Métalogique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la philosophie
Cet article est une ébauche concernant la philosophie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

La métalogique est l'étude de la métathéorie de la logique. Alors que la logique étudie comment des systèmes logiques peuvent être utilisés pour construire un argument valide et correct, la métalogique concerne les vérités qui peuvent être dérivés des langages et des systèmes qui sont utilisés pour exprimer des vérités.

Les objets de base de l'étude métalogique sont les langages formels, des systèmes formels, et leurs interprétations. L'étude de l'interprétation des systèmes formels est la branche de la logique mathématique appelé théorie des modèles, et l'étude des systèmes déductifs est appelé la théorie de la démonstration

Distinctions importantes[modifier | modifier le code]

Langage Objet–Métalangage[modifier | modifier le code]

Article détaillé : métalangage.

En métalogique, les langages formels sont parfois appelés des langages objets. Le langage utilisé pour faire des déclarations au sujet d'un langage objet est appelé un métalangage. Cette distinction est la clé de la différence entre la logique et la métalogique. Alors que la logique traite des preuves dans un système formel, exprimé dans un langage formel, la métalogique traite des preuves à propos d'un système formel.

Sémantique–syntaxe[modifier | modifier le code]

En métalogique, la «syntaxe» est en rapport avec les langages formels ou systèmes formels, sans interprétation, alors que, la «sémantique» est en rapport avec l'interprétation des langages formels. Le terme «syntaxique» a une portée légèrement plus large que la «preuve-théorétique», car elle peut être appliquée à des propriétés des langages formels sans systèmes déductifs, ainsi que pour les systèmes formels. «Sémantique» est synonyme de «modèle théorique».

Histoire[modifier | modifier le code]

Les questions de métalogique sont posés depuis l'époque d'Aristote. Cependant, ce ne fut qu'avec la montée des langages formels à la fin du XIXe et début du XXe siècle que les études sur les fondements de la logique ont commencé à fleurir. En 1904, David Hilbert a observé, dans des études portant sur les fondements des mathématiques, que les notions logiques sont présupposées, l'utilisation des principes de la métalogique et de la métamathématique étaient nécessaires. Aujourd'hui, la métalogique et la métamathématique sont synonymes, et ont été sensiblement réunis en académie sous la logique mathématique.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Métalogique, sur universalis.fr (consulté le 29 mars 2011)