Luc Fortin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fortin.

Luc Fortin
Illustration.
Fonctions
Ministre de la Famille
Ministre responsable de la région de l'Estrie

(1 an et 7 jours)
Premier ministre Philippe Couillard
Gouvernement Couillard
Prédécesseur Sébastien Proulx (Famille)
Lui-même (Estrie)
Successeur Mathieu Lacombe (Famille)
François Bonnardel (Estrie)
Ministre de la Culture et des Communications
Ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française
Ministre responsable de la région de l'Estrie

(1 an, 7 mois et 19 jours)
Premier ministre Philippe Couillard
Gouvernement Couillard
Prédécesseur Hélène David (Culture, Communications, Protection et Promotion de la langue française)
Lui-même (Estrie)
Successeur Marie Montpetit (Culture, Communications, Protection et Promotion de la langue française)
Lui-même (Estrie)
Ministre délégué au Loisir et au Sport
Ministre responsable de la région de l'Estrie

(25 jours)
Premier ministre Philippe Couillard
Gouvernement Couillard
Prédécesseur François Blais (Loisir & Sport)
Pierre Paradis (Estrie)
Successeur Sébastien Proulx (Loisir & Sport)
Lui-même (Estrie)
Député à l'Assemblée nationale

(4 ans, 4 mois et 22 jours)
Élection 7 avril 2014
Circonscription Sherbrooke
Législature 41e
Prédécesseur Serge Cardin
Successeur Christine Labrie
Biographie
Date de naissance [1]
Nationalité Canadienne
Parti politique Parti libéral du Québec
Conjoint Emilie Rouleau
Diplômé de Université de Montréal
Profession Conseiller aux communications

Luc Fortin né en 1982, est un conseiller en relations publiques et communications et homme politique québécois.

Il a été ministre de la Famille et ministre responsable de la région de l'Estrie dans le gouvernement de Philippe Couillard. Il est député de la circonscription électorale de Sherbrooke en tant que membre du Parti libéral du Québec à l'Assemblée nationale du Québec de l' élections générales québécoises de 2014 à 2018

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation académique[modifier | modifier le code]

Après avoir réalisé des études en droit, Luc Fortin a complété un baccalauréat en science politique de l’Université de Montréal. Il est également titulaire d'une maîtrise en science politique de ce même établissement. Il a ensuite poursuivi des études de doctorat en science politique à l’Université de Montréal.

Expérience professionnelle[modifier | modifier le code]

À l’automne 2012, Luc Fortin fonde avec sa conjointe Émilie Rouleau la firme de relations publiques Chic communications à Mascouche[2],[3].

Engagement communautaire et politique[modifier | modifier le code]

Militant libéral de longue date, Luc Fortin est membre et bénévole pour le Parti libéral du Québec depuis 1998. Il a également été candidat dans la circonscription de Montcalm lors de l'élection fédérale canadienne de 2006 pour le Parti libéral du Canada. Il a été vice-président aux communications des Jeunes libéraux du Canada (Québec) en 2005-2006.

En 2006, Luc Fortin devient conseiller politique de Benoît Pelletier, ministre responsable des Affaires intergouvernementales canadiennes et de la Réforme des institutions démocratiques du Québec, puis son attaché de presse[4]. En 2009, il occupe les mêmes fonctions pour Yolande James, ministre de l’Immigration et des Communautés culturelles. En avril de l'année suivante, il est nommé conseiller aux communications du premier ministre Jean Charest[5].

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Aux élections générales québécoises de 2014, Luc Fortin est élu député de Sherbrooke, défaisant le député sortant Serge Cardin du Parti québécois[6]. Le 23 avril 2014, il a été nommé adjoint parlementaire d'Hélène David, ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la promotion de la langue française[7] ainsi que membre de trois Commissions parlementaires : la Commission des institutions, de la Commission de la culture et de l'éducation et la Commission des relations avec les citoyens. Du 28 janvier au 22 février 2016, il a été ministre délégué au Loisir et au Sport.

Le , il est nommé ministre de la Culture et des Communications[8]. Au mois d'avril suivant, il a dû prendre un congé pour épuisement[1], mais a repris progressivement ses fonctions un mois plus tard[9].

Le 11 octobre 2017, il est nommé ministre de la Famille[10].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Luc Fortin est marié à Emilie Rouleau et père d'Alexia, de Raphaël, d'Èva-Rose et de Victoria. Il réside à Sherbrooke.

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élection générale de 2018 dans Sherbrooke
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Christine Labrie Québec solidaire 12 315 34,3 % 3 450
     Luc Fortin (sortant) Libéral 8 865 24,7 % -
     Bruno Vachon Coalition avenir 8 403 23,4 % -
     Guillaume Rousseau Parti québécois 5 244 14,6 % -
     Marie-Maud Côté-Rouleau Vert 423 1,2 % -
     Éric Lebrasseur Citoyens au pouvoir 162 0,5 % -
     Mona Louis-Jean NPD Québec 141 0,4 % -
     Sara Richard Parti nul 140 0,4 % -
     Luc Lainé Indépendant 95 0,3 % -
     Jossy Roy Bloc pot 83 0,2 % -
     Patrick Tétreault Indépendant 61 0,2 % -


Total 35 932 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 71,5 % et 476 bulletins ont été rejetés.
Source : DGEQ, « Résultats élections Québec 2018 », sur resultats.dgeq.org (consulté le 14 octobre 2018)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Patrice Bergeron et Jocelyne Richer, « Épuisé, le ministre de la Culture, Luc Fortin, sera remplacé », sur La Presse, (consulté le 22 juillet 2017).
  2. Luc Fortin, de Chic Communications à Mascouche, élu à Sherbrooke dans Le Trait d'union, le 10 avril 2014
  3. L'équipe de Chic Communications s'agrandit encore, communiqué de presse.
  4. Cabinet du ministre Benoît Pelletier - Nomination de Luc Fortin en tant qu'attaché de presse
  5. Page de Luc Fortin sur le site du PLQ
  6. " Luc Fortin déloge le péquiste sortant Serge Cardin" dans La Tribune, le 8 avril 2014
  7. " Un mandat de réflexion sur les librairies agréées pour Luc Fortin" dans EstriePlus, le 23 juin 2014
  8. journaldemontreal.com
  9. « De retour au boulot, le député de Sherbrooke Luc Fortin se promet de garder un meilleur équilibre travail-famille », sur Radio-Canada, (consulté le 22 juillet 2017).
  10. « Remaniement: Luc Fortin devient ministre de la Famille », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant, paramètre « date » manquant (lire en ligne)