Maison Méert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Maison Meert
Lille Meert.JPG
La devanture colorée de la Maison Méert, pendant les fêtes, en 2010
Présentation
Type
Architecte
Construction
Statut patrimonial
Site web
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte du Nord
voir sur la carte du Nord
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Lille
voir sur la carte de Lille
Red pog.svg

La maison Méert est une entreprise de pâtisserie fondée à Lille en 1761. Située au 27 de la rue Esquermoise[1] dans le Vieux-Lille, elle est renommée pour ses spécialités de confiseries et pâtisseries typiques de la région lilloise, telles que ses gaufres fourrées et ses berlingots. Le magasin et sa devanture sont classés au titre des monuments historiques par arrêté du 5 août 1980[1].

Historique[modifier | modifier le code]

La maison Méert est une des plus vieilles pâtisseries encore en activité au monde et trouve son origine en 1761[1] lorsque s'installe au 27 de la rue Esquermoise, dans le centre de Lille (aujourd'hui Vieux-Lille), le confiseur chocolatier Delcourt. La boutique est reprise en 1773 par Rollez et devient fameuse pour ses glaces. Il entreprend en 1839 de la faire réaménager et c'est de cette époque que date la boutique actuelle[1]. Les travaux sont réalisés par l'architecte Charles Benvignat, le peintre Charles Stalars et le sculpteur Félix Huidiez. La boutique est reprise par Méert en 1849 puis en 1900 par la famille Cardon. Mais l'enseigne conserve le nom de Méert qui l'a rendue célèbre pour ses gaufres fourrées.

Un salon de thé, à l'arrière de la boutique, réalisé par l'architecte Louis Marie Cordonnier, est ajouté en 1909[1]. Un second salon de thé est aménagé dans les années 1930. Un restaurant gastronomique Méert ouvre en 2008 également à cette adresse, dirigé par le chef Maxime Schelstraete.

Dirigée aujourd'hui par Thierry Landron, Méert a depuis ouvert d'autres points de vente plus petits (toujours alimentés et livrés quotidiennement par la boutique de Lille) dans d'autres secteurs chics de villes européennes : à Roubaix, Paris, Bruxelles et bientôt Londres.

Depuis sa création, la maison Méert lilloise a reçu de nombreux prix nationaux et internationaux; a accueilli et continue d'accueillir de nombreux grands illustres et célèbres personnages (Napoléon, Charles de Gaulle, Churchill...); et a même été installée dans l’un des pavillons de l’Exposition Universelle de Shangaï en 2010.

Description[modifier | modifier le code]

La maison présente un style flamboyant où se retrouvent des échos orientalistes, avec ses dorures, ses plafonds à caissons et ses balcons en fer forgé. Les matériaux utilisés, bois précieux, dorures, cuivres, jeu de glace, marbre, accentuent l'impression de luxe[1]. Le portail d'entrée est quant à lui plutôt inspiré du style maniériste avec ses sirènes, masques, guirlandes, arabesques et médaillons.

L'intérieur de la Maison Méert est divisé en trois aires distinctes :

  • la première est la boutique dans la partie droite du bâtiment (vu de face), où l'on achète les gaufres, les chocolats, les guimauves et tous les autres produits, hors gâteaux, mignardises, macarons et viennoiseries. Il est possible d'accéder à cette boutique sans passer par l'entrée principale (une porte en verre donne directement sur la rue Esquermoise) ;
  • la seconde aire est cette fois-ci dans la partie gauche du bâtiment (toujours vu de face) où l'on peut acheter les gâteaux et les mignardises présentés en vitrine (ainsi que les gaufres, les macarons et les viennoiseries) ;
  • la troisième partie du bâtiment est l'arrière-boutique, où est installé le salon de thé et le restaurant gastronomique de la maison. Durant la belle saison, cette aire est élargie par l'ouverture de la verrière, dans la cour, derrière la maison.

Produits[modifier | modifier le code]

Les gaufres[modifier | modifier le code]

La gaufre fourrée lilloise à la vanille de Madagascar, qui constitue le produit phare de la maison, est d'abord cuite puis coupée dans le sens de l'épaisseur. Elle est ensuite fourrée d'un mélange de vanille et de sucre, dont la recette n'a pas changé depuis sa création. Ces gaufres sont ensuite empaquetées par six dans du papier doré, ou par douze dans des boîtes cartonnées.

Des variantes temporaires, appelées les EphéMéert, dont le parfum est modifié à chaque saison, sont apparues et continuent d'apparaître chaque été et chaque hiver, depuis 2006. Certaines furent au spéculoos, à la violette/cassis ou encore à la fraise/Vichy. Ces gaufres permettent de diversifier l'offre, qui était jusque-là réduite à un seul et unique parfum, la vanille de Madagascar.

Autres produits[modifier | modifier le code]

Outre la très réputée gaufre, la boutique Méert de la rue Esquermoise propose de nombreux autres produits sucrés, confiseries, pâtisseries, confitures, chocolats etc., dont la disponibilité n'est pas certaine dans les autres boutiques.

On peut notamment citer les macarons présentés dans de nombreux parfums et proposés dans des boîtes de tailles diverses. Les chocolats sont une spécialité de la maison, et pendant la période de Pâques la maison Méert fabrique toutes sortes d'œufs, des petits comme des gros, dont certains dépassent le kilogramme et contiennent des dizaines de chocolats une fois ouverts. L'établissement propose aussi des guimauves dont les parfums sont variés (rose, noix de coco, chocolat, pêche...).

Méert fabrique également, toujours dans la boutique de la rue Esquermoise, des gâteaux pour 6 à 8 personnes, aux fruits ou au chocolat, ainsi que des petits gâteaux individuels ré-interprétés (dont par exemple la religieuse, qui possède, à la place de son traditionnel chou supérieur, un macaron au caramel). Méert produit également des mille-feuilles, éclairs au chocolat, tartelettes aux fruits, baba au rhum, confitures, pains d'épices, bonbons etc.

Durant l'été, la boutique Lilloise propose un stand de glaces maisons devant la boutique.

Distribution[modifier | modifier le code]

La boutique principale de Méert demeure celle de la rue Esquermoise. On y trouve également un salon de thé, le restaurant gastronomique Méert, ouvert en novembre 2008, ainsi que le service Traiteur (cocktails et réceptions).

En outre, d'autres points de vente se sont ouverts depuis, à Lille, Roubaix, Paris et Bruxelles dirigées par Thierry Landron.

  • Une boutique Méert est installée dans le magasin du Printemps de Lille.
  • Un restaurant et salon de thé Méert est présent au musée La Piscine à Roubaix. La plupart des gourmandises sucrées n'y sont pas disponibles. Il est en revanche possible de s'y restaurer le midi et d'y faire une halte l'après-midi.
Maison Méert à Paris
  • Depuis 2010, une boutique Méert est ouverte à Paris, rue Elzévir, dans le 3e arrondissement. Cette dernière boutique distribue les produits phares de la maison, dont la traditionnelle gaufre fourrée à la vanille de Madagascar. Les gourmandises qui y sont vendues sont toutes fabriquées dans la boutique de la rue Esquermoise, et sont transférées de Lille à Paris très régulièrement.
  • Une seconde boutique Méert en région parisienne a vu le jour à Saint-Germain-des-Prés. Siuée rue Jacques-Callot, cette chocolaterie-confiserie propose elle aussi les produits qui ont fait la renommée de la maison.
  • Depuis janvier 2014, Méert s'est installé à Bruxelles en Belgique dans la Galerie du Roi.

Anecdotes[modifier | modifier le code]

La maison Méert est le plus vieux commerce lillois et est également une des plus vieilles pâtisseries au monde[2].[source insuffisante]

La boutique de la rue Esquermoise a connu de nombreux illustres visiteurs dont Buffalo Bill[3], Napoléon, Marguerite Yourcenar, Winston Churchill, Jackie Kennedy, les familles royales de Bourbon de Parme, d’Orléans, de Beauffremont etc.[4] ou aujourd'hui Alain Souchon, Amélie Nothomb, Jean d'Ormesson, Dany Boon, Jean-Claude Casadesus[5]... Charles de Gaulle se faisait régulièrement livrer des gaufres de chez Méert à l'Élysée. En 1864, le pâtissier Meert était devenu le « Fournisseur officiel de sa Majesté le roi Léopold Ier », le Roi des Belges. Plus récemment c'est ici que Martine Aubry, maire de Lille, reçut le président François Hollande à déjeuner lors d'un déplacement officiel en 2014[6].

La maison Méert a remporté de nombreux prix lors des expositions nationales et internationales à Roubaix, Londres, Bruxelles et Paris et a été installée dans l’un des pavillons de l’Exposition Universelle de Shangaï en 2010[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f et g Notice no PA00107672, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. « Statut Europe1 », sur Twitter.com, (consulté le 6 janvier 2017)
  3. Anne Audigier, « Quand Buffalo Bill achetait son thé chez Méert », France Inter,‎ (lire en ligne, consulté le 21 octobre 2018)
  4. a et b « Maison Méert - Méert », sur www.meert.fr (consulté le 6 janvier 2017)
  5. Colette Monsat, « Méert, la gaufre qui venait du Nord », Le Figaro,‎ (ISSN 0182-5852, lire en ligne, consulté le 5 mars 2017)
  6. « Lille », sur lavoixdunord.fr, (consulté le 6 janvier 2017)

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Valérie Sauvage, « Méert : Petite et grande histoire d'une gaufre », La Saga des marques, t. 3,‎ , p. 60-63.