Alexandre Pichodou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alexandre Pichodou
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Alexandre Pichodou, né le à Plouigneau (Finistère), est un pilote français disparu en mer (Atlantique Sud) avec l'équipage de la "Croix du Sud" le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Il s'engage dans l'aviation maritime pour 5 ans en qualité de pilote d'hydravion. Il passe sans interruption du service militaire aux différentes compagnies aériennes : Air Orient, puis Air France[1]. Il est ensuite affecté au réseau méditerranéen : Marignane, Beyrouth, Marignane-Tunis, puis en dernier lieu au secteur Atlantique Sud.

Il était décoré de la médaille d'argent de l’Aéro-club, de la croix de la Légion d'honneur.

Il avait à son actif 461 heures vol comme militaire, 6 430 heures de vol comme pilote civil. Il devint millionnaire le . Il traversa 38 fois l'Atlantique Sud.

Il disparut en mer le 7 décembre 1936, après douze années de service, à bord de l'hydravion La Croix du Sud. L'équipage était composé de Jean Mermoz, chef de bord ; Alexandre Pichodou, pilote ; Henri Ézan, navigateur ; Edgar Cruveilher, radio et Jean Lavidalie, mécanicien. Un hommage national leur est rendu, le , à l'Hôtel national des Invalides[2], avec citation à l'ordre de la Nation.

Il était considéré comme un professionnel hors pair, totalisant 6 477 heures de vol.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les Archives nationales conservent un carnet de vol de la période où il était pilote pour Air France, sous la cote 20160286/141 (voir les reproductions dans la salle des inventaires virtuelle).
  2. « L'émouvante cérémonie à la mémoire de Mermoz et de ses compagnons », Le Figaro, no 366,‎ , p. 1 (lire en ligne)

Sources[modifier | modifier le code]

  • Jean Mermoz, Mes Vols, p. 209, Flammarion, 1937
  • Archives de Christophe Meynard