Le Vœu de Louis XIII

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le Vœu de Louis XIII
Le Voeu de Louis XIII.jpg
Artiste
Date
1824
Type
Peinture religieuse
Technique
Dimensions (H × L)
424 × 263 cm
Mouvement
Localisation
Protection

Le Vœu de Louis XIII est un tableau peint en 1824 par Jean-Auguste-Dominique Ingres alors que ce dernier est à Florence.

Historique[modifier | modifier le code]

Commandé par le ministère de l'Intérieur en 1820 pour la ville de Montauban[1]. L'œuvre rencontra un vif succès au Salon de 1824, et plus tard la critique fit d'Ingres le principal représentant de l'école classique opposée au romantisme, représenté lors de ce salon par les Massacres de Scio de Delacroix[2]. Elle marque le grand retour d'Ingres sur la scène artistique parisienne, après des années d'expatriation à Rome, sa dévotion envers Raphaël qui influence son œuvre[3] et de l'abandon de ses audaces stylistiques considérées comme outrancières et bizarres par la critique, et lui valut d'être récompensé de la Légion d'honneur par le roi Charles X[2]. Le tableau est accroché à la cathédrale Notre-Dame-de-l'Assomption de Montauban.

Interprétation gravée[modifier | modifier le code]

Le tableau a été interprété au burin par le graveur italien Luigi Calamatta, un proche d'Ingres. Douze ans ont été nécessaires à la réalisation de cette planche, dont le département des estampes et de la photographie de la Bibliothèque nationale de France conserve les tirages d'état. La qualité de l'interprétation fut saluée par la critique[4] et valu à Calamatta l'étoile de la Légion d'Honneur.

Copie[modifier | modifier le code]

En 1826, Charles X en a commandé une copie à Julie Duvidal de Montferrier pour la ville de Lons-le-Saunier. Ce tableau, qui diffère de l'original par une composition adaptée à un format horizontal, a été retrouvé dans un grenier de l'ancien hôtel-Dieu de cette ville en 2015[5].

Expositions[modifier | modifier le code]

Installé dans le transept nord de la cathédrale, le lourd tableau a été 5 fois transporté et exposé à Paris :

  • Salon de 1824
  • 1855 pour l'Exposition Universelle
  • 1867 année de la mort d'Ingres
  • 1967 pour le centenaire de la mort d'Ingres
  • 2006, Le Louvre, 24 février/15 mai 2006, exposition Ingres[6]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Robert Rosenblum 1986, p. 126
  2. a et b Daniel Ternois 1980, p. 70
  3. Jean Pierre Cuzin, Dimitri Salmon, Ingres, Mengès, , p. 68.
  4. Gustave Planche, « Le vœu de Louis XIII - MM. Ingres et Calamatta », La revue des deux mondes,‎ , p. 94-104 (lire en ligne)
  5. Didier Rykner, « Exclusif : une copie d’Ingres par Duvidal de Montferrier retrouvée à Lons-le-Saunier », La Tribune de l'art, 23 avril 2015.
  6. Article sur le site du journal La Dépèche.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]