Minardi M191B

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Minardi M191B
Minardi M191L
Minardi M191B
La Minardi M191B et son moteur Lamborghini en exposition au musée Lamborghini
Présentation
Équipe Drapeau : Italie Minardi F1 Team
Constructeur Scuderia Minardi
Année du modèle 1992
Concepteurs Aldo Costa
René Hilhorst
Spécifications techniques
Châssis Monocoque en fibre de carbone
Suspension avant Poussoirs, amortisseurs Koni
Suspension arrière Poussoirs, amortisseurs Koni
Nom du moteur Lamborghini 3512
Cylindrée 3 493 cm³
700 ch à 13 800 tr/min
Configuration 12 cylindres en V à 80°
Position du moteur Arrière longitudinale
Boîte de vitesses Minardi semi-automatique
Nombre de rapports 6 + marche arrière
Système de freinage Freins à disque Carbone Industrie, étriers Brembo
Poids 505 kg
Dimensions Empattement : 2 990 mm
Voie avant : 1 800 mm
Voie arrière : 1 640 mm
Carburant Agip
Pneumatiques Goodyear
Histoire en compétition
Pilotes 23. Drapeau : Brésil Christian Fittipaldi
24. Drapeau : Italie Gianni Morbidelli
Début Grand Prix automobile d'Afrique du Sud 1992
CoursesVictoiresPoleMeilleur tour
4000
Championnat constructeur 12e avec 1 point

Chronologie des modèles (1992)

La Minardi M191B, renommée ensuite Minardi M191L, est la monoplace de Formule 1 engagée par la Scuderia Minardi dans le cadre des quatre premiers Grands Prix du championnat du monde de Formule 1 1992. Elle est pilotée par le Brésilien Christian Fittipaldi, champion de Formule 3000 en 1991, qui fait ses débuts en Formule 1, et l'Italien Gianni Morbidelli, présent au sein de l'écurie italienne depuis 1990. Le pilote essayeur est l'Italien Fabrizio Barbazza.

La 191B, légère évolution de la Minardi M191 de 1991, s'en distingue par son moteur V12 Lamborghini qui remplace le bloc Ferrari, pourtant plus puissant de dix chevaux. Au Grand Prix d'Espagne, elle est renommée Minardi M191L, pour Lamborghini. La M191B est une monoplace de transition en attendant la mise au point de la Minardi M192, engagée à partir de la cinquième manche du championnat, à Saint-Marin.

Historique[modifier | modifier le code]

Pour le premier Grand Prix de la saison, en Afrique du Sud, Morbidelli et Fittipaldi se qualifient en dix-neuvième et vingtième positions, les deux pilotes n'ayant que cinq millièmes de seconde d'écart. Le lendemain, alors qu'un problème électrique met fin à la course du Brésilien au quarante-troisième tour, son équipier abandonne douze boucles plus loin en raison d'une panne de son moteur Lamborghini[1],[2].

Au Grand Prix du Mexique, Fittipaldi, auteur du dix-neuvième temps des qualifications, part en tête-à-queue au bout de deux tours, à l'instar de Morbidelli, au vingt-neuvième tour, alors qu'il occupait la vingt-et-unième place sur la grille de départ[3],[4].

Lors de la manche suivante, au Brésil, le Brésilien, vingtième qualifié, abandonne à cause d'une rupture de sa boîte de vitesses au cinquante-quatrième tour tandis que l'Italien, élancé de la vingt-troisième position, profite des nombreux abandons en course pour franchir la ligne d'arrivée à la septième place, à un tour du vainqueur Nigel Mansell[5],[6].

Au Grand Prix d'Espagne, alors que la monoplace est rebaptisée Minardi M191L, Fittipaldi et Morbidelli se qualifient vingt-deuxième et vingt-cinquième. En course, alors que l'Italien abandonne à cause de la mauvaise tenue de route de sa voiture, son équipier termine pour la première fois un Grand Prix de Formule 1, onzième à quatre tours de Mansell[7],[8].

La M191L est remplacée par la Minardi M192 dès la manche suivante, à Saint-Marin.

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Photo du cockpit de la Minardi M191B, avec le volant et le harnais de sécurité
Cockpit de la Minardi M191B, exposée au musée Lamborghini.
Résultats détaillés de la Minardi M191B en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneumatiques Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16
1992 Minardi F1 Team Lamborghini 3512 V12 Goodyear RSA MEX BRÉ ESP SMR MON CAN FRA GBR ALL HON BEL ITA POR JAP AUS 1* 12e
Christian Fittipaldi Abd Abd Abd 11e
Gianni Morbidelli Abd Abd 7e Abd

Légende : ici

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Qualifications du Grand Prix d'Afrique du Sud 1992 », sur statsf1.com (consulté le 19 août 2015)
  2. « Classement du Grand Prix d'Afrique du Sud 1992 », sur statsf1.com (consulté le 19 août 2015)
  3. « Qualifications du Grand Prix du Mexique 1992 », sur statsf1.com (consulté le 19 août 2015)
  4. « Classement du Grand Prix du Mexique 1992 », sur statsf1.com (consulté le 19 août 2015)
  5. « Qualifications du Grand Prix du Brésil 1992 », sur statsf1.com (consulté le 19 août 2015)
  6. « Classement du Grand Prix du Brésil 1992 », sur statsf1.com (consulté le 19 août 2015)
  7. « Qualifications du Grand Prix d'Espagne 1992 », sur statsf1.com (consulté le 19 août 2015)
  8. « Classement du Grand Prix d'Espagne 1992 », sur statsf1.com (consulté le 19 août 2015)

Sur les autres projets Wikimedia :