Louis Williams

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Louis Williams
Image illustrative de l’article Louis Williams
Lou Williams en novembre 2010
Fiche d’identité
Nom complet Louis Tyrone Williams
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (32 ans)
Memphis, Tennessee
Taille 1,85 m (6 1)
Poids 79 kg (174 lb)
Surnom Lou, Lou-Will, Sweet Lou
Situation en club
Club actuel Drapeau : États-Unis Clippers de Los Angeles
Numéro 23
Poste Arrière
Carrière universitaire ou amateur
South Gwinnett HS
Draft de la NBA
Année 2005
Position 45e
Franchise 76ers de Philadelphie
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
2005-2006
2006
2006-2007
2007-2008
2008-2009
2009-2010
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014
2014-2015
2015-2016
2016-2017
2016-2017
2017-2018
2018-2019
76ers de Philadelphie
Flyers de Fort Worth
76ers de Philadelphie
76ers de Philadelphie
76ers de Philadelphie
76ers de Philadelphie
76ers de Philadelphie
76ers de Philadelphie
Hawks d'Atlanta
Hawks d'Atlanta
Raptors de Toronto
Lakers de Los Angeles
Lakers de Los Angeles
Rockets de Houston
Clippers de Los Angeles
Clippers de Los Angeles
01,9
26,0
04,3
11,5
12,8
14,0
13,7
14,9
14,1
10,4
15,5
15,3
18,6
17,7
22,6
20,0

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.

Louis « Lou » Williams (né le à Memphis, Tennessee) est un joueur de basket-ball professionnel évoluant aux postes de meneur de jeu et d'arrière (« combo guard ») dans l'équipe des Clippers de Los Angeles. Il est drafté par les 76ers à sa sortie du lycée en 2005. Arrière de petite taille pour la NBA (1,85m), il s'impose comme un redoutable attaquant en sortie du banc.

Biographie[modifier | modifier le code]

76ers de Philadelphie (2005-2012)[modifier | modifier le code]

Durant sa première saison NBA, son temps de jeu et ses statistiques sont très faibles, il est alors envoyé en NBA D-League où il prouve qu'avec un temps de jeu plus conséquent, son impact sur le jeu peut être fort. Il est alors rappelé chez les Sixers en décembre 2006. Durant ses deux premières années, il apprend beaucoup d'Allen Iverson, le leader incontestable de l'équipe, et lors du départ de celui-ci, Williams voit son temps de jeu augmenter.

Durant les cinq années suivantes, il n'est titulaire que lors de trente-huit rencontres, ce qui fait de lui l'un des sixième homme les plus prolifiques de la NBA avec des moyennes de 13,3 points et de 3,4 passes en un peu plus de 25 minutes par matchs. Durant la saison 2011-2012 il finit même meilleur marqueur de son équipe.

Hawks d'Atlanta (2012-2014)[modifier | modifier le code]

À la fin de cette saison, il décide de ne pas resigner de contrat avec les Sixers de Philadelphie, il est alors agent libre, free agent, et beaucoup d'équipes sont intéressés. Ce sont cependant les Hawks d'Atlanta qui réussissent à l'attirer.

Raptors de Toronto (2014-2015)[modifier | modifier le code]

Lors de l'intersaison 2014-2015, les Hawks l'envoient avec les droits sur Lucas Nogueira aux Raptors de Toronto en échange de John Salmons[1]. Il est élu lors de cette même saison meilleur 6e homme de la ligue.

Lakers de Los Angeles (2015-Fév.2017)[modifier | modifier le code]

Le 5 juillet 2015, il rejoint les Lakers de Los Angeles pour trois ans et 21 millions de dollars[2].

Rockets de Houston (fév.2017-juin 2017)[modifier | modifier le code]

Le 21 février 2017, il est transféré aux Rockets de Houston contre Corey Brewer et un premier tour de draft[3].

Clippers de Los Angeles (depuis juin 2017)[modifier | modifier le code]

Le 28 juin 2017, il est échangé aux Clippers de Los Angeles en compagnie de Patrick Beverley, Sam Dekker, Montrezl Harrell, Darrun Hilliard, DeAndre Liggins, Kyle Wiltjer et un premier tour de draft 2018 contre Chris Paul. Le 27 novembre 2017, Williams marque 42 points dans la victoire 120 à 115 face aux Lakers. Le 9 décembre 2017 il marque à 3 points dans les ultimes secondes et donne la victoire aux siens face aux Washington Wizards (113-112). Le 31 décembre 2017 il inscrit 40 points pour contribuer à la victoire des Clippers face aux Hornets. Il fut récompensé de ces performances en étant désigné Western Conference Player of the Week de la dernière semaine de l'année 2017. Le 10 janvier 2018 il inscrit la bagatelle de 50 points (son record en carrière) dont 27 dans le troisième quart-temps face aux Golden State Warriors et permet ainsi aux siens de l'emporter haut la main.

En fin de saison 2017-2018 il est logiquement nommé NBA Sixth Man of the Year devant Eric Gordon des Rockets et Fred VanVleet des Raptors.

Le 11 février 2019, lors de la défaite des Clippers chez les Timberwolves du Minnesota sur le 120 à 111, il compile 45 points à 13/25 au tir (3/8 au tir à 3 points), 1 rebond, 4 passes décisives et 1 interception en sortie de banc.

Le 11 mars 2019, il devient le remplaçant le plus prolifique de l'histoire de la NBA lors d'une victoire face aux Celtics de Boston[4].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Saison régulière[modifier | modifier le code]

Saison Équipe Match. 5 Dép Min. % Tirs % 3pts % LF Rbds/m Pass./m BV/m Ctrs/m Pts/m
2005–2006 Philadelphie 30 0 4,8 44,2 22,2 61,5 0,63 0,33 0,17 0,00 1,87
2006–2007 Philadelphie 61 0 11,3 44,1 32,4 69,6 1,15 1,80 0,36 0,02 4,30
2007–2008 Philadelphie 80 0 23,3 42,4 35,9 78,3 2,09 3,16 1,01 0,16 11,50
2008–2009 Philadelphie 81 0 23,7 39,8 28,6 79,0 2,04 2,99 1,05 0,17 12,83
2009–2010 Philadelphie 64 38 29,9 47,0 34,0 82,4 2,92 4,19 1,25 0,23 14,03
2010–2011 Philadelphie 75 0 23,3 40,6 34,8 82,3 1,99 3,36 0,63 0,23 13,69
2011–2012 Philadelphie 64 0 26,3 40,7 36,2 81,2 2,42 3,45 0,83 0,28 14,94
2012–2013 Atlanta 39 9 28,7 42,2 36,7 86,8 2,05 3,56 1,13 0,26 14,13
2013–2014 Atlanta 60 7 24,1 40,0 34,2 84,9 2,07 3,50 0,75 0,07 10,42
2014–2015 Toronto 80 8 25,2 40,4 34,0 86,1 1,89 2,05 1,10 0,12 15,53
2015–2016 LA Lakers 67 35 28,5 40,8 34,4 83,0 2,52 2,49 0,93 0,28 15,34
2016–2017 LA Lakers 58 1 24,2 44,4 38,7 88,4 2,29 3,17 1,12 0,19 18,59
Houston 23 0 25,7 38,3 31,5 86,7 3,04 2,43 0,65 0,39 14,83
2017–2018 LA Clippers 79 19 32,8 43,5 35,9 88,0 2,51 5,28 1,08 0,24 22,56
2018–2019 LA Clippers 75 1 26,6 42,5 36,1 87,6 2,96 5,36 0,76 0,15 19,97
Carrière 936 110 24,6 42,1 34,9 83,9 2,20 3,31 0,89 0,18 14,21

Dernière mise à jour le 11 avril 2019.

Playoffs[modifier | modifier le code]

Saison Équipe Match. 5 Dép Min. % Tirs % 3pts % LF Rbds/m Pass./m BV/m Ctrs/m Pts/m
2008 Philadelphie 6 0 22,4 40,0 22,2 73,3 2,00 2,00 1,00 0,00 12,00
2009 Philadelphie 6 0 24,9 41,2 37,5 66,7 2,50 2,83 0,50 0,17 9,67
2011 Philadelphie 5 0 25,9 32,7 30,0 73,7 1,60 3,00 1,00 0,00 10,80
2012 Philadelphie 13 0 27,6 35,2 16,7 78,8 2,08 3,00 1,00 0,00 11,46
2014 Atlanta 7 0 19,0 38,0 31,2 93,8 2,29 1,14 1,00 0,14 8,29
2015 Toronto 4 0 25,6 31,4 19,0 83,3 1,75 1,25 1,50 0,00 12,75
2017 Houston 11 0 24,7 42,4 30,8 89,7 2,73 1,27 0,64 0,09 12,55
2019 LA Clippers 2 0 32,2 55,8 50,0 83,3 2,50 10,00 1,50 0,50 30,50
Carrière 54 0 24,9 39,0 26,3 80,1 2,22 2,41 0,93 0,07 11,87

Dernière mise à jour le 16 avril 2019.

Records personnels sur une rencontre en NBA[modifier | modifier le code]

Les records personnels de Louis Williams, officiellement recensés par la NBA sont les suivants[5] :

Type de statistique Saison régulière Playoffs
Record Adversaire Date Record Adversaire Date
Points 50 @ Warriors de Golden State 36 @ Warriors de Golden State

Paniers marqués 16 @ Warriors de Golden State 10 janvier 2018 8 @ Buls de Chicago 1er mai 2012
Paniers tentés 27 Jazz de l'Utah
@ Warriors de Golden State

10 janvier 2018
16 Wizards de Washington
Paniers à 3 points réussis 8 @ Warriors de Golden State 10 janvier 2018 3 @ Magic d'Orlando
Paniers à 3 points tentés 16 @ Warriors de Golden State 10 janvier 2018 8 Wizards de Washington 18 avril 2015
Lancers francs réussis 16 Nuggets de Denver 10 Wizards de Washington 21 avril 2015
Lancers francs tentés 19 Nuggets de Denver 3 novembre 2015 10 @ Pistons de Détroit
Wizards de Washington

21 avril 2015
Rebonds offensifs 3 11 fois 2 @ Celtics de Boston
Rebonds défensifs 10 @ Knicks de New York
@ Warriors de Golden State

5 @ Celtics de Boston 14 mai 2012
Rebonds totaux 10 @ Knicks de New York
@ Warriors de Golden State
31 octobre 2009
23 février 2010
7 @ Celtics de Boston 14 mai 2012
Passes décisives 12 Pacers de l'Indiana 11 @Warriors de Golden State 16 avril 2019
Interceptions 10 @ Jazz de l'Utah 4 Pacers de l'Indiana
Contres 3 4 fois 1 @ Magic d'Orlando
Pacers de l'Indiana

Balles perdues 6 2 fois 4 Magic d'Orlando
Minutes jouées 48 Pistons de Détroit 39 @ Celtics de Boston 14 mai 2012

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]