Liste de pilotes et navigants de l'Aéropostale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'histoire de l'Aéropostale fut une « aventure fabuleuse »[1], jugée au départ comme « irréalisable », comme en témoigne la plaque commémorative fixée au 79, avenue Marceau, à Paris, là même où Pierre-Georges Latécoère créa la « Poste aérienne transcontinentale » :

J'ai refait tous mes calculs
Notre idée est irréalisable
Il ne nous reste qu'une chose à faire
La réaliser.
P.G. Latécoère[2]

Mais cette aventure n'a pas été l'œuvre d'une seule personne : de nombreux pilotes et navigants ont contribué à sa réalisation :

Article général Pour un article plus général, voir Compagnie générale aéropostale.
Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

A[modifier | modifier le code]

Nom Naissance Décès Pays d’origine
Abgral[Qui ?][réf. nécessaire]
Vicente Almandos Almonacid[3] Province de La Rioja (Argentine), 1882 Buenos Aires, 1953 Drapeau de l'Argentine Argentine
Pierre Andrault[4] - Pilote Mougon, 1906 Buenos Aires, 1984 Drapeau de la France France
Léon Antoine[3] Calais (Pas-de-Calais), 1902[5] 1993 Drapeau de la France France
Jean Arcante[réf. nécessaire]
Emmanuel Arin 1904 Toulouse-Montaudran, 1948 Drapeau de la France France
Bernard Artigau[réf. nécessaire] ou Bernard Pierre 1894 1968 Drapeau de la France France
Léopold Aubry Bart (Doubs), 1898 Détroit de Gibraltar, 1930 Drapeau de la France France
Nom Naissance Décès Pays d’origine

B[modifier | modifier le code]

C[modifier | modifier le code]

D[modifier | modifier le code]

E[modifier | modifier le code]

F[modifier | modifier le code]

G[modifier | modifier le code]

H[modifier | modifier le code]

J[modifier | modifier le code]

K[modifier | modifier le code]

L[modifier | modifier le code]

M[modifier | modifier le code]

N[modifier | modifier le code]

P[modifier | modifier le code]

R[modifier | modifier le code]

S[modifier | modifier le code]

T[modifier | modifier le code]

V[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jacques Le Groignec, Jean Mermoz : l'archange, Nouvelles Editions Latines, , 174 p. (ISBN 2723320332, lire en ligne)
  • Jacques Noetinger, Non à l'oubli ! : L'incroyable aventure française dans le ciel, Nouvelles Editions Latines, (ISBN 9782723320306, lire en ligne)
  • Raymond Vanier, édition établie par François Bordes, Raymond Vanier, journal d'un pilote de guerre (1914-1918), Carbonne, Nouvelles Éditions Loubatières, , 256 p. (ISBN 978-286266751-5)
  • Raymond Vanier, Tout pour la Ligne, Portet-sur-Garonne, Nouvelles Éditions Loubatières, , 288 p. (ISBN 978-286266499-6)
  • Gaston Vedel, le pilote oublié : bibliographie d'un pilote oublié de l'aéropostal, résistant de la seconde guerre mondiale, spectateur de la guerre civile espagnole, et homme de confiance de l'empereur d'Ethiopie.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Le Groignec 2002, p. 45
  2. Le Groignec 2002, p. 46
  3. a et b Le Groignec 2002
  4. Biographie, sur x-recherche.com (consulté le 3 janvier 2010)
  5. ( langue non reconnue : portuguais) « Passeport »
  6. a et b Jacques Noetinger 2001, p. 51
  7. Jean Pierre Penette et Christine Pénette Lohau, Le livre d'or de l'aviation Malgache, Madagascar, Jean Pierre Pénette et Christine Pénette Lohau Distribution, Librairie lecture & loisirs, (ISBN 978-2-952-36460-7), p. 66
  8. a et b Le Groignec 2002, p. 59
  9. Le Groignec 2002, p. 66
  10. Le Groignec 2002, p. 65