Le Chasseur et la Reine des glaces

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Chasseur et la Reine des glaces
Titre québécois Le Chasseur : La Guerre hivernale
Titre original The Huntsman: Winter's War
Réalisation Cédric Nicolas-Troyan
Scénario Craig Mazin
Evan Spiliotopoulos
Acteurs principaux
Sociétés de production Roth Films
Prime Focus World
Universal Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre dark fantasy
Durée 114 minutes
Sortie 2016

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Chasseur et la Reine des glaces[1] ou Le Chasseur : La Guerre hivernale au Québec (The Huntsman: Winter's War) est un film américain réalisé par Cédric Nicolas-Troyan, sorti en 2016. C'est une préquelle et une suite du film Blanche-Neige et le Chasseur, réalisé par Rupert Sanders, sorti en 2012.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Il y a fort longtemps, bien avant qu’elle ne tombe sous l’épée de Blanche-Neige, la Reine Ravenna, la méchante belle-mère de Blanche-Neige, avait dû assister, sans mot dire, à la trahison amoureuse qui avait contraint sa sœur Freya, la Reine de Glaces, à quitter leur royaume, le cœur brisé. Celle que l’on appelait Freya, la jeune reine des glaces, à cause de son habilité à geler n’importe quel adversaire, s’employa alors à lever une armée de guerriers impitoyables, au fond d’un palais glacé.

Mais au sein même de ses rangs, Eric, le Chasseur, et Sara allaient subir son impitoyable courroux pour avoir enfreint l’interdit : tomber amoureux.

Plus tard, à l’annonce de la défaite de sa sœur, Freya envoie ses guerriers récupérer le miroir dont elle est la seule à pouvoir catalyser les sombres facultés. Des tréfonds dorés de la psyché, elle réussit à ressusciter la méchante Reine Ravenna. Les deux sœurs vont alors retourner leur puissance maléfique, décuplée par la rage, sur le royaume enchanté.

Leur armée s’avèrera désormais invincible, à moins que les deux proscrits qui avaient jadis trahi la règle d’or, subissant l’exil et la séparation, ne parviennent à se retrouver.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Source et légende : version française (VF) sur le site d’AlterEgo (la société de doublage[2]) et sur AlloDoublage[3] ; version québécoise (VQ) sur Doublage.qc.ca[4]

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

Fin 2012, peu de temps après la sortie de Blanche-Neige et le Chasseur, il est annoncé que Kristen Stewart reprendra le rôle de Blanche-Neige dans une suite[5]. En 2014, les noms des réalisateurs Frank Darabont, Gavin O'Connor et Andrès Muschietti sont évoqués[6]. Peu de temps après, le nom de Frank Darabont revient avec insistance alors que le projet évolue en spin-off centré sur le personnage du Chasseur incarné par Chris Hemsworth dans le premier film[7].

En janvier 2015, il est révélé que Frank Darabont a finalement quitté le poste de réalisateur pour « divergences artistiques »[8]. Il est rapidement remplacé par le Français Cédric Nicolas-Troyan, qui avait officié comme réalisateur de la seconde équipe et aux effets spéciaux de Blanche-Neige et le Chasseur[9].

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

En janvier 2015, il est révélé qu'Emily Blunt est en négociation pour tenir le rôle de l'antagoniste principale[8]. En février 2015, Jessica Chastain rejoint la distribution[10].

Finalement, seuls quatre acteurs du premier film reprennent leurs rôles respectifs : Charlize Theron dans le rôle de la méchante reine Ravenna ; Chris Hemsworth dans le rôle d'Éric le chasseur ; Nick Frost dans le rôle du nain Nion, le seul qu'on retrouve parmi les sept nains qui ont aidé Blanche-Neige et le chasseur dans le premier film et Sam Claflin dans le rôle de William, devenu roi car il a épousé Blanche-Neige après les évènements du premier film.

Un cinquième personnage du premier film est à nouveau présent, le Miroir magique, mais son interprète de la version originale change. L'homme du miroir prenant forme en image de synthèse quand il prend la parole, seule sa voix est assurée par un comédien, il était doublée par Christopher Obi dans le premier film qui est ici remplacé par Fred Tatasciore. Toutefois, dans la version française, c'est toujours le comédien belge Thierry Hancisse qui assure à nouveau la voix de l'homme du miroir comme dans le premier film.

Ils sont rejoints par Rob Brydon qui interprètera un autre nain, demi-frère de Nion et par Sheridan Smith et Alexandra Roach qui interprètent deux femmes naines.

Kristen Stewart n'a finalement pas repris le rôle de Blanche-Neige, elle a expliqué qu'elle ne s'était pas sentie intéressée par les propositions d'histoires pour le scénario[11]. Elle est toutefois présente dans des images d'archive du premier film réutilisées pour le résumé de celui-ci par le narrateur.

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage débute le [12]. Il a lieu dans l'abbaye de Waverley dans le Surrey en Angleterre[13]. De mai à juillet 2015, l'équipe se rend dans le Windsor Great Park, également dans le Surrey[14]. Le tournage se poursuit à Wells dans le comté de Somerset, notamment au Bishop's Palace et dans sa cathédrale[14],[15]. En juillet 2015, des scènes sont tournées à Puzzlewood (en) dans la forêt de Dean[16].

Sortie et accueil[modifier | modifier le code]

Le Chasseur et la Reine des Glaces rencontre un échec commercial, totalisant 164 602 163 $ de recettes mondiales, dont 48 003 015 $ sur le territoire américain, pour un budget de 115 millions de $[17]. En France, le long-métrage totalise 809 810 entrées[18].

Le film reçoit de bonnes critiques dans la presse et chez les spectateurs, avec une note de 3,1 pour la presse française sur Allociné[19]. Sur le site Rotten Tomatoes, il obtient un accueil négatif des critiques, recueillant 17% d'opinions favorables, pour 191 critiques collectés[20]. Sur le site Metacritic, il obtient un score de 35100, pour 41 critiques[21].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses [modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Affiche française du film - Allociné.
  2. « Fiche du doublage français du film », sur Alterego75.fr, .
  3. http://www.allodoublage.com/glossaire/definition.php?val=2327_chasseur+reine+glaces
  4. « Fiche du doublage québécois du film », sur Doublage.qc.ca (consulté le 30 octobre 2016)
  5. « Kristen Stewart sera à nouveau Blanche-Neige », sur Allociné, (consulté le 25 janvier 2016)
  6. « Blanche-Neige et le chasseur 2 par le créateur de Walking Dead ? », sur Allociné, (consulté le 25 janvier 2016)
  7. « Blanche Neige 2 par le créateur de The Walking Dead... et Kristen Stewart de retour ? », sur Allociné, (consulté le 25 janvier 2016)
  8. a et b « Blanche Neige et le chasseur 2 : Emily Blunt en méchante ? », sur Allociné, (consulté le 25 janvier 2016)
  9. (en) « The Huntsman Finds New Director », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 25 janvier 2016)
  10. « Jessica Chastain rejoint Chris Hemsworth dans Blanche Neige et le chasseur 2 », sur Allociné, (consulté le 25 janvier 2016)
  11. « Le Chasseur et la Reine des Glaces : Kristen Stewart est heureuse de ne pas être dans le film ! », sur Melty, (consulté le 6 septembre 2017)
  12. (en) Diane Panosian, « On the Set for 4/6/15: 'Captain America: Civil War' & 'The Huntsman' Start Shooting, Ryan Coogler Wraps 'Rocky' Sequel 'Creed' », ssninsider.com,‎ (lire en ligne)
  13. (en) « Surrey Film Locations », SurreyLife, (consulté le 28 juin 2015)
  14. a et b (en) « The Huntsman filming starts as Chris Hemsworth, Emily Blunt don Medieval costumes on set; Extras needed for filming », vcpost.com,‎ (lire en ligne)
  15. (en) « Hollywood film set in Wells includes fake castle », Wells Journal, (consulté le 2 décembre 2015)
  16. (en) « Show business: Hollywood visits Gloucestershire to film Huntsman movie at Puzzlewood », South West Business (consulté le 21 juillet 2015)
  17. http://www.boxofficemojo.com/movies/?id=huntsman.htm
  18. http://www.jpbox-office.com/fichfilm.php?id=15541&affich=france
  19. AlloCine, « Le Chasseur et la reine des glaces: Les critiques presse » (consulté le 18 juin 2017)
  20. https://www.rottentomatoes.com/m/the_huntsman_winters_war/
  21. http://www.metacritic.com/movie/the-huntsman-winters-war

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]