Bâton de marche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pictogramme représentant deux marcheurs, le premier muni d'un bâton de marche.

Un bâton de marche est un bâton utilisé par certaines personnes pour améliorer leurs appuis au sol pendant une marche, en particulier s'il s'agit d'une randonnée pédestre.

Historique[modifier | modifier le code]

Le bâton de marche unique a été utilisé de tous temps, en particulier par les bergers. L'utilisation de paires de bâtons, plus récente, est apparue d'abord dans la seconde moitié du vingtième siècle, lors des expéditions en Himalayaporteurs et alpinistes utilisaient des paires de bâtons de ski en marchant. C'est seulement vers l'an 2000 environ que des paires de bâtons spécialement conçues pour la marche ont été fabriqués industriellement et utilisés dans les Alpes.

Randonnée nordique[modifier | modifier le code]

Les bâtons constituent un instrument essentiel de la marche nordique pour lequel on utilisera des paires de bâtons légers et souples non pliables aussi bien à la montée et à la descente qu'en terrain plat.

Randonnée alpine[modifier | modifier le code]

Pour la randonnée en terrain escarpé et l'alpinisme, on utilise par contre les paires de bâtons surtout à la descente pour épargner les genoux (usure, personnes ayant pratiqué de façon très assidue, surtout dès la quarantaine...), et aussi parfois pour assurer la sécurité en terrain raide, délité, etc.. Les bâtons choisis sont alors essentiellement solides, car ils doivent souvent pouvoir maintenir tout le poids de l'utilisateur. Ils sont de préférence équipés de pointes en carbure pour ne pas s'user en tout terrain (roche).

Ils sont de préférence légers et pliables pour pouvoir être mis dans ou sur le sac à dos à la montée ou lors des passages d'escalade sans être gênants, en particulier dans les cheminées étroites. Il existe plusieurs sortes de bâtons pliables à 3 ou 4 brins: les bâtons à liaisons télescopiques à vissage intérieur , plus légers et plus compacts quand ils sont repliés, et les bâtons à liaisons emboitables, plus solides surtout pour le brin du bas le plus fin. Pour ne pas perdre les brins des bâtons à liaisons emboitables, ils sont d'ordinaires reliés les uns aux autres par une ficelle. Un très bon compromis est de choisir un système à liaisons télescopiques avec serrage extérieur ou à clip (plus solide que vissage interne) pour les brins du haut plus épais et donc plus solides, et un système à liaison emboîtable pour le brin du bas plus fin et plus fragile autrement.

Dans les pentes raides et sur la neige et surtout la glace, les bâtons de marche ne peuvent pas toujours remplacer le piolet qui permet une accroche plus sûre à la pente ou à la paroi, évitant le dévissage. Par contre, dans les descentes de raideur modérée, et selon la qualité du terrain, les bâtons sont préférable au piolet en général beaucoup plus court qui ne protège donc pas les genoux, obligeant l'utilisateur à les plier et donc les solliciter fortement quand il se déplace face à la pente.

Les bâtons de randonnée sont souvent équipés de rondelles de petit diamètre (4 ou 5 cm environ) qui ont pour rôle d'éviter qu'ils ne se coincent ou se cassent entre les rochers, ou pour la progression sur les névés d'été.

Ils sont toujours équipés de dragonnes qui permettent un appuis supplémentaire sur les bâtons, en particulier à la descente. Il est plus agréable pour de longues randonnées que les poignées soient ergonomiques, et en matériaux tels que mousses ou liège.

Article connexe[modifier | modifier le code]

  • Canne (En particulier : Les cannes sportives)

Sites de fabricants[modifier | modifier le code]

{à compléter, votre aide est la bienvenue}

Black Diamond, Gipron, Leki, ...