Jarrett Jack

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jarrett Jack
Image illustrative de l’article Jarrett Jack
Jarrett Jack en 2013
Fiche d’identité
Nom complet Jarrett Matthew Jack
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (38 ans)
Fort Washington, Maryland
Taille 1,91 m (6 3)
Poids 89 kg (196 lb)
Situation en club
Poste Meneur
Carrière universitaire ou amateur
2002-2005 Yellow Jackets de Georgia Tech
Draft de la NBA
Année 2005
Position 22e
Franchise Nuggets de Denver
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
2005-2006
2006-2007
2007-2008
2008-2009
2009-2010
2010-2011
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014
2014-2015
2015-2016
2016-2017
2017-2018
Trail Blazers de Portland
Trail Blazers de Portland
Trail Blazers de Portland
Pacers de l'Indiana
Raptors de Toronto
Raptors de Toronto
Hornets de La Nouvelle-Orléans
Hornets de La Nouvelle-Orléans
Warriors de Golden State
Cavaliers de Cleveland
Nets de Brooklyn
Nets de Brooklyn
Pelicans de La Nouvelle-Orléans
Knicks de New York
06,7
12,0
09,9
13,1
11,4
10,8
08,5
15,6
12,9
09,5
12,0
12,8
03,0
07,5
Carrière d’entraîneur
2021- Suns de Phoenix (adj.)

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.

Jarrett Matthew Jack (né le à Fort Washington, Maryland) est un ancien joueur américain, devenu entraîneur de basket-ball. Durant sa carrière de joueur, il a évolué au poste de meneur pendant 13 saisons au sein de la National Basketball Association (NBA).

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Après son cursus lycéen, Jack s'engage avec l'université de Georgia Tech à Atlanta. Au cours de sa seconde année (2003-2004), il mène son équipe de Georgia Tech en finale du tournoi NCAA avec 12,5 points et 5,1 passes décisives. Dans sa dernière année à Georgia Tech, il obtient en moyenne 15,5 points, 4,8 rebonds et 4,5 passes décisives.

Après avoir renoncé à sa dernière année d’admissibilité à l'université pour se présenter à la draft de la NBA, Jack obtient son diplôme en gestion d’entreprise le 13 décembre 2014[1].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Trail Blazers de Portland (2005-2008)[modifier | modifier le code]

Drafté en 2005 en 22e position par les Nuggets de Denver, il est immédiatement transféré aux Trail Blazers de Portland.

En tant que rookie en 2005-2006, Jack est remplaçant de Steve Blake et Sebastian Telfair sur le poste de meneur, ayant alors des minutes limitées. Blake est ensuite échangé avec les Bucks de Milwaukee et Telfair est échangé avec les Celtics de Boston durant l'intersaison de 2006. En leur absence, l’entraîneur Nate McMillan nomme Jack comme meneur de jeu titulaire pour la saison 2006-2007, augmentant considérablement ses minutes et ses statistiques individuelles. Néanmoins, avec le retour de Blake en 2007-2008, Jack est de nouveau relégué sur le banc avec le rôle de sixième homme.

Pacers de l'Indiana (2008-2009)[modifier | modifier le code]

Meneur apprécié pour son altruisme, il rejoint les Pacers de l'Indiana à l'intersaison 2008 dans un transfert[2].

Raptors de Toronto (2009-2010)[modifier | modifier le code]

Après une bonne saison aux Pacers, il rejoint les Raptors de Toronto lors de l'été 2009 avec un contrat sur 4 années et 20 millions de dollars[3].

Hornets de La Nouvelle-Orléans (2010-2012)[modifier | modifier le code]

En , il rejoint son meilleur ami Chris Paul en Louisiane, dans un échange comprenant cinq joueurs entre les Raptors de Toronto et les Hornets de La Nouvelle-Orléans[4].

Warriors de Golden State (2012-2013)[modifier | modifier le code]

Le , il est transféré aux Warriors de Golden State dans un échange en triangle envoyant Dorell Wright aux 76ers de Philadelphie et donnant les droits sur Edin Bavčić aux Hornets[5].

Le 22 février 2013, Jack enregistre un double-double avec 30 points et 10 passes décisives contre les Spurs de San Antonio et devient le premier joueur en sortant du banc, à enregistrer un performance de ce type depuis Magic Johnson en 1996[6].

À l'issue de la saison, Jack termine 3e de la course au titre de NBA Sixth Man of the Year[7].

Cavaliers de Cleveland (2013-2014)[modifier | modifier le code]

Le 12 juillet 2013, Jack signe un contrat de quatre années avec les Cavaliers de Cleveland[8].

Nets de Brooklyn (2014-2016)[modifier | modifier le code]

Le , il est transféré aux Nets de Brooklyn dans un échange à trois équipes, afin de libérer de la marge salariale pour que Cleveland puisse signer LeBron James[9].

Quelques heures après avoir obtenu son diplôme de Georgia Tech le 13 décembre 2014, Jack s’est rendu à Charlotte pour se joindre à ses coéquipiers pour leur match contre les Hornets. En 20 minutes d’action en sortie de banc, il inscrit 14 points, 5 passes décisives et 2 rebonds.

Le 14 novembre 2015, Jack inscrit 28 points en prolongation contre les Warriors de Golden State. Le 3 janvier 2016, il est écarté pour le reste de la saison à cause d'une blessure sévère au niveau du genou droit[10]. Le 30 juin 2016, Jack est remercié par les Nets[11].

Retour à La Nouvelle-Orléans (2017)[modifier | modifier le code]

Le 24 février 2017, Jack signe un contrat de 10 jours avec les Pelicans de La Nouvelle-Orléans, faisant son retour au sein de la franchise[12]. Cependant, le 3 mars 2017, il est de nouveau écarté des parquets de quatre à six semaines, après avoir subi une déchirure du ménisque droit[13].

Knicks de New York (2017-2018)[modifier | modifier le code]

Le 15 septembre 2017, Jack signe un contrat avec les Knicks de New York[14]. Le 10 janvier 2018, il enregistre son second triple-double en carrière avec 16 points, 10 rebonds et 10 passes décisives dans une défaite contre les Bulls de Chicago[15].

NBA Gatorade League (2019-2021)[modifier | modifier le code]

Le 5 mars 2019, Jack est acquis par le Skyforce de Sioux Falls en NBA Gatorade League[16]. Lors de sa seule apparition pour Skyforce, Jack se déchire les ligaments croisés et le ménisque latéral gauche, ce qui mis un terme à sa saison précocement[17]. Il signe à nouveau avec Sioux Falls le 26 novembre 2019[18].

Le 14 janvier 2021, Jack signe un contrat avec la NBA G League Ignite, dans un rôle de vétéran pour encadrer de jeunes joueurs, souhaitant se présenter à la draft NBA, sans passer par le cursus universitaire[19].

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

En , Jack est recruté en tant qu'entraîneur adjoint de Monty Williams, l'entraîneur des Suns de Phoenix[20].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Saison régulière[modifier | modifier le code]

Saison Équipe Matchs Titul. Min./m % Tir % 3pts % LF Rbds/m. Pass/m. Int/m. Ctr/m. Pts/m.
2005-2006 Portland 79 4 20.2 44.2 26.3 80.0 2.0 2.8 0.5 0.0 6.7
2006-2007 Portland 79 79 33.6 45.4 35.0 87.1 2.6 5.3 1.1 0.1 12.0
2007-2008 Portland 82 16 27.2 43.1 34.2 86.7 2.9 3.8 0.7 0.0 9.9
2008-2009 Indiana 82 53 33.1 45.3 35.3 85.2 3.4 4.1 1.1 0.2 13.1
2009-2010 Toronto 82 43 27.4 48.1 41.2 84.2 2.7 5.0 0.7 0.1 11.4
2010-2011 Toronto 13 13 26.7 39.3 16.7 87.0 3.2 4.5 1.1 0.0 10.8
New Orleans 70 2 19.6 41.2 34.5 84.5 1.9 2.6 0.6 0.1 8.5
2011-2012 New Orleans 45 39 34.0 45.6 34.8 87.2 3.9 6.3 0.7 0.2 15.6
2012-2013 Golden State 79 4 29.7 45.2 40.4 84.3 3.1 5.5 0.8 0.1 12.9
2013-2014 Cleveland 80 31 28.2 41.0 34.1 83.9 2.8 4.1 0.7 0.3 9.5
2014-2015 Brooklyn 80 27 28.0 43.9 26.7 88.1 3.1 4.7 0.9 0.2 12.0
2015-2016 Brooklyn 32 32 32.1 39.1 30.4 89.3 4.3 7.4 1.1 0.2 12.8
2016-2017 New Orleans 2 0 16.5 66.7 0.0 100 0.0 2.5 1.0 0.0 3.0
2017-2018 New York 62 56 25.0 42.7 29.1 84.0 3.1 5.6 0.6 0.1 7.5
Carrière 867 399 27.8 44.0 34.3 85.5 2.9 4.6 0.8 0.1 10.8

Playoffs[modifier | modifier le code]

Saison Équipe Matchs Titul. Min./m % Tir % 3pts % LF Rbds/m. Pass/m. Int/m. Ctr/m. Pts/m.
2011 New Orleans 6 0 18.5 35.3 0.0 68.8 2.5 2.2 0.2 0.2 5.8
2013 Golden State 12 4 35.5 50.6 29.2 89.6 4.4 4.7 0.9 0.3 17.2
2015 Brooklyn 6 0 25.5 51.9 33.3 100 4.2 4.5 1.2 0.2 12.3
Carrière 24 4 28.8 48.8 27.3 87.0 3.9 4.0 0.8 0.3 13.1

Records sur une rencontre en NBA[modifier | modifier le code]

Les records personnels de Jarrett Jack, officiellement recensés par la NBA sont les suivants[21] :

Type de statistique Saison régulière Playoffs
Record Adversaire Date Record Adversaire Date
Points 35 Raptors de Toronto 26 @ Nuggets de Denver
Paniers marqués 13 5 fois 10 2 fois
Paniers tentés 30 Raptors de Toronto 16 3 fois
Paniers à 3 points réussis 5 @ Timberwolves du Minnesota 2 4 fois
Paniers à 3 points tentés 8 @ Pistons de Détroit 5 2 fois
Lancers francs réussis 13 @ Bobcats de Charlotte 9 Nuggets de Denver
Lancers francs tentés 16 @ Bobcats de Charlotte 10 Nuggets de Denver
Rebonds offensifs 3 6 fois 2 4 fois
Rebonds défensifs 10 Warriors de Golden State 7 2 fois
Rebonds totaux 10 2 fois 8 @ Nuggets de Denver
Passes décisives 14 2 fois 10 @ Nuggets de Denver
Interceptions 5 @ Bobcats de Charlotte 3 Hawks d'Atlanta
Contres 3 3 fois 1 6 fois
Balles perdues 8 @ Kings de Sacramento 7 Nuggets de Denver
Minutes jouées 52 Raptors de Toronto 43 @ Nuggets de Denver

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en-US) Brett Pollakoff, « Jarrett Jack, 10-year NBA veteran, graduates from Georgia Tech », sur ProBasketballTalk | NBC Sports, (consulté le )
  2. (en) « Pacers announce two trades; acquire seven players », sur Indiana Pacers (consulté le )
  3. (en) « Raptors Sign Jack To Offer Sheet », sur Toronto Raptors (consulté le )
  4. (en) « Charlotte Hornets News Headlines », Charlotte Hornets,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. « Info Basket USA : Jarrett Jack (Hornets) impliqué dans l’échange de Dorell Wright aux Sixers », sur Basket USA,
  6. « Jarrett Jack terrasse les Spurs en prolongation », sur Basket USA (consulté le )
  7. « Knicks' J.R. Smith wins Kia Sixth Man Award | NBA.com », sur web.archive.org, (consulté le )
  8. « Jarrett Jack va s’engager quatre ans avec les Cleveland Cavaliers », sur Eurosport, (consulté le )
  9. Dimitri Kucharczyk, « Pour s’offrir LeBron James, Cleveland fait de la place en envoyant Jarrett Jack à Brooklyn », sur basketusa.com,
  10. « Jarrett Jack, le dur au mal », sur Basket USA (consulté le )
  11. (en) « Nets waive PG Jack after attempts to trade him », sur ESPN.com, (consulté le )
  12. « Un contrat de 10 jours pour Jarrett Jack à La Nouvelle-Orléans », sur Basket USA (consulté le )
  13. « Jarrett Jack blessé 4 à 6 semaines, le sort s'acharne sur lui... », sur BasketSession.com - Le meilleur de la NBA : news, rumeurs, vidéos, analyses, (consulté le )
  14. InsideBasket, « Jarrett Jack aux Knicks », sur Inside Basket (consulté le )
  15. « En triple-double, Jarrett Jack craque au mauvais moment », sur Basket Infos (consulté le )
  16. (en-US) « Sioux Falls Skyforce Acquire NBA Veteran Jarrett Jack », sur NBA G League (consulté le )
  17. « Le pauvre Jarrett Jack se déchire les ligaments du genou pour son premier match en G-League… », sur Basket USA (consulté le )
  18. « Jarrett Jack tente à nouveau un retour par la G-League », sur Basket USA (consulté le )
  19. « Jarrett Jack rejoint l’Ignite team », sur Basket Infos (consulté le )
  20. Jonathan Demay, « Jarrett Jack rejoint le staff de Monty Williams à Phoenix », Basket USA,
  21. (en) « Jarrett Jack : Career Stats and Totals », sur nba.com (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :