Liste des évêques d'Orange

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le catholicisme image illustrant une chronologie ou une date
Cet article est une ébauche concernant le catholicisme et une chronologie ou une date.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Article général Pour un article plus général, voir Ancien diocèse d'Orange.

Cet article donne le Liste des évêques du diocèse d'Orange dans l'ordre chronologique.

Les premiers évêques d'Orange connus par des textes[modifier | modifier le code]

Le premier évêque d'Orange certain est représenté au concile d'Arles de 314. Ceux qui précèdent ont été inventés par dom Polycarpe de la Rivière, prieur de la Chartreuse de Sainte-Croix-en-Jarez. Ils sont ce que E. Duprat a appelé « évêques polycarpiques ». Les premiers évêques donnés dans la Gallia Christiana, la Gallia Christiana Novissima et l'Essai historique sur les évêques du diocèse d'Orange doivent être considérés comme suspects car tous issus des listes faites par Polycarpe de la Rivière qui n'a pas hésité à créer des évêques en interprétant les rares textes disponibles pour ces époques lointaines.

Les évêques connus par des écrits d'après Louis Duchesne :

  • 314 : ?, connu par le prêtre Faustinus le représentant.
  • 381 : Constantius, présent au concile d'Aquilée en 381, et au concile de Milan en 390.
  • 441 : Iustus, présent au concile d'Orange en 441, de Vaison en 442, dans les lettres arlésiennes 449, 450, 451. Cité dans la vie de saint Eutrope.
  • 463 : Eutropius dont on connaît la vie rédigée par son successeur
  • Verus, successeur d'Eutropius.
  • 517 : Florentius, présent au concile d'Epaone, et au concile d'Arles de 524.
  • 527 : Vindemialis, présent aux conciles de 527, 529, 533, au concile d'Orléans de 541, représenté au concile de 549.
  • 552 : Matthaeus, présent au concile de Paris de 552, et de 554.
  • 584 : Trapidius, présent au concile de Valence de 584, et celui de Mâcon en 585.
  • 788 : Salicus, signe au faux concile de Narbonne.

Puis aucune information avant la réunion des deux évêchés d'Orange et de Saint-Paul-Trois-Châteaux.

Liste[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Joseph-Antoine Bastet, page 69
  2. É. Baratier, G. Duby et E. Hildelsheimer, Atlas historique de Provence, Paris, 1969.
  3. É. Baratier, G. Duby et E. Hildelsheimer, ibidem.
  4. Joseph-Antoine Bastet, page 169
  5. Joseph-Antoine Bastet, page 170

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • LGE, tome XXV, p. 470
  • ANNUAIRE HISTORIQUE 1845 (ANNÉE 1846), p. 67-70
  • TRÉSOR DE CHRONOLOGIE (TC), p. 1459-1460
  • Joseph-Antoine Bastet, Essai historique sur les évêques du diocèse d'Orange, Orange 1837 (lire en ligne)
  • Louis Duchesne, Fastes épiscopaux de l'ancienne Gaule, tome 1, Provinces du Sud-Est, p. 265, Albert Fontemoing éditeur, Paris, 1907 (lire en ligne)
  • Jean-Rémy Palanque, Les évêchés provençaux à l'époque romaine, p. 105-143, dans Provence historique, tome 1, fascicule 3, 1951 (lire en ligne)

Article connexe[modifier | modifier le code]