Métalangage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Un métalangage est un formalisme conçu pour décrire rigoureusement un langage.

Définition[modifier | modifier le code]

Un langage est décrit par une grammaire, et la description de sa grammaire est son métalangage. Ainsi le langage des expressions rationnelles ou la forme de Backus-Naur en informatique sont des métalangages. Un métalangage ne décrit pas seulement la syntaxe, il sert aussi à décrire la sémantique.

Un langage qui est son propre métalangage pour la syntaxe et la sémantique est dit réflexif.

En linguistique[modifier | modifier le code]

Terminologie linguistique[modifier | modifier le code]

En terminologie linguistique, la notion de métalangage ou plutôt celle de métalangue renvoie à un usage technique de la langue commune. Un métalangage est donc composé de termes et non plus de mots, cela le rendant idéal pour l'étude des grammaires et de tout type de discours porté sur les langues. De ce fait, une métalangue propose un schéma partagé d'analyse et permet ainsi la généralisation et la transmission des connaissances d'une langue spécifique.

L'étude des métalangues relève donc du champ de la terminologie linguistique qui a pour but d'examiner leurs cadres théoriques et méthodologiques.

Épistémologie[modifier | modifier le code]

La possibilité de se référer à une seule métalangue pour englober la totalité des phénomènes linguistiques s'avère aujourd'hui être un mirage. Plusieurs linguistes observent que seule une métalangue de calcul (machine de Turing, grammaire formelle etc..) permet de saisir certains objets linguistiques et de parvenir à une position de surplomb, cela n'allant pas sans causer de sérieux problèmes épistémologiques[1].

Exemples[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Josette Rey-Debove, Le métalangage : étude linguistique du discours sur le langage (coll. « L'ordre des mots »), Paris, Éd. Le Robert, 1978, 318 p. ; nouv. éd. Paris, Armand Colin, collection U, 1997, IX-401 p. (ISBN 9782200017903)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Saussure, Ferdinand de, 1857-1913 Verfasser., Cours de linguistique générale (ISBN 978-2-228-91561-8 et 2-228-91561-0, OCLC 953437734, lire en ligne)
  2. (en) « The Extensible Markup Language » (consulté le )