchy-Saint-Genest

Les armes de la commune se blasonnent ainsi :

parti : au premier de sinople aux trois fasces d'argent, au chef engrêlé d'or, au second d'azur aux trois fleurs de lys d'or, au bâton en bande du même brochant sur le tout.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  2. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice de la commune de Saint-Genest », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 21 octobre 2013)
  3. « Bouchy-Saint-Genest : l’intercommunalité divise, le maire démissionne », L'Union,‎ (lire en ligne)
  4. [xls]« Liste des maires de la Marne au 1er août 2008 », sur site de la préfecture de la Marne (consulté le 22 décembre 2008).
  5. « Liste des maires du département de la Marne » [PDF], Renouvellement des exécutifs locaux, Préfecture de la Marne, (consulté le 2 septembre 2015).
  6. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.