Mathilde de Carinthie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mathilde de Carinthie, née vers 1106 ou 1108 et morte le 13 décembre 1160 ou 1161, est fille du duc Engelbert de Carinthie (v. 1084 - † 1152), de la maison de Sponheim, et de Ute de Passau (v. 1050 - † 1140)[1]. Elle est la mère d'Adèle de Champagne, reine des Francs.

Biographie[modifier | modifier le code]

La vie de Mathilde est peu connue. Son père posséda de nombreux biens dans le duché de Bavière et a été nommé margrave d'Istrie par le roi Henri V en 1108. En 1123, il devient duc de Carinthie et margrave de Vérone.

En novembre 1125, à la Diète de Ratisbonne convoquée par le roi Lothaire III, son mariage a été arrangé avec l'aide de Norbert de Xanten[2]. Mathilde épouse Thibaut IV de Blois (1093 - † 1151), comte de Champagne (Thibaud II), de Troyes et de Meaux, comte de Blois et de Chartres . Avec ce dernier elle eut les enfants suivants :

Notes et références[modifier | modifier le code]