Portrait d'homme à la boucle d'oreille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Portrait d'homme à la boucle d'oreille
Portrait homme boucle d'oreille Ingres 1804.jpg
Artiste
Date
Technique
Dimensions (H × L)
43,5 × 37,5 cm
Localisation
Numéro d’inventaire
MI 74.4.1

Le portrait d'homme à la boucle d'oreille (titre alternatif portrait de jeune homme), est un tableau peint par Jean-Auguste-Dominique Ingres, en 1804 dont le modèle est anonyme. Georges Wildenstein le rapproche des mentions « ami de Mesplet » et « Jeune sculpteur » qui figurent dans les cahiers IX et X où Ingres répertoriait ses œuvres. Lapauze se pose la question qu'il s'agisse d'un autoportrait du peintre, sur la base de l'inscription Moi, Ingres pinxit 1804 qui figure sur la toile. Mais cette identification est généralement rejetée, notamment à cause des différences avec l'Autoportrait à vingt-quatre ans du musée Condé[1]. Georges Vigne note que le jeune homme, probablement âgé de moins de vingt ans, ne partage aucun trait de ressemblance avec Ingres, qui n'avait pas les lèvres charnues, les cheveux bouclés et dont aucun témoins ne l'a vu porter de boucle d'oreille[2]. Le tableau fait partie des collections du musée Ingres de Montauban (inventaire MI 74.4.1).

Provenance[modifier | modifier le code]

Le tableau appartient aux collections du peintre Gustave Ricard jusqu'à sa mort en 1873, date de sa vente à Albert Goupil. À la mort de ce dernier, il est vendu au banquier Hippolyte Adam, et à sa mort, est la propriété de son épouse jusqu'en 1911. Il appartient ensuite à Mme René Lisle jusqu'en 1921, où il passe dans la collection de Dominique Hermant, qui en fait don au musée Ingres de Montauban en 1974[3] sous les références des catalogues : Wildenstein 1954, no 19 (40 - 41), Ternois-Camesasca 1968-1984, no 17, Ternois 1980, no 18.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pomarède 2006, p. 131
  2. Vigne 2007, p. 28
  3. Pomarède 2006, p. 129.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Henry Lapauze, Ingres, sa vie et son œuvre (1780-1867) : D'après des documents inédits, Imprimerie Georges Petit, (notice BnF no FRBNF30738139, lire en ligne), chap. II (« Dans l'atelier de David, le grand prix de Rome, premiers travaux (1797-1806) »), p. 46
  • Georges Vigne, Ingres : autour des peintures du musée de Montauban, Montauban, Musée Ingres, (ISBN 2901405541)

Liens externes[modifier | modifier le code]