Barfly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Barfly
Réalisation Barbet Schroeder
Scénario Charles Bukowski
Acteurs principaux
Sociétés de production American Zoetrope
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Drame
Durée 97 minutes (h 37)
Sortie 1987

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Barfly est un film américain réalisé par Barbet Schroeder sorti en 1987. Le film est une semi-autobiographie de l'auteur-poète Charles Bukowski durant son passage à Los Angeles où il buvait beaucoup. Il fait d'ailleurs une apparition dans le film.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Mickey Rourke joue le rôle de Henry Chinaski, l'alter ego de Bukowski, dans un Los Angeles rendu intemporel où la nuit semble pouvoir s'étirer à l'infini sur ses créatures. Chinaski, un écrivain sans véritable passion, boit, écrit des poèmes, arrive même parfois à ramener une fille, à condition qu'elle soit plus ivre morte encore que lui-même. Il fréquente la plupart du temps le Golden Horn, un bar de Los Angeles, où il se bat régulièrement avec Eddie, serveur aussi musclé qu'arrogant. Les clients parient même sur leurs bagarres. Dans toute cette agitation, Henry rencontre Wanda (Faye Dunaway), elle aussi alcoolique et en instance de divorce, chez qui il s'installe. Les deux marginaux essaient de mener une vie régulière mais ils s'accrochent brutalement l'un à l'autre, dans un maelström de sentiments mêlant amour, ivresse, violence et folie. Leurs recherches de travail restent vaines. Bientôt Henry vit une aventure avec une riche éditrice, Tully Sorenson qui a publié un de ses textes et qui lui propose de devenir son mécène. Alors qu'Henry aurait pu être publié et que de son côté Wanda aurait pu se défaire des hommes et des démons, le couple s'en remet à l'abandon, au chaos.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Mot à mot Barfly signifie mouche de bar qu'on pourrait traduire par : pilier de bistrot.
  • Barfly est réalisé autour d'un script écrit par Charles Bukowski à propos de sa propre vie. Il a aussi écrit un livre (Hollywood) racontant son expérience pénible dans le milieu du cinéma.
  • Le film a failli ne jamais se faire, en raison des réticences financières de Cannon Films. Shroeder s'est battu pour son projet, allant jusqu'à menacer le producteur de se couper un doigt avec une scie électrique. Et ce chantage a réussi.
  • L'intervention financière de Francis Ford Coppola a été décisive, et a lancé la réalisation du film.
  • L'intégralité du film est tournée en décors « naturels » : les bars en particulier, sont d'authentiques rades de Los Angeles.
  • Le personnage de Wanda représente Jane Cooney Baker, que Buk rencontre à 26 ans, dans un bar de LA. Elle avait alors 36 ans, déjà ravagée par l'alcool. Ils auront ensemble une histoire passionnée et violente, ne se retrouvant que pour boire ensemble. C'est l'époque où Buk écrit des nouvelles qui lui sont presque toutes renvoyées. Jane meurt quelques années plus tard, veillée par Bukowski, qui allait bientôt connaître le début de son succès.
  • Charles Bukowski fait un caméo dans le rôle d'un pilier de bar. On l'aperçoit de 3/4 lorsque Mickey Rourke quitte sa place au comptoir pour aller s'asseoir à côté de Faye Dunaway.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]