Hugues III de Bourgogne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hugues de Bourgogne.
Hugues III de Bourgogne
Image illustrative de l'article Hugues III de Bourgogne

Titre duc de Bourgogne
(1162-1192)
Prédécesseur Eudes II de Bourgogne
Successeur Eudes III de Bourgogne
Biographie
Dynastie Maison capétienne de Bourgogne
Naissance
Décès
Tyr
Père Eudes II de Bourgogne
Mère Marie de Blois
Conjoint 1 Alix de Lorraine
2 Béatrice d'Albon
Enfants Eudes III
Alexandre
Douce
Alix
Guigues VI du Viennois
Mahaut
Anne

Hugues III, né en 1148, mort à Tyr le , duc de Bourgogne de 1162 à 1192, fils de Eudes II de Bourgogne et de Marie de Blois-Champagne.

Famille[modifier | modifier le code]

Ses parents sont Eudes II, duc de Bourgogne, et Marie de Blois-Champagne fille du comte Thibaud le Grand et de Mathilde de Carinthie. Il a pour fratrie :

  • Alix de Bourgogne (1146-1192), morte et enterrée à l'abbaye de Fontevraud. Elle épouse :
    • en premières noces en 1164, Archambaud "le Jeune" de Bourbon (29 Jun 1140-26 Jul 1169), fils de Archambaud VI seigneur de Bourbon et de sa femme Agnès de Savoie ;
    • en secondes noces, Eudes de Deols († 1208) seigneur de Châteaumeillant, fils de Ebbon II seigneur de Deols et de sa femme Denise d'Amboise.
  • (Hugues III)
  • Mathilde de Bourgogne († 22 juill. 1220, enterrée à l'abbaye de Bouchet, actuelle Drôme). Elle épouse Robert IV († 1194, enterré à l'abbaye de Bouchet) comte d'Auvergne et de Clermont, fils de Guillaume VIII "le Vieux" comte d'Auvergne et de sa femme Anne de Nevers.
  • une sœur, prénom inconnu. Elle épouse Robert († après 1187) seigneur de Boisleux (en Artois)[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il régna d'abord sous la tutelle de sa mère, puis s'en dégagea. Il combattit le comte de Chalon en 1166, aidé par Louis VII de France. En 1171, Hugues partit, avec le comte Étienne Ier de Sancerre, combattre en Terre sainte. De retour en France, il lutta contre le comte de Nevers (1174), puis contre le seigneur de Vergy qui lui refusaient l'hommage.

Après la chute de Jérusalem, il s'engagea dans la troisième croisade, participa à la bataille d'Ascalon et à la prise d'Acre. Philippe II Auguste, lorsqu'il rentra en France, lui confia le commandement du détachement français (près de 10 000 hommes). Il combat au côté de Richard Cœur de Lion et meurt à Tyr.

Union et postérité[modifier | modifier le code]

En 1165, il épouse en premières noces Alix de Lorraine (1145 - 1200), fille de Matthieu Ier, duc de Lorraine, et de Judith de Hohenstaufen, aussi appelée Berthe (1123 - 1195)[2]. Ils ont :

Il répudie Alix en 1183 et se remarie en 1184[3] avec Béatrice d'Albon (1161 - 1228), héritière du Dauphiné, fille de Guigues V d'Albon, dauphin de Viennois et de Béatrice de Montferrat. Ils ont :

  • André (1184-1237)[2] ou "Guigues VI de Viennois", épouse (1) (Saint-Firmin-sur-le-Buech juin 1202, séparé pour consanguinité en 1211) Beatrix de Sabran (1182-apr. 5 sept. 1215), fille et héritière de Rainon I de Sabran seigneur de Caylar et d'Ansouis et de sa femme Garsende de Forcalquier comtesse de Gap et d'Embrun ; (2) (1216) Semnoresse de Poitiers († 1223 ou avant), fille de Aymar II de Poitiers comte de Valentinois et de sa femme Philippa de Fay ; (3) (21 nov. 1219) Béatrice de Montferrat (1204/10-apr. 4 mars 1236), fille de Guglielmo VI marquis de Montferrat et de sa seconde femme Berte de Clavesana[4]. André a pour enfants ː
    • (1) Béatrice de Viennois (1205-17 sept. apr. 1248) ;
    • (1) Marguerite de Viennois (1203/07-1242) ;
    • (3) André Guigues VII (1225-1269), dauphin de Viennois ;
    • (3) Jean de Viennois (1227-1239) (?)[4].
  • Mathilde ou Mahaut (1190-26 mars av. 1242), épouse en janvier 1214 Jean de Chalon et d'Auxonne (1190-1267), comte palatin de Bourgogne (1224), fils d’Étienne III comte d'Auxonne et de sa femme Béatrice de Chalon[2] ;
  • Marguerite (1192-1228/30 ou 1242)[2]
  • Anne († 1243), mariée en 1222 à Amédée IV (1197 † 1253), comte de Savoie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Charles Cawley, « Eudes III de Bourgogne », Duché de Bourgogne - Ducs de Bourgogne, sur Medlands - Foundation for Medieval Genealogy (consulté le 4 septembre 2017).
  2. a, b, c, d, e, f, g et h (en) Charles Cawley, « Hugues III de Bourgogne », Duché de Bourgogne - Ducs de Bourgogne, sur Medlands (consulté le 5 novembre 2017).
  3. Alain Kersuzan, Défendre la Bresse et le Bugey - Les châteaux savoyards dans la guerre contre le Dauphiné (1282 - 1355), Lyon, Presses universitaires de Lyon, coll. « Histoire et Archéologie médiévales, n° 14 », (ISBN 272970762X, lire en ligne), p. 22.
  4. a et b (en) Charles Cawley, « Comtes d’Albon, dauphins (Bourgogne [Capet]) », Royaume de Bourgogne - Viennois, sur Medlands (consulté le 5 novembre 2017).