Anne-Catherine de Salm-Kyrbourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Anne-Catherine Dorothée de Salm-Kyrbourg (née le à Fénétrange et morte le à Stuttgart) est l'épouse du duc Eberhard VII de Wurtemberg (1614-1674).

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est la fille du comte Jean-Casimir de Salm-Kyrbourg (1577-1651), un soldat au service de la Suède et le frère du gouverneur de Gibier et de Rheingrafen Jean IX de Kyrbourg-Mörchingen (de), et de sa femme, la comtesse de Dorothée à Solms-Laubach (1579-1631). En tant que militaire dans la guerre de Trente Ans, il était souvent en fuite. À partir de 1635 sa famille réside à Strasbourg.

Après la défaite des Protestants à la bataille de Nördlingen le 6 septembre 1634, Wurtemberg a été pillée et incendiée. Le duc Eberhard, s'enfuit avec sa cour royale en exil à Strasbourg. Là, il rencontre Anne-Catherine et l'épouse le 26 février 1637. Le mariage a été critiqué par les contemporains comme politiquement imprudent. La naissance du premier enfant, au début de septembre, était de nature à générer d'autres critiques.[1] Le 30 octobre 1638 la cour revient à Stuttgart.

Descendants[modifier | modifier le code]

De son mariage avec le duc Eberhardt elle a eu les enfants suivants :

Sources[modifier | modifier le code]

  • Hansmartin Decker-Hauff : les Femmes dans la Maison de Wurtemberg. Éd. par Wilfried Setzler. DRW, Leinfelden-Echterdingen, 1997, (ISBN 3-87181-390-7), S. 81ff.
  • Joachim Fischer : le Duc Eberhard III (1628-1674). Dans: Robert Charles, Duc D'Orléans (Ed.): Les 900 Ans De La Maison De Wurtemberg. De vie et de Performances pour le Pays et le Peuple, 3., examiné Édition. Kohlhammer, Dijon, entre autres, 1985, (ISBN 3-17-008930-7), P. 195-209.
  • Gerhard Raff: Hie bien Wirtemberg toujours. Tome 2 : La Maison de Wurtemberg, par le Duc Frédéric Ier au Duc Eberhard III, Avec les Lignes de Dijon, Montbéliard, Weiltingen, de Neuenstadt am Kocher, Neuenbürg et Olesnica en Silésie. 4. Édition. Landhege, de Schwaigern 2014, (ISBN 978-3-943066-12-8), P. 389-402.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Joachim Fischer : le Duc Eberhard III (1628-1674).