Mauricio Isla

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Isla.
Mauricio Isla
Mauricio Isla - Spain vs. Chile, 10th September 2013.jpg
Mauricio Isla en 2013 avec le Chili
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Italie Juventus FC
Biographie
Nom Mauricio Aníbal Isla Isla
Nationalité Drapeau du Chili Chilien
Naissance (28 ans)
Lieu Buin (Chili)
Taille 1,76 m (5 9)
Poste Latéral droit, Milieu de terrain
Pied fort Droit
Parcours junior
Saisons Club
1999-2007 Drapeau : Chili Universidad Católica
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2007-2012 Drapeau : Italie Udinese Calcio 151 0(7)
2012- Drapeau : Italie Juventus Turin 048 0(0)
2014-2015 Drapeau : Angleterre Queens Park Rangers 027 0(0)
2015-2016 Drapeau : France Olympique de Marseille 038 0(2)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2007-2008 Drapeau : Chili Chili - 20 ans 012 0(0)
2007- Drapeau : Chili Chili 080 0(4)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 26 juin 2016

Mauricio Aníbal Isla Isla, né le à Buin, est un footballeur international chilien qui joue aux postes de défenseur droit, milieu droit ou milieu défensif.

Formé dans son pays natal, il passe par l'Udinese Calcio et la Juventus Turin avec qui il remporte trois titres de champion d'Italie avant d'être prêté en Angleterre et en France.

Avec sa sélection, il dispute la coupe du monde 2010, la Copa América 2011, la coupe du monde 2014 et remporte la Copa América 2015 et la Copa América 2016 avec sa sélection.

Biographie[modifier | modifier le code]

L'Udinese[modifier | modifier le code]

Mauricio Isla intègre le centre de formation de l'Universidad Catolica en 1999, il commence au poste d'attaquant avant de descendre au poste de défenseur à cause du manque de joueurs dans le centre de formation.

Grâce à ses bonnes performances à la Coupe du monde des moins de 20 ans 2007 au Canada, il se fait repérer par le club italien de l'Udinese Calcio avec qui il signe un contrat de cinq ans. Il intègre dans un premier temps intégrer l’effectif de la Primvaera. Il va vite évoluer avec les pros et fait ses débuts professionnels le 19 décembre 2007 en Coupe d'Italie contre l'USC Palerme et joue son premier match de championnat, le 8 mars 2008, contre la même équipe.

À la suite du départ de Simone Pepe pour la Juventus, et à la grosse blessure de Dušan Basta, le Chilien s'impose comme titulaire au sein de l'équipe dès sa seconde saison au club et joue cette même saison ces premiers matchs européens en Coupe UEFA.

En fin de saison 2010-2011, le club obtient une qualification pour les barrages de la Ligue des Champions mais ne réussira pas à se qualifier en étant battu par Arsenal en début de saison suivante. Plus tard dans la saison, il est victime d'une sale blessure au genou.

La Juventus[modifier | modifier le code]

Le , la Juventus annonce la signature en copropriété du chilien ainsi que celle de son compatriote Arturo Vidal contre la somme de 15 millions d'euros environ[1]. Isla annonce au media Italien :« C'est un rêve devenu réalité, nous allons être l'équipe la plus forte en Italie, c'est très important pour moi, mais c'est aussi essentiel pour ma famille, j'ai travaillé pendant des années pour arriver à ce point, à Udinese je suis devenu un professionnel, mais j'ai toujours dit que tôt ou tard je voudrais jouer dans un grand club comme la Juve. Là, je peux gagner des trophées importants comme la Ligue des Champions ». Il joue son premier match avec les bianconeri le lors d'un match nul à domicile deux buts partout contre Chelsea en Ligue des champions[2]. Dès la première saison, il est Champion d'Italie et remporte la Supercoupe d'Italie mais a beaucoup de mal à se remettre de sa blessure et déçoit lors de ses rares apparitions dans son nouveau club, il est même à deux doigts de le quitter pour l’Inter l’été 2013 avant que Antonio Conte se ravise et ordonne sa permanence. Lors de cette première saison, il prend part à vingt rencontres toutes compétitions confondues.

La saison suivant, il est de nouveau Champion d'Italie. Cependant ses performances restent poussives mais suffisantes pour que sa seconde moitié soit rachetée[2]. Il joue un peu plus que la saison précédente et prend part à vingt-sept rencontres toutes compétitions confondues.

Le 2 août 2014, le directeur général de la Juventus confirme le prêt avec option d'achat du Chilien au Queens Park Rangers. À la fin de son prêt et avec 27 rencontres lors de sa saison anglaise, il retourne à la Juventus.

Olympique de Marseille[modifier | modifier le code]

Le 31 août 2015, il est prêté avec option d'achat à l'Olympique de Marseille[3]. Il joue son premier match sous ces nouvelles couleurs lors d'un match de Ligue Europa remporté 3-0 contre le FC Groningue. Trois jours plus tard, il dispute son premier match de championnat avec l'OM en entrant en jeu contre l'Olympique lyonnais lors d'un match nul un but partout. Il connait sa première titularisation en championnat le 23 septembre 2015 à l'occasion de la 7e journée de Ligue 1 et un match contre le Toulouse FC. Après avoir connu un début de saison rude dû à la concurrence, il devient un titulaire indiscutable au poste de milieu défenseur marquant son premier but sous les couleurs olympiennes le 14 février 2016 sur un corner de Romain Alessandrini à l'Allianz Riviera de l'OGC Nice. Le club connaît une saison difficile terminant à la treizième place en championnat malgré une finale de Coupe de France perdu face au Paris SG 4 à 2.

En sélections[modifier | modifier le code]

En 2007, il est appelé pour la première fois, à 19 ans, en équipe nationale par le nouveau sélectionneur Marcelo Bielsa pour un match amical contre la Suisse.

En mars 2009, il participe pour la première fois aux éliminatoires de la Coupe du monde 2010 contre le Pérou. Depuis sa participation au Mondial 2010, Isla est titulaire indiscutable au sein de la sélection chilienne. Il participe notamment de nouveau à la Coupe du monde 2014 et aux éditions 2011 et 2015 de la Copa América. Il remporte d’ailleurs cette dernière en battant en finale l'Argentine. L'année suivante, lors d'une édition spéciale pour le centenaire de la Copa América, il remporte de nouveau la compétition contre la même Argentine lors de la séance de tirs aux buts.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Mauricio Isla au 26 juin 2016[4]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : Chili Chili Total
Division M B M B C M B M B M B
2007-2008 Drapeau de l'Italie Udinese Calcio Serie A 9 0 3 0 - - 0 2 0 14 0
2008-2009 Drapeau de l'Italie Udinese Calcio Serie A 32 0 1 0 C3 10 0 5 0 48 0
2009-2010 Drapeau de l'Italie Udinese Calcio Serie A 30 1 3 0 - - - 9 0 42 1
2010-2011 Drapeau de l'Italie Udinese Calcio Serie A 34 2 1 1 - - - 8 1 43 4
2011-2012 Drapeau de l'Italie Udinese Calcio Serie A 21 3 - - C1+C3 2+5 0+0 7 1 35 4
2012-2013 Drapeau de l'Italie Juventus FC Serie A 11 0 4 0 C1 5 0 7 0 27 0
2013-2014 Drapeau de l'Italie Juventus FC Serie A 18 0 1 0 C1+C3 2+6 0 15 0 42 0
2014-2015 Drapeau de l'Angleterre Queens Park Rangers (prêt) Premier League 26 0 1 0 - - - 19 2 46 2
2015-2016 Drapeau de l'Italie Juventus FC Serie A 1 0 - - - - - 1 0 2 0
2015-2016 Drapeau de la France Olympique de Marseille (prêt) Ligue 1 23 2 7 0 C3 8 0 7 0 45 2
2016-2017 Drapeau de l'Italie Juventus FC Serie A - - - - C1 - - - - 0 0
Total sur la carrière 205 8 21 1 - 38 0 80 4 344 13

Palmarès[modifier | modifier le code]

En Club[modifier | modifier le code]

Avec la Juventus, il est Champion d'Italie à deux reprises en 2013 et 2014. Depuis le banc de touche, il voit son équipe remporter la Supercoupe d'Italie en 2013 et 2015.

Alors qu'il est prêté à l'Olympique de Marseille, il est tout de même champion d'Italie 2016 ayant participé à la première journée de championnat.

Il est finaliste de la Coupe de France en 2016 avec l'Olympique de Marseille.

En Sélection[modifier | modifier le code]

Avec le Chili - 20 ans, il termine à la troisième place de la Coupe du monde 2007 en battant l'Autriche lors de la petite finale.

Avec le Chili, il remporte la Copa América 2015 et 2016 en battant à chaque fois l'Argentine lors de la séance de tirs aux buts.

Distinctions individuelles[modifier | modifier le code]

Il fait partie de l'équipe type de la compétition lors de la Copa América 2016 au poste de défenseur latéral droit[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :