Louise Abbéma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Louise Abbéma
Louise Abbéma autoportrait.jpg

Autoportrait de Louise Abbéma, vers 1895.

Naissance
Décès
Nom de naissance
Louise Catherine Léonie Abbéma
Nationalité
Drapeau : France française
Maîtres

Louise Catherine Léonie Abbéma (née le [1] à Étampes - morte le à Paris) est une peintre française connue pour ses portraits de femmes de la haute société.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille d'un chef de gare, Louise Abbéma est l'élève de Charles Chaplin, de Jean-Jacques Henner et de Carolus-Duran. Elle accède à la notoriété grâce à un portrait de Sarah Bernhardt, amie très intime, réalisé en 1875. Il existe même un moulage en bronze des mains jointes de deux femmes[2], mais celui-ci, acquis par une association lesbienne, a été dérobé dans les années 1990[3].

Elle expose régulièrement au Salon des artistes français jusqu’en 1926, où elle reçoit une mention honorable en 1881. Elle reçoit la Légion d'honneur en 1906. Elle travaille aussi pour plusieurs revues d’art et illustre La Mer de René Maizeroy.

Au début du XXe siècle, elle fréquente le salon de Madame Lemaire où elle rencontre Robert de Montesquiou, qui consacra un poème satirique à cette rencontre, « Abîme »[4]. Louise Abbéma repose au cimetière du Montparnasse.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Denise Gellini, Louise Abbéma, peintre dans la Belle-Époque, Le Jardin d'essai,‎ (ISBN 2-91182249-8)
  • Anne Marie Belfort et Chantal Belfort, Pierre Cardin présente Sarah Bernhardt: catalogue d'une exposition 31 mars-30 mai 1976,‎

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :