Marie Nimier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Marie Nimier
Description de cette image, également commentée ci-après
Marie Nimier à la foire du livre 2010 de Brive-la-Gaillarde
Naissance (60 ans)
Paris
Distinctions

Marie Nimier est une romancière et parolière française, née le à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Deuxième enfant de Nadine et Roger Nimier, Marie Nimier se tourne très jeune vers la scène et vers la musique : elle crée avec Antoine Denize le groupe Les Inconsolables[1] pour lequel elle écrit et chante des chansons. Ils créent ensemble La Fête des mers, spectacle pour chœur et accordéons ainsi que 24 heures de la vie d'une gare. Elle participe également aux créations, par ordre chronologique, du Palais des Merveilles (dans le rôle de l'Ange), des Morosophes, chante dans From Harlem to Broadway au théâtre du Ranelagh avant de partir jouer aux États-Unis avec Pandemonium and the Dragonfly. À partir de 1985, elle embrasse une carrière d'écrivaine rapidement couronnée par l'Académie française et la Société des gens de lettres. Marie Nimier est aussi l'auteure de nombreux albums pour la jeunesse et de pièces radiophoniques, notamment pour France Culture. Elle obtient le prix Médicis en 2004 pour La Reine du silence.

Depuis quelques années, elle écrit également pour le théâtre :

  • La Confusion – montée dans une version radiophonique pour France Culture par Christine Bernard-Sugy avec Agnès Sourdillon et Éric Caravaca. Mise en scène par Karelle Prugnaud au Théâtre du Rond-Point en mars 2012, avec Hélène Patarot et Xavier Berlioz.
  • À quoi tu penses ? présenté à Chaillot en février 2007, chorégraphie Dominique Boivin (texte publié dans la collection Folio sous le titre Vous dansez ?)
  • Peine, Pénis, Penne mis en scène par Virginie Deville dans le cadre de son projet Corpus Eroticus (création à La Ferme du Buisson en février 2007) présenté à la Maison des Métallos en mai 2008
  • Adoptez un écrivain (texte pour 4 comédiens de plus de 60 ans, en attente d'adoption...)
  • Un enfant disparaît, pièce pour la jeunesse mise en scène par Catherine Le Moullec, théâtre Pom' (création à Nantes, oct.-nov. 2007)
  • Les Siamoises pièce courte commandée par la Comédie-Française et publié aux éditions théâtrales in "Les monstres".
  • Pour en finir avec Blanche Neige (en trois parties, "La Petite Annonce", "Princess Parking", "Tout doit disparaître").
  • Noël revient tous les ans (texte pour 3 comédiens, mis en espace par Anne-Laure Liégeois au festival d'Hérisson, puis par Karelle Prugnaud dans une version plus longue dans le cadre du festival « Les auteurs vivants ne sont pas tous morts ». La pièce est publiée chez Actes Sud Papiers.
  • La course aux chansons, pièce pour la jeunesse mise en scène par Elisabeth Maccoco (création à Rouen, 2011-2012)

Depuis 2002, Marie Nimier est parolière pour de nombreux artistes francophones. Elle écrit en collaboration avec d'autres écrivains comme Jean Rouaud ou Thierry Illouz. En quelques années, elle est devenue l'écrivain français chantée par le plus grand palmarès d'interprètes différents[réf. nécessaire]. En 2007, elle reçoit un disque de platine pour sa participation au sein de l'album Jambalaya d'Eddy Mitchell, dont elle a signé, avec Thierry Illouz, les paroles du single Paloma dort.

En octobre 2008, elle se voit décerner le prix Georges-Brassens pour son roman Les Inséparables paru chez Gallimard.

En mars 2012, sa pièce La Confusion est jouée au théâtre du Rond-Point dans une mise en scène de Karelle Prugnaud

En mai 2013, le théâtre de Val-de-Reuil présente une création Enzo Enzo chante Marie Nimier mise en scène par Isabelle de Botton[2].

En décembre 2014, sa pièce Noël revient tous les ans est jouée au théâtre du Rond-Point dans une mise en scène de Karelle Prugnaud, avec Marie-Christine Orry, Félicité Chaton et Pierre Grammont.

Côté cinéma...

L'hypnotisme à la portée de tous a été adapté au cinéma par Irène Jouannet sous le titre Dormez je le veux, avec dans les rôles principaux Catherine Frot, Céline Milliat-Baumgartner, Féodor Atkins et François Berléand. Directeur de la photographie : Sacha Vierny

Elle co-écrit le scénario du dessin animé L'ange tirelire, réalisation Emile Bourget, auteur graphique : Frédéric Rébéna (La FabriqueTF1, Télétoon)

Marie Nimier a également co-écrit le film de Richard Copans, "Un amour (roman)". Avec la voix de Dominique Blanc et une musique originale de Michel Portal & Vincent Peirani

Elle a co-écrit le scénario de "Barrage", premier film d'une jeune réalisatrice luxembourgeoise, Laura Schroeder avec Lolita Chammah, Thémis Pauwels et Isabelle Huppert. Sélectionné au Festival du Film de Berlin (Forum Berlinade) et représentant le Luxembourg pour les Oscars 2018. Sortie en France, juillet 2017

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Sirène, Paris : Gallimard, 1985
  • La Girafe, Paris : Gallimard, 1987
  • Anatomie d'un chœur, Paris : Gallimard, 1990
  • L’Hypnotisme à la portée de tous, Paris : Gallimard, 1992 (adapté au cinéma par Irène Jouannet sous le titre Dormez, je le veux !)
  • La Caresse, Paris : Gallimard, 1994
  • Celui qui court derrière l’oiseau, Paris : Gallimard, 1996
  • Domino, Paris : Gallimard, 1998
  • La Nouvelle Pornographie, Paris : Gallimard, 2000
  • La Reine du silence, Paris : Gallimard, 2004 (Prix Médicis, 2004)
  • Les Inséparables, Paris : Gallimard, 2008 (Prix Georges-Brassens, 2008)
  • Photo-Photo, Paris : Gallimard, 2010
  • Je suis un homme, Paris : Gallimard, 2013 (Prix Trop Virilo, 2013)[3]
  • La Plage, Paris : Gallimard, 2016

Pour la jeunesse[modifier | modifier le code]

  • Mimine et Momo, Montpellier : Benjamins media, 2012 (illustrations Thomas Baas, musique et chant Elise Caron)
  • Comment faire d'une mouche un éléphant, Paris : Bayard, 1997 (illustrations Nicole Claveloux)
  • Comment l’éléphant a perdu ses ailes, Paris : A. Michel jeunesse, 1997 (illustrations Hélène Riff)
  • Une mémoire d’éléphant, Paris : Gallimard, 1997 (illustrations Quentin Blake)
  • Oumtata à Paris, Paris : Nathan jeunesse ; Montreuil : CPLJ, 1997 (illustrations Jochen Gerner)
  • Les Trois Sœurs casseroles, Paris : A. Michel, 2000 (illustrations Frédéric Rébéna)
  • Charivari à Cot-Cot-City, Paris : A. Michel, 2001 (illustrations Christophe Merlin)
  • Le Monde de Nounouille, Paris : A. Michel, 2001 (illustrations Clément Oubrerie)
  • Etna : la fille du volcan, Paris : Paris musées, 2003, (illustrations Hervé di Rosa)
  • Les Trompes d’Eustache, Paris: Gallimard jeunesse, 2005 (illustrations William Wilson)
  • La Kangouroute, Paris : Gallimard jeunesse, 2006 (illustrations William Wilson)
  • Au bonheur des lapins, Paris : Albin Michel Jeunesse, 2015 (illustrations Béatrice Rodriguez)

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Un enfant disparaît, Paris : Mercure de France, 2005
  • Vous dansez ?, Paris : Gallimard, 2006
  • Petits romans du Havre, avec la Compagnie des Vitriers, Paris : Gallimard, 2017

Pièces de théâtre[modifier | modifier le code]

  • La Confusion, Arles, Actes Sud papiers, 2011
  • Adoptez un écrivain, Arles, Actes Sud papiers, 2012
  • La Course aux chansons, Arles, Actes Sud Papiers / Heyoka jeunesse, oct 2012, illustrations Christophe Merlin
  • Noël revient tous les ans, Arles, Actes Sud Papiers, 2014
  • La Violence des potiches et autres monologues féminins, Arles, Actes Sud Papiers, 2016
  • Pièces radiophoniques, performances, autres textes pour la Danse (voir liste complète sur le site de l'auteur)

Chansons[modifier | modifier le code]

Marie Nimier cosigne ses paroles de chansons avec différents auteurs à quelques rares exceptions près.

  • 2007 : Sur sa peau pour Lambert Wilson
  • 2012 : L'Homme du pont pour Juliette Gréco
  • 2012 : Le Pont Marie pour Juliette Gréco
  • 2013 : Taille basse pour Florent Richard
  • 2013 : Je lis dans ton sommeil pour Enzo Enzo
  • 2016 : Blanche Neige pour Nina et les fils de
  • 2017 : Je bâille, donc je jouis pour Nina et les fils de
  • 2017 : Les osselets pour Lucrèce Sassella
  • 2017 : Je baise pour Lucrèce Sassella

En collaboration avec Jean Rouaud[modifier | modifier le code]

  • 2002 : Chanter n'est pas jouer pour Johnny Hallyday
  • 2002 : L'Or du temps pour Bruno Pelletier
  • 2002 : Le Chemin de la joie pour Nana Mouskouri (sous le nom de Cy Mac Evans)
  • 2003 : Pour vous aimer pour Juliette Gréco
  • 2003 : Le bonheur c'est pas la joie et Ma bête noire pour Régine
  • 2004 : Maman, maman, Néant, néon, Le miroir, Le Titanic, L'ogre sur le toit et La naïade pour Jean Guidoni
  • 2007 : La Naïade (version longue) pour Daniel Lavoie

En collaboration avec Clarika[modifier | modifier le code]

  • 2006 : Donne-moi ta main et Sous le regard des filles pour Sheila
  • 2006 : Un jour comme les autres pour Art Mengo

En collaboration avec Thierry Illouz[modifier | modifier le code]

  • 2003 : Lettre à Milena pour Art Mengo
  • 2004 : Blanche pour Enzo Enzo
  • 2005 : La Clé des champs et Donne-moi le temps pour Lokua Kanza
  • 2006 : Paloma dort pour Eddy Mitchell
  • 2006 : De quoi c'est fait pour Clarika
  • 2007 : L'Attente et Nous deux pour Lambert Wilson
  • 2008 : Au fond des mers pour Mathieu Johann
  • 2008 : Mélodie pour Florent Richard
  • 2008 : Je n'ai que ça pour Maurane
  • 2008 : Précieuse pour Delphine Volange
  • 2009 : Je n'ai jamais été pour Juliette Gréco
  • 2009 : Je me suis réveillé fragile pour Art Mengo
  • 2010 : Isadora pour Prohom
  • 2011 : Je m'sens bien pour Maurane
  • 2012 : Le Pianiste pour Art Mengo et Lara Guirao
  • 2012 : La Passerelle pour Juliette Gréco
  • 2012 : Dans les bras de Léa pour Sophie Baudet
  • 2013 : Accostez-moi pour Enzo Enzo
  • 2013 : L'avenir revient tous les jours pour Enzo Enzo
  • 2017 : Des envies d'encens pour Noga

En collaboration avec Marc Estève[modifier | modifier le code]

  • 2009 : Le Testament rose pour Juliette Gréco
  • 2009 : La Nouvelle Arche pour Art Mengo
  • 2011 : Fais-moi une fleur pour Maurane
  • 2012 : Rideau pour Art Mengo et Lara Guirao

En collaboration avec Enzo Enzo[modifier | modifier le code]

  • 2013 : Le Goût de l'eau pour Enzo Enzo

Comptines[modifier | modifier le code]

  • 2007 : Les Comptines Meuh-Meuh, chantées et mises en musique par Michel Lascault
  • 2009 : Un château et Un gros calin (Album Comptines et jeux de doigts, volume 7 - Eveil et découvertes/ EMI) par Rémi Guichard
  • 2012 : Mimine et Momo, dans le livre du même nom, comptines chantées et mises en musique par Elise Caron

Divers[modifier | modifier le code]

  • Titres pour Laurent Viel, Michel Lascault, Xav Feugray (Nord), Sheila, etc.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. Site Antoine Denize
  2. Site de L'Express
  3. « Le prix Virilo donne sa moustache à Céline Minard », sur nouvelobs.com, (consulté le 6 novembre 2013)