Metrominuto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Panneau Metrominuto à Pontevedra, ville où il a été créé.

Le Metrominuto est une carte piétonne schématique basée sur l'esthétique des plans des lignes du métro, marquant les distances entre les points les plus importants d'une ville et le temps qu'une personne moyenne prendrait pour les parcourir. Il a été conçu à Pontevedra (Espagne) pour encourager les citoyens à se déplacer à pied[1],[2],[3],[4].

Le Metrominuto a été créé en 2011 à Pontevedra par la municipalité de la ville, dans le but d'expliquer le temps nécessaire pour se rendre à pied d'un point de la ville à un autre d'une manière simple et facile à lire, dans le cadre d'une stratégie globale d'encouragement de la piétonnisation de la ville[5],[6].

Depuis sa création, la municipalité pontevedrienne a distribué le Metrominuto sous forme de plan poche, l'a mis dans les transports publics, l'a installé comme panneau d'information partout dans la ville, l'a développé comme une application mobile gratuite et l'a promu à l'aide de slogans tels que Déplacez-vous avec votre propre énergie ou Vous vivez mieux à pied[7],[8],[9],[10]. En mai 2020 la ville a créé un Metrominuto spécifique pour le quartier de Monte Porreiro[11].

Le Metrominuto et la transformation urbaine de Pontevedra en une ville accueillante pour les piétons et accessible à tous ont remporté de nombreux prix espagnols et internationaux tels que le Prix Européen INTERMODES de la mobilité urbaine en 2013 [12] et le prix 2014 des meilleures pratiques internationales pour le développement durable décerné par l'ONU, en partenariat avec la municipalité de Dubaï[13].

Un metrominuto

Le Metrominuto a été introduit, dans sa propre configuration personnalisée, dans de nombreuses villes européennes telles que Toulouse en France, Florence, Ferrare[14], Modène [15] et Cagliari en Italie, Poznan en Pologne, Belgorod [16] en Russie, le quartier londonien Angel au Royaume-Uni et des villes espagnoles comme Saragosse, Séville, Cadix, Salamanque, Grenade, Jerez de la Frontera, La Corogne ou Pampelune[17],[18].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Espagne : une ville uniquement réservée aux piétons! », Centre-Ville.org (consulté le 22 janvier 2016)
  2. (en) ELTIS, « METROMINUTO: a “public-transport-alike” pedestrian map in Pontevedra. Spain » (consulté le 5 mai 2020)
  3. (en) CIVITAS, « Passenger Transport Intermodality in Europe - Study Visit in Pontevedra: Metrominuto » (consulté le 5 mai 2020)
  4. « Metrominuto lillois », Participez Lille (consulté le 20 juillet 2018)
  5. (en) Concello de Pontevedra, « Better on foot » (consulté le 5 mai 2020)
  6. (es) « El Metrominuto conquista Europa », La Voz de Galicia (consulté le 1er février 2014)
  7. (en) International Association of Educating Cities, « Metrominuto: a map for encouraging pedestrian mobility » (consulté le 6 mai 2020)
  8. « Pontevedra, modèle de ville, modèle de mobilité », Mairie de Pontevedra (consulté le 10 février 2014)
  9. « Better on foot », Concello de Pontevedra (consulté le 29 janvier 2014)
  10. « La mobilité à Pontevedra (Espagne) », Ville de Grenoble (consulté le 15 juillet 2019)
  11. (es) « El barrio de Monte Porreiro estrena su propio Metrominuto » (consulté le 30 mai 2020)
  12. (en) ELTIS, « Stockholm wins INTERMODES urban mobility award 2015 », (consulté le 5 mai 2020)
  13. (en) Dubai International Award for Best Practices, « Pontevedra. A Model for the City Centered on People » (consulté le 5 mai 2020)
  14. (it) Elena Granata, « Metrominuto Ferrara: a map that makes you walk » (consulté le 6 mai 2020)
  15. (it) Comune di Modena, « Metrominuto » (consulté le 6 mai 2020)
  16. (ru) gre_kow, « Belgorod: Metrominuto », (consulté le 6 mai 2020)
  17. (es) « Al menos 57 ciudades han copiado el Metrominuto pontevedrés », sur https://www.diariodepontevedra.es/, (consulté le 23 octobre 2019)
  18. (es) Red de Ciudades que Caminan, « Cities that walk » (consulté le 5 mai 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]