Lotus 102D

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Lotus 102D
Lotus 102D
La Lotus 102D exposée au BBRO Shizuoka Nostalgic Car Festival 2007
Présentation
Équipe Team Lotus
Constructeur Drapeau du Royaume-Uni Lotus Cars
Année du modèle 1992
Concepteurs Enrique Scalabroni
Frank Coppuck
Spécifications techniques
Châssis Monocoque moulée en fibre de carbone
Suspension avant Poussoirs, amortisseurs Lotus / OMZ
Suspension arrière Poussoirs, amortisseurs Lotus / OMZ
Nom du moteur Ford Cosworth HBD
700 ch à 13 000 tr/min
Cylindrée 3 494 cm³
Configuration V8 à 75°
Position du moteur centrale-arrière
Boîte de vitesses Transversale semi-automatique
Nombre de rapports 6 + marche arrière
Système de freinage Disques Hitco et étriers Brembo
Poids 535 kg
Dimensions Empattement : 2950 mm
Voie avant : 1800 mm
Voie arrière : 1650 mm
Carburant BP
Pneumatiques Goodyear
Histoire en compétition
Pilotes 11. Drapeau de la Finlande Mika Häkkinen
12. Drapeau du Royaume-Uni Johnny Herbert
Début Grand Prix automobile d'Afrique du Sud 1992
CoursesVictoiresPoleMeilleur tour
5000
Championnat constructeur 5e
Championnat pilote Mika Häkkinen : 8e
Johnny Herbert : 15e

Chronologie des modèles (1992)

La Lotus 102D est la monoplace de Formule 1 engagée par l'écurie Team Lotus en Championnat du monde de Formule 1 1992. Evolution de la Lotus 102B mais dotée d'un moteur Cosworth au lieu d'un Judd, elle participe à cinq courses en début de saison avant d'être remplacée par la Lotus 107.

Historique[modifier | modifier le code]

Pour 1992, Lotus envisage d'engager une nouvelle évolution de la 102 dotée d'un moteur Isuzu V12, mais cette version 102C ne sera jamais produite. Faute d'importants moyens financiers, la conception de la Lotus 107 est repoussée également et Lotus s'engage finalement avec une ultime évolution de la 102, le modèle 102D, qui est motorisé par un Ford-Cosworth. Il s'agit du troisième changement de moteur en trois ans (Lamborghini V12 en 1990, Judd V8 en 1991 puis Cosworth en 1992, sans compter l'essai d'un bloc Isuzu fin 1991).

Confiée aux mêmes pilotes que la saison précédente (Mika Häkkinen et Johnny Herbert, désormais titulaire à temps plein), la Lotus 102D est engagée pour les cinq premières courses de la saison 1992.

Lors du Grand Prix d'ouverture, en Afrique du Sud, Johnny Herbert, qualifié en onzième position, inscrit le premier point de son équipe en se classant sixième de la course. Au Grand Prix suivant, Häkkinen, bien que parti du fond de la grille, se classe également sixième, juste devant son coéquipier, et inscrit le second et dernier point de la Lotus 102D.

Après une non-qualification d'Häkkinen à Imola, où Herbert dispose d'une Lotus 107, la 102D est définitivement remplacée. À l'issue de la saison, Lotus se classe cinquième du championnat du monde avec un total de treize points, dont onze sont inscrits avec la Lotus 107.

Résultats détaillés en championnat du monde[modifier | modifier le code]

Saison Écurie Motorisation Pneus Pilotes 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 Points inscrits Classement
1992 Team Lotus Ford Cosworth HBD G RSA MEX BRÉ ESP SMR MON CAN FRA GBR ALL HON BEL ITA POR JAP AUS 13* 5e
Mika Häkkinen 9 6 10 Abd. Nq.
Johnny Herbert 6 7 Abd. Abd. Abd.

Légende : ici

  • * 11 points marqués avec la Lotus 107