Madame Marcotte de Sainte-Marie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Madame Marcotte de Sainte-Marie
Ingres Madame Marie Marcotte.jpg
Artiste
Date
Technique
Dimensions (H × L)
93 × 74 cm
Localisation
Numéro d’inventaire
R.F. 2398Voir et modifier les données sur Wikidata

Madame Marcotte de Sainte-Marie est un tableau peint en 1826 par Jean-Auguste-Dominique Ingres, qui représente Suzanne Clarisse de Salvaing de Boissieu, épouse de Marie Marcotte de Sainte-Marie. C'est un des premiers portraits, et un des rares portraits de femme, peints par l'artiste durant cette période, à Paris après son retour de Rome. Le portrait fit l'objet d'études dessinées conservées à Montauban et au Louvre pour arrêter la pose du modèle. Il fait partie des collections de peintures françaises du musée du Louvre.

Provenance[modifier | modifier le code]

Après sa réalisation, l'œuvre appartint au modèle jusqu'à sa mort, et, en 1862, est légué à son fils Henri Marcotte de Sainte-Marie. Le tableau passa ensuite à ses enfants en 1916. Il est acquis en 1923 par le musée du Louvre par l'intermédiaire du collectionneur d'art David David-Weill[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pomarède 2006, p. 268.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

« Madame Marcotte de Sainte-Marie », notice no 000PE001520, base Joconde, ministère français de la Culture