Luc Fortin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fortin.
Luc Fortin
Image illustrative de l'article Luc Fortin
Fonctions
Ministre de la Culture et des Communications du Québec
En fonction depuis le
Gouvernement Gouvernement Philippe Couillard
Prédécesseur Hélène David
Député à l'Assemblée nationale du Québec
pour Sherbrooke
En fonction depuis le
Gouvernement Gouvernement Philippe Couillard
Prédécesseur Serge Cardin
Biographie
Date de naissance [1]
Parti politique Parti libéral du Québec
Diplômé de Université de Montréal
Profession Conseiller aux communications

Luc Fortin est un conseiller en relations publiques et communications et homme politique québécois. Il est actuellement ministre de la Culture et des Communications, ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française et ministre responsable de la région de l'Estrie dans le gouvernement de Philippe Couillard. Il est député de la circonscription électorale de Sherbrooke en tant que membre du Parti libéral du Québec à l'Assemblée nationale du Québec depuis les élections générales québécoises de 2014.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation académique[modifier | modifier le code]

Après avoir réalisé des études en droit, Luc Fortin a complété un baccalauréat en science politique de l’Université de Montréal. Il est également titulaire d'une maîtrise en science politique de ce même établissement. Il a ensuite poursuivi des études de doctorat en science politique à l’Université de Montréal.

Expérience professionnelle[modifier | modifier le code]

À l’automne 2012, Luc Fortin fonde avec sa conjointe Émilie Rouleau la firme de relations publiques Chic communications à Mascouche[2],[3].

Engagement communautaire et politique[modifier | modifier le code]

Militant libéral de longue date, Luc Fortin est membre et bénévole pour le Parti libéral du Québec depuis 1998. Il a également été candidat dans la circonscription de Montcalm lors de l'élection fédérale canadienne de 2006 pour le Parti libéral du Canada. Il a été vice-président aux communications des Jeunes libéraux du Canada (Québec) en 2005-2006.

En 2006, Luc Fortin devient conseiller politique de Benoît Pelletier, ministre responsable des Affaires intergouvernementales canadiennes et de la Réforme des institutions démocratiques du Québec, puis son attaché de presse[4]. En 2009, il occupe les mêmes fonctions pour Yolande James, ministre de l’Immigration et des Communautés culturelles. En avril de l'année suivante, il est nommé conseiller aux communications du premier ministre Jean Charest[5].

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Aux élections générales québécoises de 2014, Luc Fortin est élu député de Sherbrooke, défaisant le député sortant Serge Cardin du Parti québécois[6]. Le 23 avril 2014, il a été nommé adjoint parlementaire d'Hélène David, ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la promotion de la langue française[7] ainsi que membre de trois Commissions parlementaires : la Commission des institutions, de la Commission de la culture et de l'éducation et la Commission des relations avec les citoyens. Du 28 janvier au 22 février 2016, il a été ministre délégué au Loisir et au Sport.

Le , il est nommé ministre de la Culture et des Communications[8]. Au mois d'avril suivant, il a dû prendre un congé pour épuisement[1], mais a repris progressivement ses fonctions un mois plus tard[9].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Luc Fortin est marié à Emilie Rouleau et père d'Alexia, de Raphaël et d'Èva-Rose. Il réside à Sherbrooke.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]