Mary Elizabeth Mastrantonio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une actrice image illustrant américain
Cet article est une ébauche concernant une actrice américaine.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les conventions filmographiques.

Mary Elizabeth Mastrantonio
Description de cette image, également commentée ci-après

Mary Elizabeth Mastrantonio en 2013

Naissance (57 ans)
Lombard, Illinois, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis américaine
Profession Actrice
Films notables Abyss
Robin des Bois, prince des voleurs

Mary Elizabeth Mastrantonio, née le à Lombard (Illinois), est une actrice américaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née dans une famille d'origine italienne, Mary Elizabeth Mastrantonio est la fille de Mary D. Pagone et de Frank A. Mastrantonio. Elle a fait ses études à l'université de l'Illinois. Son premier rôle à l'écran est celui de la sœur de Tony Montana, joué par Al Pacino dans Scarface en 1983, Gina Montana.

Elle atteint une célébrité internationale avec sa nomination aux Oscar et au Golden Globe pour son interprétation dans La Couleur de l'argent (1986) face à Paul Newman et Tom Cruise.

Parmi ses grands rôles des années 1980, il y a lieu de citer Slam Dance (1987), face à Tom Hulce, et Calendrier meurtrier (1989) face à Kevin Kline[1],[2]. Elle a tenu le premier rôle féminin dans le film de science fiction du réalisateur James Cameron Abyss (1989) face à Ed Harris.

Depuis 1991, elle est mariée avec le réalisateur Pat O'Connor. Le couple vit à Londres avec ses deux enfants.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

et aussi :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Vincent Canby, « Kevin Kline On the Trail Of a Killer », The New York Times, no 13 janvier,‎ (lire en ligne)
  2. Janet Maslin, « Is January The Cruelest Month? », The New York Times, no 5 février,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]