Wolfgang Petersen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Wolfgang Petersen
Description de cette image, également commentée ci-après
Wolfgang Petersen à l'avant-première de Poséidon,
le 28 mai 2006.
Naissance
Emden (Basse-Saxe, Allemagne)
Nationalité Drapeau de l'Allemagne Allemande
Décès (à 81 ans)
Los Angeles (Californie, États-Unis)
Profession Réalisateur
Films notables Le Bateau
L'Histoire sans fin
Air Force One
En pleine tempête
Troie

Wolfgang Petersen, né le à Emden et mort le à Los Angeles, est un réalisateur allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et débuts[modifier | modifier le code]

Petersen est né le à Emden, Basse-Saxe, Allemagne. De 1953 à 1960, Petersen fréquente la Gelehrtenschule des Johanneums à Hambourg. Dans les années 1960, il met en scène des pièces au théâtre Ernst Deutsch de Hambourg. Après des études de théâtre à Berlin et à Hambourg, Petersen fréquente l'Académie du cinéma et de la télévision de Berlin (1966-1970). Ses premières productions cinématographiques sont destinées à la télévision allemande, et c'est au cours de son travail sur la populaire série télévisée allemande Tatort (Sur le lieu du crime) qu'il rencontre et travaille pour la première fois avec l'acteur Jürgen Prochnow - qui apparaîtra plus tard en tant que capitaine de sous-marin dans le célèbre film de Petersen Le Bateau (Das Boot).

Carrière[modifier | modifier le code]

Le film qui le fait connaître du grand public international est Le Bateau (Das Boot). Cette œuvre de trois heures raconte les aventures d'un sous-marin allemand et de son équipage pendant la Deuxième Guerre mondiale. L'action se déroule presque intégralement à l'intérieur du sous-marin. Auparavant, il avait réalisé un film sur le jeu d'échecs, L'Échiquier de la passion avec Bruno Ganz. Celui-ci joue le rôle d'un informaticien qui veut créer un programme capable de battre le champion du monde d'échecs.

À la suite de ses succès initiaux en Allemagne (Le Bateau, L'Histoire sans fin) et de sa participation au Nouveau cinéma allemand des années 1960-1970, il exerce sa carrière principalement à Hollywood.

Après 10 années passées loin des plateaux de tournage, Wolfgang Petersen fait son grand retour au cinéma avec Vier gegen die Bank, un remake de son propre téléfilm tourné en 1976. Le film est prévu pour Noël 2016 et marquera le grand retour du réalisateur aux commandes d'un film allemand, plus de 30 ans après L'Histoire sans fin. Toutefois, le film n'est jamais sorti au cinéma en France.

Sa société de production cinématographique est Radiant Productions.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Petersen est marié à Ursula Sieg de 1970 à 1978. Puis, il est marié à Maria Borgel Petersen de 1978 jusqu'à sa mort.

Mort[modifier | modifier le code]

Il meurt à l'âge de 81 ans le à Los Angeles, dans le quartier de Brentwood, des suites d'un cancer du pancréas[1],[2].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Wolfgang Petersen en 2006.

Au cinéma[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

À la télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

  • 1971 : Tatort, épisode Blechschaden
  • 1972 : Tatort, épisode Strandgut
  • 1973 : Tatort, épisode Jagdrevier
  • 1974 : Tatort, épisode Nachtfrost
  • 1975 : Tatort, épisode Kurzschluß
  • 1977 : Tatort, épisode L'Amour fou (Reifezeugnis)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Wolfgang Petersen, réalisateur de « L’Histoire sans fin » et de « Air Force One », est mort », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. « Wolfgang Petersen, réalisateur de Troie et L'Histoire sans fin, est mort à 81 ans », lefigaro.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :