Gonzalo Fierro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gonzalo Fierro
Gonzalo Fierro.jpg
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Chili Colo Colo
Numéro 11
Biographie
Nom Gonzalo Antonio Fierro Caniullán
Nationalité Drapeau : Chili Chilien
Naissance (34 ans)
Lieu Santiago (Chili)
Taille 1,71 m
Période pro. 2002-
Poste Ailier
Parcours junior
Saisons Club
- Drapeau : Chili Colo Colo
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2002-2008 Drapeau : Chili Colo Colo 213 (61)
2008-2011 Drapeau : Brésil CR Flamengo 047 0(1)
2012- Drapeau : Chili Colo Colo 144 (33)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2006- Drapeau : Chili Chili 024 0(1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Gonzalo Antonio Fierro Caniullán (né le ) est un footballeur chilien, qui joue actuellement comme ailier droit au Brésil à Flamengo. Il a joué au Chili à Colo-Colo pendant sept ans.

Il est surnommé dans son pays « El Joven Pistolero » (le jeune tireur) à cause son grand nombre de frappes de loin.

Carrière[modifier | modifier le code]

Colo-Colo[modifier | modifier le code]

Il passe le début de sa carrière dans le club chilien de Colo-Colo. En 2005, il inscrit 11 buts et fait de nombreuses passes décisives pour d'autres joueurs comme Humberto Suazo, Matias Fernandez, et Alexis Sánchez. Il inscrit 10 buts en 2008. Il est notamment connu pour avoir inscrit une douzaine de buts de loin dont deux à plus de 30 mètres lors de la Copa Sudamericana 2006. Il inscrit trois buts lors de la Copa Libertadores 2008, dont un contre Maracaibo, le meilleur club du Venezuela, et est l'homme clé d'une victoire 2-0 grâce à l'un de ses penalty contre le Boca Juniors.

Flamengo[modifier | modifier le code]

Le 26 août 2008, Fierro rejoint le club de Flamengo[1]. Il devient le premier joueur chilien de l'histoire du club[2]. Le 5 avril 2009, Gonzalo joue son premier match en championnat Carioca lors d'un 1-1 contre Fluminense[3].

Le 12 juillet 2009, en championnat du Brésil, il entre en jeu à la place d'Ibson lors d'un match contre São Paulo au Morumbi[4]. Il y marque son premier but pour Flamengo après trois minutes de jeu, recevant une passe d'Adriano[5],[6].

Il gagne le championnat brésilien 2009 et Fierro devient avec Nelson Tapia, Elias Figueroa et Claudio Maldonado l'un des seuls joueurs chiliens à remporter le championnat du Brésil.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Club Saison Championnat du Chili Coupe du Chili Copa Libertadores Copa Sudamericana Autres Total
Matchs Buts Passes Matchs Buts Passes Matchs Buts Passes Matchs Buts Passes Matchs Buts Passes Matchs Buts Passes
Drapeau : Chili Colo-Colo 2002 16 2 ? - - - - - - - - - - - - 16 2 ?
2003 37 5 ? - - - 4 0 ? - - - 1 0 ? 42 5 ?
2004 30 6 ? - - - 6 0 ? - - - 1 0 ? 37 6 ?
2005 28 13 ? - - - - - - - - - - - - 28 13 ?
2006 38 12 ? - - - 1 0 0 10 1 ? - - - 49 12 ?
2007 37 17 ? - - - 7 3 ? 5 1 ? 1 0 ? 50 21 ?
2008 27 6 ? - - - 6 1 ? - - - - - - 33 7 ?
Total 213 61 ? 0 0 0 24 4 ? 15 2 ? 3 0 ? 255 67 ?
Club Saison Championnat du Brésil Coupe du Brésil Copa Libertadores Copa Sudamericana Championnat carioca Total
Drapeau : Brésil Flamengo 2008 8 0 1 - - - - - - - - - - - - 8 0 1
2009 24 1 1 2 0 1 - - - 1 0 0 5 0 0 32 1 2
2010 2 0 0 - - - 6 0 0 - - - 12 1 1 20 1 1
Total 34 1 2 2 0 1 6 0 0 1 0 0 17 1 1 60 2 4
Total carrière 247 62 ? 2 1 0 30 4 ? 16 2 ? 20 1 ? 315 69 ?

selon le site officiel de Flamengo[7], Flaestatística[8] et Futpédia[9].

Équipe nationale[modifier | modifier le code]

Fierro joue tout d'abord la Copa América 2007. Il joue les matchs contre l'Équateur, contre le Brésil et le Mexique. Il joue ensuite lors d'une tournée en Europe avec l'entraîneur Marcelo Bielsa. Bielsa fait confiance à Fierro et le fait jouer dans son effectif, le faisant jouer lors de deux matchs contre les deux hôtes de l'Euro 2008, l'Autriche et la Suisse, où le Chili gagne 2-0 et perd 2-1. Lors d'une tournée en Asie en 2007 où le Chili joue les deux hôtes de la coupe du monde de football 2002, Fierro marque contre les Coréens lors d'une victoire 1-0 et joue les 90 minutes contre le Japon (0-0).

Palmarès[modifier | modifier le code]

Club[modifier | modifier le code]

Individuel[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]