Mercedes-Benz Pagode

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mercedes-Benz Pagode (W113)
Mercedes-Benz Pagode

Marque Drapeau : Allemagne Mercedes-Benz
Années de production 1963 à 1971
Classe Sportive de prestige
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) 6 cylindres en ligne 12 soupapes
Position du moteur longitudinal
Cylindrée 2306 cm3
Puissance maximale 150 ch
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses 4 vitesses manuelle ou boîte automatique
Poids et performances
Poids à vide 1295 kg
Vitesse maximale 200 km/h
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Roadster 2 portes coupé/cabriolet
Dimensions
Longueur 4280 mm
Largeur 1760 mm
Hauteur 1290 mm

Les Mercedes-Benz Pagode (nom de code interne : W113) sont des modèles d’automobiles à deux places coupé et cabriolet du constructeur allemand Mercedes-Benz conçus et dessinés par le designer français Paul Bracq, commercialisés de 1963 à 1971.

Historique[modifier | modifier le code]

Les Pagode se situent après les légendaires Mercedes-Benz 300 SL et Mercedes-Benz 190 SL.

Trois différentes gammes ont été construites :

  • La 230 SL
  • La 250 SL
  • La 280 SL

La 230 SL est présentée au Salon international de l'automobile de Genève de 1963.

Production[modifier | modifier le code]

Sur les 48 912 Mercedes-Benz Pagode construites[1], 34 215 ont été exportées hors d'Allemagne, dont 19 440 (soit 40 % de la production) aux États-Unis.

Mercedes-Benz 230 SL[modifier | modifier le code]

  • Châssis 113.042.
  • Fabriquée de mars 1963 à janvier 1967.
  • 19 831 exemplaires (11 726 véhicules sont partis à l'export dont 4 752 aux États-Unis)

Mercedes-Benz 250 SL[modifier | modifier le code]

  • Châssis 113.043
  • Fabriquée de novembre 1966 à janvier 1968.
  • 5 196 exemplaires (3 808 véhicules sont partis à l'export dont 1 761 aux États-Unis).

Mercedes-Benz 280 SL[modifier | modifier le code]

  • Châssis 113.044
  • Fabriquée de novembre 1967 à mars 1971.
  • 23 885 exemplaires (18 681 véhicules sont partis à l'export dont 12 927 aux États-Unis).

Numéro de série[modifier | modifier le code]

Décomposition et signification : Exemple 113.044.10.011725

  • 113 : numéro du châssis de toutes les Mercedes Pagode. Chaque carrosserie a son numéro de châssis afin d'être reconnu dans le temps (Ex: 280SL Type 113 différent d’une 280SL Type 107 qui est le modèle suivant.
  • 044 : Particularité du type: 042 = 230SL

043 = 250SL 044 = 280SL

  • 10 : Système de transmission: 10 pour la boite manuelle; 12 pour la boite automatique
  • 011725 : les 6 derniers chiffres donnent le numéro de fabrication de la voiture. Dans ce cas précis, il s'agit de la 11.725ème Mercedes-Benz 280SL produite sur les 23 885 exemplaires.

Carrosserie[modifier | modifier le code]

Plusieurs variantes de carrosserie sont disponibles pour satisfaire aux souhaits des clients :

  • Cabriolet: voiture avec capote (entièrement repliable dans son logement) et hard-top en option
  • Coupé: voiture sans capote avec hard-top
  • Cabriolet "California": voiture sans capote avec hard-top et banquette arrière 2 places repliable
    • Coupé : voiture sans capote avec systeme de freinage automatique

Différences entre les modèles[modifier | modifier le code]

La silhouette de la Mercedes-Benz Pagode n'a pas changé durant les huit années de production. Quelques détails apparents permettent néanmoins de les différencier :

230 SL :

  • Jantes 14 pouces (uniquement premières séries).
  • Freins à disques à l'avant ; Freins à tambours à l'arrière.
  • Rétroviseur intérieur chromé.
  • Poignée de maintien sur la porte conducteur (supprimée en novembre 1963 avec l'apparition des gros accoudoirs).
  • Capote avec enjoliveur métallique (sur les premiers modèles).
  • Manivelles lève-vitre chromées puis assorties à la sellerie en novembre 1965.
  • Position inclinée de la roue de secours dans le coffre arrière côté gauche.
  • Enjoliveurs de roues en 2 parties (collerettes chromées).
  • Réservoir de 65 litres puis de 82 L à partir de novembre 1965.
  • Boîte 5 vitesses de fabrication ZF disponible en option à partir d’août 1966.

250 SL :

  • Freins à disques à l'AR, suspension arrière modifiée.
  • En juillet 1967, ceintures de sécurité montées de série.
  • Moquettes en haargarn bouclé jusqu'au numéro de série 002979 en 1967 puis en bouclé nylon.

280 SL :

  • Nouveaux enjoliveurs de roue ajourés, sans collerette démontable.
  • Timonerie de direction graissée à vie.
  • Garnitures de siège en MB Tex de série à grain plus grossier.
  • Moquette bouclée nylon.
  • Clignotant arrière orangé au lieu de rouge en février 1969.
  • Baguettes optionnelles de hard top en alu au lieu de laiton massif chromé en décembre 1969.
  • Montage des feux de détresse en février 1970 (mais non branchés pour les modèles vendus en France). Vase d'expansion en plastique et non plus en métal en mars 1970.

Source: Pagoda SL Group (www.sl113.org/wiki)

Versions spéciales[modifier | modifier le code]

Pagode Pininfarina Coupé[modifier | modifier le code]

Présenté en mai 1963, elle sera la première « version spéciale » de la Pagode, dessiné par Pininfarina[2].

Pagode SLX[modifier | modifier le code]

En décembre 1964, Pietro Frua, un carrossier italien, dessina la Pagode SLX (version break). Sur la base d'une Mercedes 230 SL, elle fut construite qu'à un seul exemplaire.

VIN : 113.042.10.008218

Pagode 300 TD[modifier | modifier le code]

Une Pagode 280 SL de série (modèle export USA) a été transformée et équipée d'un moteur TurboDiesel 6 cylindres 300 TD. Cette voiture est également munie de jantes chromées différentes du modèle d'origine.

Immatriculation: OHV-CP49H

Galerie photos[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  1. « Posséder une Pagode », (consulté le 13 octobre 2015)
  2. (en) « 1964 Mercedes-Benz 230 SL Pininfarina Coupe », Mercedes-Benz,‎ (lire en ligne)