Lesgor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lesgor
Aquarelle de l'église fortifiée de Lesgor.
Aquarelle de l'église fortifiée de Lesgor.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Landes
Arrondissement Arrondissement de Dax
Canton Pays morcenais tarusate
Intercommunalité Communauté de communes du Pays Tarusate
Maire
Mandat
Patrick Postis
2014-2020
Code postal 40400
Code commune 40151
Démographie
Population
municipale
440 hab. (2014)
Densité 16 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 51′ 12″ nord, 0° 54′ 00″ ouest
Altitude Min. 17 m
Max. 75 m
Superficie 28,19 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Landes

Voir sur la carte administrative des Landes
City locator 14.svg
Lesgor

Géolocalisation sur la carte : Landes

Voir sur la carte topographique des Landes
City locator 14.svg
Lesgor

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Lesgor

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Lesgor
Liens
Site web www.lesgor.fr

Lesgor est une commune française située dans le département des Landes en région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Commune située dans les Landes de Gascogne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2008 en cours Patrick Postis DVD[1] Directeur Fédération MFR
mars 2001 2008 Jean-Marie Puyo    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans.

Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[3],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 440 habitants, en augmentation de 19,89 % par rapport à 2009 (Landes : 5,28 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
377 385 388 399 435 413 443 456 444
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
470 474 480 459 522 510 528 539 527
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
538 580 568 557 513 467 440 377 366
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
335 326 287 247 268 261 354 367 440
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église[modifier | modifier le code]

Église Saint-Pierre de Lesgor, construite au XIIe siècle. Au XIVe, durant la guerre de Cent Ans, les Anglais font fortifier l'église. En 1453, l'Aquitaine redevient territoire du royaume de France. Dans la deuxième moitié du XVe siècle, à la fin de la guerre de Cent Ans, des fenêtres de style gothique sont ouvertes pour faire entrer la lumière.

À partir de 1561, les guerres de religion font rage ; en 1569, le bourg de Lesgor est attaqué et brûlé par les protestants de Montgomery.

Au XVIIe siècle, d'imposants contreforts sont construits pour soutenir le chevet. L'aménagement de l'autel et la pose de cloches datent du XIXe siècle. Au XXe siècle, des rénovations sont réalisées à l'intérieur de l'église (plafond en bois par exemple). En 1970, l'église est inscrite aux Monuments historiques. Au XXIe siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à saint Pierre) est libre et gratuite depuis la place du village.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Manu le "Attilio Lombardo espagnol" (con la bigote) :

  • vainqueur du tournoi international de tennis de Lesgor au terme d'une finale 100 % ibérique face Nelson. Aucune image de cette finale n'est disponible, mais l'ampleur de cette victoire s'entend jusqu’à Saint-Paul-lès-Dax certains vendredi soirs.
  • Vainqueur de l'unique manche du Rallye WRC de Lesgor au volant d'une Renault LAGUNA menée tambour battant et récompensé de la Sapinette d'or par le maire.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]