MF 19

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
MF 19

Identification
Exploitant(s) RATP
Type Métro
Composition 4 ou 5 voitures selon les lignes
Conduite Conducteur (CC)
Automatique (CA) après conversion
Couplage Pour dépannage
Constructeur(s) Alstom (motrices) et Bombardier (voitures intermédiaires)
Mise en service Prévue à partir de 2024
Affectation

Métro de Paris
(M)(3)(3bis)(7)(7bis)

(8)(10)(12)(13)
Séries
Nombre (fermes) Type Ligne
30
14
CC 5 voitures
CC 4 voitures
(10)
(3bis)(7bis)
Caractéristiques techniques
Écartement Standard mm
Alimentation 3e rail 750 V CC
Accès 3 par flanc
Portes Coulissantes
Intercirculation Intégrale

Le MF 19[1] est un futur matériel roulant sur fer qui doit remplacer à terme les rames des lignes 3, 3 bis, 7, 7 bis, 8, 10, 12 et 13[2] du métro de Paris à partir de 2024.

Histoire[modifier | modifier le code]

À l'origine, le contrat à passer doit prévoir de remplacer au moins 338 rames[3]. L'appel d'offres est lancé en . Les potentiels candidats ayant répondu à l’appel d’offres sont : l'italo-japonais Ansaldo/Hitachi, l'espagnol CAF et le duo franco-canadien Alstom/Bombardier. Finalement, c'est ce duo franco-canadien qui a été retenu[4].

Les premières rames pourraient être mises en service dès 2024, Île-de-France Mobilités (ex-STIF) ayant demandé à la Régie autonome des transports parisiens (RATP) d'accélérer le remplacement des rames des lignes 3 bis, 7 bis et 10[3].

Le MF19 se déclinera en trois versions[2] :

  • une version courte de 76 mètres à cinq voitures destinées aux lignes 3, 10 et 12 ;
  • une version longue de 77,4 mètres à cinq voitures également destinées aux lignes 7, 8 et 13 ;
  • une version spéciale de 62 mètres à quatre voitures pour les lignes 3 bis et 7 bis.
Calendrier prévisionnel[5]
Année Ligne concernée
2024 (10)
2024-2026 (3bis)(7bis)
2026 (13)
Entre 2026 et 2030 (3)(7)(8)(12)

Les rames pourront être de deux types avec cabines de conduite (CC) ou sans cabine (CA). Elles devront être adaptatives et pouvoir passer du type CC au type CA en supprimant, ou non, les cabines de conduite[2] de façon à accompagner l’automatisation du réseau.

Une version automatique pourrait être commandée dans le cadre d'une possible automatisation de la ligne 13[6].

Le , Île-de-France Mobilités annonce que le marché est confié au tandem franco-canadien Alstom/Bombardier pour une commande maximum de 410 rames MF 19 pour un coût de 2,9 milliards d’euros (44 premières rames en tranche ferme)[7].

Le contrat a été signé à la fin de l'année 2019[8]. La mise en service des nouvelles rames devrait commencer à partir de 2024 et se terminer vers 2035.

Depuis mars 2020, les salariés de Bombardier Transport commencent la conception des rames MF 19 en télétravail[9].

Versions du matériel[modifier | modifier le code]

Version Nombre de trains commandés Tranche Ligne(s) Commentaires
CC à 5 voitures 30 Tranche ferme (10) • Remplacement à partir de 2024 des MF 67 de la ligne, en fin de vie.

• 30 trains commandés auprès du groupement Alstom-Bombardier le [7].

CC à 4 voitures 14 Tranche ferme (3bis)(7bis) • Remplacement entre 2024 et 2026 des MF 67 et MF 88 de ces lignes, en fin de vie pour le MF 67.

• 14 trains commandés auprès du groupement Alstom-Bombardier le [7].

Total 44

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Résultats 2017 du groupe RATP », sur www.ratp.fr, communiqué de presse du 23 mars 2018 (consulté le 28 mars 2018), p. 7.
  2. a b et c Philippe-Enrico Attal, « MF 19, le renouveau des rames fer du métro », Rail Passion,‎ , p. 21-23 (ISSN 2264-5411)
  3. a et b « Expression fonctionnelle de besoins du nouveau matériel métro fer pour l'exploitation des lignes 3, 3BIS, 7, 7BIS, 8, 10, 12 et 13 : Délibération no 2016/517 » [PDF], sur www.iledefrance-mobilites.fr, (consulté le 24 octobre 2017).
  4. « Alstom et Bombardier se partageront le MF19 », sur transportparis.canalblog.com, (consulté le 29 mars 2020).
  5. Jean-Gabriel Bontinck, « Métro : ligne par ligne, découvrez quand arriveront les nouvelles rames », sur leparisien.fr, (consulté le 26 avril 2019).
  6. Olivier Cognasse, « La ligne 13 du métro parisien, prochaine ligne automatisée », sur usinenouvelle.com, article du (consulté le 19 juillet 2018).
  7. a b et c « Commande historique pour renouveler les métros de 8 lignes du métro parisien », sur ratp.fr, (consulté le 29 novembre 2019).
  8. « Paris : un programme de 8,3 milliards d’euros pour rénover ou renouveler le métro d'ici 2040 », sur ouest-france.fr, (consulté le 17 avril 2019).
  9. « Equipe MF19 travaille sur la conception à distance », (consulté le 21 juillet 2020).