Jadakiss

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jadakiss
Description de cette image, également commentée ci-après

Jadakiss au Sound Academy de 2014.

Informations générales
Surnom Jada, Kiss, The Predator, The Black Babe Ruth, The Champ, Al-Qaida Jada, Forty Cal Kiss
Nom de naissance Jayson T. Phillips
Naissance (40 ans)
Yonkers, État de New York, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Rappeur
Genre musical Hip-hop, rap East Coast, rap hardcore[1]
Années actives Depuis 1993
Labels Interscope Records, Ruff Ryders Entertainment, Roc-A-Fella
Site officiel jadakiss.com

Jadakiss, de son vrai nom Jayson T. Phillips, né le à Yonkers, dans l'État de New York[1], est un rappeur américain. Il est membre du groupe de rap The LOX et de celui des Ruff Ryders. Il a d'ailleurs rejoint ce dernier à la suite de la dégradation de ses relations avec le label Bad Boy de Puff Daddy. Jadakiss a travaillé avec de grands rappeurs tels que The Notorious B.I.G., Puff Daddy et Jay Z.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Phillips naît le à Yonkers, New York, dans l'État de New York. Il fait ses premiers pas dans le rap à l'école, où il avait l'habitude de rapper devant d'autres élèves lors des récréations. C'est à partir de ce moment que certaines personnes lui reconnaissent un talent pour ce style de musique. Cette réputation de talentueux jeune rappeur commence à se répandre dans tout son voisinage. Son succès débute quand il a l'occasion de rencontrer DMX qui l'introduit dans les hauts milieux du hip-hop et lui permet de travailler avec les Ruff Ryders, groupe constitué de DMX et Eve. Phillips devient membre du groupe The LOX en 1994, puis des Ruff Ryders en 1999[1].

The LOX publie son premier album Money, Power and Respect le [2] qui atteint la troisième place du Billboard 200[3]. Il rencontre un vif succès et se vend à un million d'exemplaires. C'est également grâce à cet album que Jadakiss devient populaire.

En 2001, Jadakiss opte pour une carrière en solo avec la publication de son premier album, Kiss tha Game Goodbye, le 27 mars[4] sur le label Interscope Records[1], classé 5e du Billboard 200[5]. En 2002, Jadakiss est mentionné par Eminem comme étant l'un des meilleurs rappeurs de la scène hip-hop sur la chanson 'Till I Collapse. Trois ans plus tard, le , Jadakiss publie son deuxième album, Kiss of Death[6], cette fois classé premier du Billboard 200[7]. L'album contient également les singles Time's Up!, You Make Me Wanna et Why[7].

Roc-A-Fella Records (2005–2010)[modifier | modifier le code]

Jadakiss rencontre quelques soucis lors de son parcours dans le monde du rap. Ainsi, alors qu'il était toujours resté calme face aux insultes de 50 Cent, la situation se détériore en mars 2005 lors de la sortie d'un album de 50 Cent intitulé The Massacre où le rappeur y attaque Jadakiss, Fat Joe et Nas. Une vraie guerre ouverte est déclarée entre Jadakiss et 50 Cent. En , il signe un contrat avec la maison de disques Roc-A-Fella Records dirigée par Jay-Z via Def Jam[8],[9]. Fin 2008, il annonce la fin du beef avec 50 Cent à la suite d'un appel téléphonique entre les deux rappeurs[10].

Jadakiss publie ensuite, le , un nouvel album intitulé The Last Kiss[11], à l'origine intitulé Kiss My Ass, classé troisième du Bilboard 200[12]. Il contient les singles Can't Stop Me, Who's Real et By My Side[12].

The Last Kiss (depuis 2011)[modifier | modifier le code]

Jadakiss en juin 2011.

En 2011, il participe à deux chansons de DJ Khaled, It Ain't Over Til It's Over, avec Mary J. Blige et Fabolous, et Welcome to My Hood (Remix) avec Ludacris, Busta Rhymes, Twista, Mavado, Birdman, Ace Hood, Fat Joe, Game, Bun B et Waka Flocka Flame. Le , il publie sa mixtape I Love You (A Dedication to My Fans): The Mixtape[13] classé 40e au Billboard 200[14]. Le , Jadakiss publie sa mixtape Consignment[15].

Le , Jadakiss publie le premier single, Big Boy Dialogue, issu de son prochain quatrième album Top 5, Dead or Alive avec The-Dream au chant[16]. L'album fera participer The LOX, Young Jeezy, Wiz Khalifa, Chris Brown, Rick Ross, et Lil Wayne. Il annonce également une mixtape collaborative avec Yo Gotti qui sera publiée avant l'album[17], ce dernier étant prévu pour octobre 2013[18]. L'album Top Five, Dead or Alive ne sera pas publié avant novembre 2015[1],[19].

Vie privée[modifier | modifier le code]

En , Jadakiss est appréhendé par la police en Caroline du Nord pour détention de marijuana et port illégal d'armes à feu[20],[21]. Il payera 900 dollars pour sa libération[21],[22].

Le , Jadakiss est de nouveau appréhendé dans sa ville natale de Yonkers, New York, pour possession d'armes à feu[21],[23].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Albums collaboratifs[modifier | modifier le code]

  • 1998 : Money, Power and Respect (avec The LOX)
  • 2000 : We Are the Streets (avec The LOX)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) Kerry L. Smith, « Jadakiss Biography », sur AllMusic (consulté le 2 novembre 2015).
  2. (en) Stephen Thomas Erlewine, « The LOX - Money, Power & Respect Overview », sur AllMusic (consulté le 2 novembre 2015).
  3. (en) « The LOX - Money, Power & Respect Awards », sur AllMusic (consulté le 2 novembre 2015).
  4. (en) Matt Conaway, « Jadakiss - Kiss tha Game Goodbye Overview », sur AllMusic (consulté le 2 novembre 2015).
  5. (en) « Jadakiss - Kiss tha Game Goodbye Awards », sur AllMusic (consulté le 2 novembre 2015).
  6. (en) Andy Kellman, « Jadakiss - Kiss of Death Overview », sur AllMusic (consulté le 2 novembre 2015).
  7. a et b (en) « Jadakiss - Kiss of Death Awards », sur AllMusic (consulté le 2 novembre 2015).
  8. (en) Anthony Springer, « Jay-Z News Bits (Jadakiss, 40/40 & American Gangster) | Get The Latest Hip Hop News, Rap News & Hip Hop Album Sales », HipHopDX,‎ (consulté le 13 décembre 2012).
  9. (en) Jake Paine, « Jadakiss Signs With Roc-A-Fella Records | Get The Latest Hip Hop News, Rap News & Hip Hop Album Sales », HipHopDX,‎ (consulté le 13 décembre 2012).
  10. (en) « 50 Cent Unites NYC Hip-Hop At ThisIs50 Festival », MTV (consulté le 13 décembre 2012).
  11. (en) « Jadakiss - The Last Kiss Overview », sur AllMusic (consulté le 2 novembre 2015).
  12. a et b (en) « Jadakiss - The Last Kiss Awards », sur AllMusic (consulté le 2 novembre 2015).
  13. (en) David Jeffries, « Jadakiss - I Love You (A Dedication to My Fans): The Mixtape Overview », sur AllMusic (consulté le 2 novembre 2015).
  14. (en) « Jadakiss - I Love You (A Dedication to My Fans): The Mixtape Awards », sur AllMusic (consulté le 2 novembre 2015).
  15. (en) « Jadakiss - Consignment Hosted by DJ Drama // Free Mixtape @ », Datpiff,‎ (consulté le 13 décembre 2012).
  16. (en) « Jadakiss – Big Boy Dialogue (Feat. The Dream) », Rap Dose,‎ (consulté le 13 décembre 2012).
  17. (en) « Jadakiss Reveals ‘Top 5′ Album Features, Collaborative Mixtape With Yo Gotti », Vibe (consulté le 25 mars 2015).
  18. (en) « Jadakiss Says, The LOX Might Get An Offer From MMG - XXL », XXL,‎ (consulté le 25 mars 2015).
  19. (en) « Jadakiss - Top Five, Dead or Alive », sur AllMusic (consulté le 2 novembre 2015).
  20. (en) Shaheem Reid, « Jadakiss Busted For Celebrating Fourth Of July With A Bang », MTV,‎ (consulté le 13 décembre 2012).
  21. a, b et c (en) « Jadakiss Arrested In New York », 24hourhiphop.com (consulté le 13 décembre 2012).
  22. (en) Gil Kaufman, « Jadakiss Can Avoid Gun And Drug Charges If He Behaves », Mtv.com,‎ (consulté le 13 décembre 2012).
  23. (en) Shaheem Reid, with additional reporting by Jem Aswad, « Jadakiss Arrested On Gun, Drug-Possession Charges », Mtv.com,‎ (consulté le 13 décembre 2012).

Liens externes[modifier | modifier le code]