Orteil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Orteils.

Un orteil (du latin : articulus, « articulation »), ou doigt de pied dans le langage courant en Europe, est un des cinq appendices du pied, analogues aux doigts de la main, mais sans véritable fonction préhensile. Les orteils sont numérotés du plus médial au plus latéral, du premier au cinquième ; le premier est parfois dénommé hallux ou « gros orteil », et le cinquième est parfois dénommé « petit orteil ». Les orteils sont formés de trois phalanges, sauf le premier qui n'en compte que deux.

Variabilité[modifier | modifier le code]

Selon la taille des différents orteils par rapport à leurs voisins le pied est qualifié d'égyptien, de grec ou d'autre[1] :

  • Un pied égyptien est un pied dont les orteils sont de tailles décroissantes en partant du « gros orteil » jusqu'au « petit orteil ». La forme globale des orteils du pied égyptien est donc en biseau.
  • Un pied grec est un pied dont le second orteil, en partant du gros, est plus grand que les autres. La forme globale des orteils du pied grec est donc le triangle.
  • Quand trois, voire quatre orteils sont presque de longueur égale, on dit que c'est un pied carré ou romain.

Pathologies[modifier | modifier le code]

Lymphœdème localisé aux orteils

Les orteils sont sensibles aux fractures, écrasements, engelures. Les ongles et la peau, notamment dans les contextes humides ou de transpiration, peuvent être touchés par des mycoses. Des lymphœdèmes sont parfois localisés aux orteils. Les orteils peuvent être le siège d'une déformation en griffe ; on parle d'orteils en griffe [2] ou en marteau. Le réflexe de Babinski est caractérisé par un mouvement réflexe anormal des orteils, chez l'adulte.

Notes et références[modifier | modifier le code]

D. Chabot; G.Depasse; D.F.M.M. Désilets[réf. insuffisante]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]