Clarika

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Clarika
Nom de naissance Claire Keszei
Naissance (51 ans)
Boulogne-Billancourt
Activité principale chanteuse
Genre musical chanson française

Claire Keszei dite Clarika est une chanteuse française née le à Boulogne-Billancourt.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son père Istvan Keszei est un poète et réfugié politique hongrois.Sa mère Michèle Keszei est professeure de lettres à Annemasse au Collège Michel-Servet et auteure et comédienne, et très impliquée dans la vie culturelle de la ville, ce qui peut avoir, avec son père, accentué son goût artistique.Clarika nait à Paris, mais passe une partie de son enfance en Haute-Savoie, puis elle retourne habiter à Paris et cherche sa voie, entre le théâtre et des études de lettres[1].

Elle rencontre le chanteur et musicien belge Jean-Jacques Nyssen, rencontre amoureuse et artistique, qui les mènera à faire six albums et deux enfants. Clarika signe alors avec lui plusieurs maquettes envoyées aux maisons de disques.

En 1993, François Hadji-Lazaro, de la société de production indépendante Boucherie Productions, produit son premier album, J'attendrai pas cent ans, sous son nouveau label consacré à la chanson[2]. Le titre Tu dors tout l'temps passe en radio. Après quelques concerts au Sentier des Halles, elle perce grâce au festival des Francofolies de La Rochelle en juillet 1993. Les majors s’intéressent alors à elle, Sony notamment lui propose un contrat.

En 1997, elle sort un deuxième album Ça s'peut pas, produit par Dominique Blanc-Francard.

En 1998, elle reçoit notamment au festival des Francofolies de Montréal le prix Félix Leclerc du meilleur jeune auteur.

En 2001, elle enregistre La fille, tu sais, avec en particulier la chanson Les garçons dans les vestiaires, très remarquée, qui sera accompagnée d'un clip tourné avec les Rugbymen du Stade français .

En 2002, elle reprend Comprend qui peut de Boby Lapointe sur l'album Boby Tutti-Frutti - L'hommage délicieux à Boby Lapointe de Lilicub.

En 2005, après avoir fait la première partie de Zazie dans la tournée Rodéo Tour de juin à septembre, ce qui lui permet de toucher le grand public, elle sort son CD Joker. Dans cet album, deux duos sont des reprises de morceaux plus anciens : L'océan des possibles avec Michel Jonasz et Non, ça s'peut pas avec Bernard Lavilliers (elle a par ailleurs fait la première partie des concerts de Bernard Lavilliers à l'automne 2005).

En 2006, Clarika tourne en concert notamment à Paris, à La Cigale en janvier, et à l'Olympia en octobre. Sur scène, outre ses propres morceaux, elle reprend Une femme avec toi de Nicole Croisille, Antisocial du groupe Trust mais aussi Freed from desire de Gala. Jean-Jacques Nyssen a écrit une nouvelle chanson dédiée à un Français de 22 ans disparu en Colombie depuis décembre 2003, l'étudiant Marc Beltra, à la demande de la famille de ce dernier. Clarika interprète en concert cette chanson, Marco, une chanson libre de droits.

En 2006, Clarika fait partie des dix finalistes du prix Constantin qui récompense un album révélation de l'année en cours.

Fin 2006, elle est une des treize invités de Michel Delpech dans son album de duos Michel Delpech &....

Le 16 mars 2009 est sorti le cinquième album de Clarika Moi en mieux co-réalisé par Florent marchet et Jean-Jacques Nyssen dont le premier single est Bien mérité. Clarika a défendu cet album sur les scènes françaises et étrangères durant une longue tournée qui s'achève le 6 décembre 2010 au Palace à Paris.

Parallèlement, elle se met en scène dans un « concert littéraire » créé en 2010 aux Correspondances de Manosque dans lequel, en formule intimiste, elle mélange les lectures d’auteures contemporaines qui lui sont chères à ses chansons.

En janvier 2013 sort son sixième album, La tournure des choses (en collaboration avec Jean-Jacques Nyssen, Xavier Tribolet , Florent Marchet, Ben Ricour...), suivie d'une tournée dont deux dates au Café de la Danse à Paris (27 et 28 février) .. Le clip Oualou tiré de l'album, fait tout en images de synthèse, sera d'ailleurs plusieurs fois sélectionné à différents festivals d'audiovisuel. Il est réalisé par Thomas Guériguen et produit par Patrick Hernandez et Lionel Gonzalez - Baghera films.

28 novembre 2013 : elle fête ses 20 ans de carrière à Paris au Trianon avec une pléthore d'invité(e)s : Jean-Jacques Nyssen, Florent Marchet, Ben Ricour, Féloche, La Grande Sophie, Amandine Maissiat, Albin de la Simone, La Maison Tellier, Jeanne Cherhal, JP Nataf, Mell, Sirius Plan, etc.[3].

Le 27 février 2014, elle préside le quatrième Prix Georges-Moustaki qui sera remporté cette année-là par la chanteuse Robi.

Elle crée à La Cigale en 2013 avec la chanteuse Daphné un spectacle autour des IVRESSES où les deux chanteuses reprennent des chansons de Bowie, Régiani, Jeanne Moreau, Bashung etc . S' ensuivra une tournée l' année qui suit ...

En février 2016 sort son septième album " De quoi faire battre mon coeur " réalisé par Fred Pallem , avec les collaborations de Raoul Tellier, Matthieu Bogaerts, Alexis HK ...

De février 2016 à décembre 2017, elle part en tournée avec son album album De quoi faire battre mon coeur[4], en passant par une Cigale ( Avril 2016 ) et un Trianon ( Février 2017 ) complets

En novembre 2017 sort son premier CD live " De quoi faire battre ton cœur " enregistrée lors de sa tournée 2016-2017[5] .

Clarika prépare actuellement son huitième album studio .

Discographie[modifier | modifier le code]

Collaborations et duos[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Michèle Keszei : auteur, comédienne et infatigable bénévole », sur www.lemessager.fr,
  2. « Chronique : Clarika – De quoi faire battre ton cœur | Vacarm.net », Vacarm.net,‎ (lire en ligne)
  3. Clarika et ses amis au Trianon de Paris pour fêter ses 20 ans de carrière, quai-baco.com, 28 octobre 2013
  4. « Clarika en concert : La tournée 2017 - evous », sur www.evous.fr (consulté le 25 juin 2017)
  5. « Clarika va faire battre les cœurs au Bijou », la dépêche,‎ (lire en ligne)
  6. « La fille, tu sais », sur www.discogs.com (consulté le 14 octobre 2010)
  7. « Joker », sur www.discogs.com (consulté le 14 octobre 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]