Voyez comme on danse (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Voyez comme on danse.
Voyez comme on danse
Réalisation Michel Blanc
Scénario Michel Blanc
Acteurs principaux
Sociétés de production Les Films du 24
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre comédie
Durée 88 minutes
Sortie 2018

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Voyez comme on danse est une comédie française écrite et réalisée par Michel Blanc[1], sortie en 2018. Il s’agit d'un scénario original de Michel Blanc, dans lequel il invente, quinze ans après, un avenir aux personnages de Embrassez qui vous voudrez, son adaptation du roman Vacances anglaises de Joseph Connolly.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Alors que Julien se sent suivi en permanence, ce qui exaspère fortement sa femme Lucie, leur fils Alex apprend qu’Eva, lycéenne de dix-sept ans, est enceinte de lui. Véro, la mère d’Eva, est quant à elle dans une mauvaise passe et se demande comment elle va pouvoir nourrir le futur enfant de sa fille. Elizabeth ne sait pas où est passé son mari, Bertrand. Elle voit par ailleurs sa maison perquisitionnée. Serena, la maîtresse de Julien, sent que ce dernier lui ment. Quant à Loïc, le fils ainé de Véro, il paraît être le seul élément stable.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Développement et genèse[modifier | modifier le code]

Michel Blanc retrouve ici les personnages de son film Embrassez qui vous voudrez, qui était une adaptation du roman Vacances anglaises de l’écrivain anglais Joseph Connolly. Ici, il n'adapte pas directement un roman de l'auteur mais imagine l'évolution de certains personnages présents dans son film de 2002 :

« Cela faisait des années qu’Yves Marmion, mon producteur, essayait de me convaincre de repasser à la réalisation. « Et si tu imaginais une suite à Embrassez qui vous voudrez ?, m’a-t-il lancé un jour. Je ne suis pas trop fan des suites – je trouve que ça fait un peu deuxième pression. Un an après la sortie de Vacances anglaises Connolly s’y est essayé avec N’oublie pas mes petits souliers, dont l’intrigue se déroule trois mois après les événements du premier roman : à l’époque, j’avais trouvé que les personnages n’avaient pas eu le temps d’évoluer. Hors de question, donc, de me replonger, et eux avec, dans la même période. Par contre, l’idée de les retrouver quinze ans plus tard a fait son chemin : durant tout ce temps, ils avaient forcément un peu changé. L’exercice de style consistant à partir de ces caractères et à leur inventer de toutes pièces une histoire m’excitait : c’était comme un puzzle blanc, un peu vertigineux[2]. »

— Michel Blanc

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

La plupart des actrices et acteurs reprennent donc ainsi leur rôle, à l'exception du personnage de Loïc (le fils de Véro jouée par Karin Viard), incarné par Gaspard Ulliel dans Embrassez qui vous voudrez, dont le rôle est repris par Guillaume Labbé.

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage a lieu à Paris, notamment à la gare de Paris-Montparnasse[3], ainsi qu'à Cabourg dans le Calvados[4].

Accueil[modifier | modifier le code]

Festivals et sorties

Voyez comme on danse est présenté en avant-première le dans le section « Les avant-premières » au Festival du film francophone d'Angoulême[5], ainsi que le dans le section « Avant-premières » au Festival international du film francophone de Namur[6] en Belgique. Il sort le dans les grands écrans en France, Belgique et Suisse romande.

Sélections[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Voyez comme on danse », sur Allociné, .
  2. « Voyez comme on danse », sur Dossier de Presse (consulté le 5 octobre 2018).
  3. « Tournage à Paris-Montparnasse », sur SNCF (consulté le 4 octobre 2018).
  4. « Michel Blanc tourne Voyez comme on danse », sur Cineuropa, (consulté le 4 octobre 2018).
  5. a et b « Voyez comme on danse », sur Festival du film francophone d'Angoulême, (consulté le 5 octobre 2018).
  6. a et b « Voyez comme on danse », sur Festival international du film francophone de Namur, (consulté le 5 octobre 2018).

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Documentation[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]