Jean-Baptiste Morraglia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Officier général francais 2 etoiles.svg Jean-Baptiste Morraglia
Naissance
8e arrondissement de Paris
Décès (à 75 ans)
Port-d'Envaux (Charente-Maritime)
Origine Drapeau de la France France
Arme French-roundel.svg Armée de l'air
Grade Général de brigade
Années de service 1911-1946
Commandement Région B des Forces françaises de l'intérieur
Conflits Première Guerre mondiale
Seconde Guerre mondiale
Distinctions Grand croix de la Légion d'honneur

Jean-Baptiste Morraglia, né le dans le 8e arrondissement de Paris[1] et mort le à Port-d'Envaux (Charente-Maritime), est un général français qui s'illustra dans la Résistance au sein des Forces françaises de l'intérieur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un couple de domestiques, il est incorporé dans l'armée en 1911. Pilote de bombardier durant la Première Guerre mondiale dans l’escadrille Br 120 commandé par le lieutenant Henri Lemaître – un des premiers pilotes des Lignes Aériennes Latécoère en 1919 –, il est nommé lieutenant en 1918. Il rejoint Pierre-Georges Latécoère en 1919 et devient chef de l’aéroplace d’Alicante (Espagne).

Sa carrière au sein des Lignes Aériennes Latécoère, puis de la CGEA, est relativement courte, puisqu'il aurait quitté la compagnie en 1920 pour revenir au sein de l'armée. En 1939, il est colonel et commande le groupe de bombardement no 15. À la Libération de la France, Jean Morraglia est général de brigade des FFI de la Gironde, puis général de brigade aérienne, avant de rejoindre la réserve.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives de Paris, état-civil numérisé du 8e arrondissement de Paris, registre des naissances de l'année 1890, acte No 775 portant mention marginale du décès (vue 12/16 de la numérisation).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]