Louis de France (1751-1761)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Louis-Joseph de France.
Louis-Joseph de France
Description de cette image, également commentée ci-après

Louis-Joseph-Xavier de France, duc de Bourgogne par Jean Martial Frédou (1760)
(Versailles, Musée national du Château et des Trianons)

Titre

Duc de Bourgogne


(9 ans 6 mois et 9 jours)

Prédécesseur Louis de France
Successeur Alphonse de Bourbon
Biographie
Titulature Duc de Bourgogne
Dynastie Maison capétienne de Bourbon
Naissance
Versailles (France)
Décès (à 9 ans)
Sépulture Nécropole de Saint-Denis
Père Louis-Ferdinand
Mère Marie-Josèphe de Saxe

Louis-Joseph Xavier, né le à Versailles, mort le , était un prince de sang royal français de la dynastie des Bourbons.

Troisième enfant et fils aîné du Dauphin Louis-Ferdinand et le second[1] de Marie-Josèphe de Saxe, Louis-Joseph de France est donc le frère des futurs rois Louis XVI, Louis XVIII et Charles X. Il est titré duc de Bourgogne par son grand-père, Louis XV.

À sa naissance, les cloches des églises de Paris se mettent à sonner et le roi Louis XV décrète trois jours de chômage et d'illuminations, le nouveau-né étant héritier de la couronne de France[2].

Enfant intelligent, il est adulé par ses parents.

Victime d'une mauvaise chute en 1760, les chirurgiens l'opèrent pour extirper la tumeur qui s'est installée sur le fémur. Le manque d'asepsie de l'époque entraîne une tuberculose osseuse qui va être la cause du décès de l'enfant de 9 ans[3].

Le duc de Berry, âgé de seulement 6 ans, avait été donné comme compagnon par ses parents au petit prince mourant. Le décès de son frère aîné, constamment donné en exemple, va éprouver le futur Louis XVI qui donnera à son fils aîné, promis également à une vie très brève, les même prénoms de Louis-Joseph Xavier.

Ascendance[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Louis avait épousé en première noce Marie-Thérèse d'Espagne qui lui avait donné une fille morte jeune
  2. Bernard Vincent, Louis XVI, Gallimard Folio Biographies, 2006, p. 26.
  3. Jean-Christian Petitfils, Perrin 2010 T.1 p. 33-34

Sur les autres projets Wikimedia :