Mercedes-Benz TN

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mercedes-Benz TN/T1
Mercedes-Benz TN
Mercedes T1 minibus

Marque Drapeau : Allemagne Mercedes-Benz
Années de production 1977 - 1995
Classe Fourgon
Usine(s) d’assemblage Drapeau : Allemagne Brême puis Düsseldorf en 1984
Drapeau de l'Inde Inde - Pune
Moteur et transmission
Moteur(s) 2,4L 4L OM616 65 Ch diesel
2,0L 4L OM615 55 Ch diesel
2,3L 4L OM616 72 Ch diesel
2,3L 4L OM601 79 Ch diesel
2,5L 5L OM602 90 Ch diesel
2,9L 5L OM602 95 Ch diesel
3,0L 5L OM617 88 Ch diesel
2,3L 4L M115 85 Ch essence
2,3L 4L M102 95 Ch essence
2,3L 4L M102 105 Ch essence
Position du moteur avant
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses Manuelle
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Fourgon - Châssis cabine
Châssis acier
Chronologie des modèles


Le Mercedes-Benz TN/T1 est un véhicule utilitaire produit par le constructeur allemand de 1977 à 1995. Il a été proposé en plusieurs versions : fourgon, châssis cabine ou minibus. Un modèle à double cabine a aussi été fabriqué.

Ses plus proches concurrents étaient le Fiat 242 et son clone, le Citroën C35, le Volkswagen LT et le Ford Transit. En 1995, après 18 ans de production, il a été remplacé par le Mercedes-Benz Sprinter.

Les versions les plus lourdes ne peuvent être classées dans le secteur des véhicules utilitaires mais dans les petits camions. Ce sera surtout le cas avec les versions châssis cabine équipées en plateau avec ridelles, qui seront très demandés par les petites entreprises du bâtiment.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le dessin du véhicule est le travail de Stefan Heiliger. Il a été lancé en 1977 pour remplacer l'ancien Harburger Transporter, un fourgon lancé en 1960 par la société allemande Tempo, rachetée par Hanomag en 1965, devenue Hanomag-Henschel en 1969 et elle-même rachetée par Mercedes-Benz en 1970. Le véhicule pris successivement les noms de Matador Tempo, puis Hanomag F, et enfin Mercedes L. Mercedes comme Hanomag ont réalisé un simple rebadgeage du modèle en leur faveur.

Le Mercedes-Benz TN est également connu sous d'autres noms : T1 en interne usine, Série TN/T1N (Transporter Neu / Transporter 1Neu et même Bremer Transporter tant que sa fabrication était assurée par l'usine de Brême jusqu'en 1984.

Les appellations officielles internes du châssis étaient Baumuster (BM) suivi du numéro attribué à la version soit BM 601 pour les versions allant de 2,5 à 2,8 t de PTC, BM 602 de3,2 à 3,5 t et BM 611 pour la version la plus lourde de 4.6 t[1].

Le T1 a été le premier véhicule de ce type développé par Daimler-Benz. Son prédécesseur, le "Harburg Transporter" était un véhicule de Hanomag, constructeur repris par Daimler-Benz en 1970 après sa faillite.

Le Mercedes TN/T1 était proposé avec 3 empattements : 3,05 m, 3,35 m et 3,70 m. En fonction de la version et de sa motorisation, le poids total allait de 2,5 t à 4,6 t. les moteurs étaient au choix, essence ou diesel. Une version 4x4 a également été proposée ; elle était fabriquée par "Iglhaut". Cette version utilisait le chässis du TN/T1 avec les éléments du G-Wagen. Le châssis du T1 a également été utilisé par quelques constructeurs de camping cars.

En 1978, une toute petite série avec un moteur électrique a été lancée pour envisager une expérience à plus grande échelle. Le client était la Deutsche Bundespost, la poste allemande Post pour le centre postal d'Heligoland[2]. Le projet n'eut pas de suite.


En 1984, la production a été progressivement déplacée vers l'usine de Düsseldorf et les cadences ajustées en fonction de l'âge du véhicule qui peinait face à la concurrence qui proposait déjà des véhicules à traction avant, plus faciles à conduire et plus exploitables.

Le constructeur indien "Force Motors" (anciennement Bajaj Tempo) produit sous licence le véhicule depuis 1987. Il l'a raffraichi en 2008 et l'a renommé "Force Traveller", une version légèrement modifiée qui ne porte plus le logo Mercedes[3].

Les modèles[modifier | modifier le code]

La série TN/T1 comprend les modèles 207 D, 208, 307 D et 308. Ils ont tous été lancés en Avril 1977, la gamme d'origine était composée de deux moteurs et quatre catégories de poids :

  • 207 D, 208 - Poids total : 2.550 kg ou 2.800 kg,
  • 307 D, 308 - Poids total : 3.200 kg ou 3.500 kg,
  • 207 D, 307 D - moteur 4 cylindres diesel OM 616 de 2.404 cm3 développant 65 Ch (48 kW),
  • 208, 308 - moteur 4 cylindres essence M115 de 2.307 cm3 développant 85 Ch (63 kW).

La part de marché était de presque 90% pour le Moteur Diesel et un peu plus de 10% pour le moteur à essence. Les versions avec le moteur à essence ont été principalement utilisées pour les ambulances, les dérivés pompiers et les camionnettes spéciales pour les régions froides. Les versions commerciales étaient équipées du moteur diesel pour sa moindre consommation de carburant et une meilleure fiabilité.

En Septembre 1981, les versions 407 D, 409 D et 410 ont été ajoutées. Ces modèles, à la limite du camion, avaient un PTC de 4.600 kg. La 409 D héritait du moteur diesel OM 617 à 5 cylindres, de 2.998 cm3 développant 88 Ch (65 kW). Ces versions ont souffert de la concurrence en raison du manque de puissance des moteurs.


À l'automne 1988, deux nouveaux moteurs diesel, OM 601/23 et OM 602/29, ont été disponibles.

Après 18 ans et 970.000 exemplaires produits, le Bremer Transporter a été remplacé en 1995 par le Mercedes-Benz Sprinter.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Axel Gröblinghoff: Eifel-Laster - Nutzfahrzeuge aus Eifel und Umgebung 1940-2000, Hürtgenwald (Allemagne) 2009
  2. Elektroauto total, mit Hinweis auf Entwicklung, consulté le 29 juin 2014
  3. Homepage des Herstellers consulté le 29 juin 2014